Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Le Guide suprême de la Révolution renouvelle son conseil au régime saoudien d'écouter les avertissements du peuple yéménite et d'arrêter sa voie agressive de soutien à l'Amérique et à Israël.
[Mardi 16 Juillet 2024]
Un événement culturel commémore Achoura à al-Rujm, ville de Mahweet, Jabal Mahweet
[Mardi 16 Juillet 2024]
Le président de la Choura présente ses condoléances pour le décès de Mohammed al-Amri
[Mardi 16 Juillet 2024]
Début d'un atelier de sensibilisation au code de conduite professionnelle pour le personnel du ministère des Droits de l'Homme
[Mardi 16 Juillet 2024]
Grand rassemblement dans la capitale Sanaa pour commémorer le martyre de l'imam Hussein, que la paix soit sur lui
[Mardi 16 Juillet 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Malgré la signature de la Convention contre la torture, l'ennemi sioniste continue de torturer les prisonniers palestiniens
[Lundi 15 Juillet 2024]
Malgré les massacres sionistes à Gaza, les négociations de trêve entre le Hamas et l'ennemi se poursuivent
[Lundi 15 Juillet 2024]
L'ennemi sioniste continue ses massacres barbares... et la résistance répond par des opérations qualitatives
[Lundi 15 Juillet 2024]
La fermeté de la résistance palestinienne, et la survie sur le terrain ont dissipé les illusions de l'ennemi sioniste.
[Samedi 13 Juillet 2024]
Aveur sortie exceptionnelle dans la capitale Sanaa et dans les gouvernorats, les yéménites confirme leur détermination à soutenir Gaza, malgré la volonté de tous.
[Samedi 13 Juillet 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Le Grand Mufti de Palestine condamne le toit ennemi dans la cour de la mosquée Ibrahimi
[Vendredi 12 Juillet 2024]
Le PM français compte remettre sa démission au président Macron
[Lundi 08 Juillet 2024]
La réponse de la résistance libanaise à l'assassinat d'"Abou Nimah"... un message clair à l'ennemi sur sa capacité à renvoyer le coup à deux reprises
[Vendredi 05 Juillet 2024]
L'agression américano-britannique a lancé deux raids sur la région de Buhais dans le Midi, Hajjah
[Jeudi 04 Juillet 2024]
L'avion d'agression américano-britannique a lancé quatre raids sur l'aéroport de Hodeidah
[Vendredi 28 Juin 2024]
  Enquêtes et reportages
Les démissions de trois ministres sionistes annoncent la désintégration du gouvernement de Netanyahu: rapport
Les démissions de trois ministres sionistes annoncent la désintégration du gouvernement de Netanyahu: rapport
Les démissions de trois ministres sionistes annoncent la désintégration du gouvernement de Netanyahu: rapport
[Lundi, 10 Juin 2024 13:12:34 +0300]

SANAA Juin 10. 2024 (Saba) - Dans une démarche attendue mais qui soulève de nombreuses questions... hier soir, trois ministres sionistes ont annoncé leur démission du gouvernement de guerre sioniste dirigé par Benjamin Netanyahu, ce qui annonce la désintégration de ce gouvernement après l'impasse dans sa guerre contre Gaza. et n'a remporté aucune victoire notable.



Selon les médias de l'ennemi sioniste, les ministres du conseil de guerre sioniste, Benny Gantz, Gadi Eizenkot et Hailey Trooper, ont annoncé hier soir leur démission du gouvernement de guerre, ce qui a conduit à un état de division et de confusion parmi les dirigeants de l’entité ennemie, dirigée par le Premier ministre de l’entité sioniste, Benjamin Netanyahu.



Eisenkot a confirmé dans sa lettre de démission à Netanyahu : « Les décisions du gouvernement et vos décisions personnelles sont prises pour des considérations politiques, tandis que le Cabinet de guerre s'est abstenu de prendre des décisions importantes qui visaient à atteindre les objectifs de la guerre et à améliorer la situation stratégique d'Israël. ce qui a porté atteinte à la sécurité et à la situation stratégique de l'entité. Il a souligné qu'il continue de soutenir toute décision qui est bonne pour le gouvernement et dans l'intérêt de cette entité usurpatrice.



Tandis que Gantz a déclaré : « Leur participation au conseil de guerre était motivée par un « destin commun » et non par un partenariat politique… critiquant Netanyahu pour avoir entravé des décisions stratégiques importantes pour des raisons politiques.



Gantz a expliqué que la sortie de son parti du gouvernement, compte tenu de l'échec du retour des personnes kidnappées de Gaza de la Palestine, représente un défi complexe, ajoutant : la plus haute priorité d'Israël est de parvenir à une véritable victoire, qui est le retour des personnes kidnappées plutôt que de rester au pouvoir.



Gantz a appelé Netanyahu à organiser des élections le plus tôt possible et à former une commission d’enquête nationale, soulignant que la décision de se retirer est intervenue parce que Netanyahu empêche de progresser vers une véritable victoire.



Gantz a poursuivi en disant : Il soutient l’accord présenté par le président américain Joe Biden et a appelé Netanyahu à faire preuve d’audace pour le faire réussir. Il a également appelé les dirigeants des partis à le soutenir afin d’organiser des élections pour former un gouvernement sioniste d’unité nationale. , selon lui.



La démission de Gantz du gouvernement de guerre a mis de nombreux enjeux en jeu au sein de l’entité occupée, faisant ainsi de Gantz la seule force centriste de la coalition d’extrême droite dirigée par Netanyahu au milieu d’une guerre qui dure depuis des mois.



L'ancien commandant de l'armée et ministre de la Guerre avait menacé en mai de se retirer du gouvernement en raison de l'absence de stratégie pour l'après-guerre dans la bande de Gaza. Le ministre Gadi Eisenkot, membre du parti de Gantz, a également démissionné, quittant le gouvernement de guerre composé de seulement trois membres, qui prend toutes les décisions importantes concernant la guerre contre l’agitation.



La réponse défaite de Netanyahu n'a pas été retardée longtemps, mais est intervenue en quelques minutes... comme il l'a dit : "Israël mène une guerre existentielle sur plusieurs fronts... Beni, le moment n'est pas approprié pour se retirer de la bataille, il est temps de unissons nos forces."... La réponse n'a pas non plus été tardive. Les deux partenaires de coalition d'extrême droite de Netanyahu, le ministre d'extrême droite de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir et le ministre des Finances Bezalel Smotrich, l'ont fait.



A la fin de la lettre de démission des deux ministres, Ben Gvir a déclaré : « Il a envoyé une lettre à Netanyahu, lui demandant de rejoindre le gouvernement de guerre. Il a ajouté : « En tant que ministre du gouvernement, chef d'un parti et haut placé » partenaire de la coalition, j'exige de rejoindre ce gouvernement.» Tout en critiquant la démission de Smotrich Gantz... en disant : « Il n'y a pas d'acte moins monumental que de se retirer du gouvernement en temps de guerre. ".



Ces démissions surviennent à un moment où l'entité usurpatrice subissait une pression croissante sur Netanyahu, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, soulevant de nombreuses questions, la plus importante étant peut-être de savoir si la démission de Gantz conduirait au renversement du gouvernement formé par une coalition comprenant des religieux extrémistes. et les partis nationalistes, et quel en est l'impact sur le déroulement de la guerre et des négociations, ainsi que sur la proposition de trêve, qui est toujours en vigueur, en plus de ce qui a été proposé concernant la possibilité d'organiser des élections anticipées ?

Concernant ces questions et d'autres questions logiques, le chercheur et spécialiste des affaires sionistes, le Dr Ali Al-Awar, a confirmé dans son entretien avec « Akhbar Al-Aan » que la démission de Benny Gantz constitue un choc violent au sein de la société sioniste, et Cela aura également des répercussions majeures au niveau politique et diplomatique à l’étranger, d’autant plus que l’entité subit désormais de fortes pressions de la part de la Cour internationale de Justice et des Nations Unies, ainsi que de plusieurs pays occidentaux et alliés.



Al-Awar considère cette démission comme l'une des décisions les plus importantes, peut-être à ce moment-là, en termes d'évolution de la guerre à Gaza. Il a déclaré : Gantz devrait être absent du gouvernement pendant des mois, et donc de la guerre. Gaza aurait également pu s'arrêter il y a des mois, mais pour des raisons qui pourraient être liées au camp national qu'il dirige, et surtout à son avenir politique, selon les sondages d'opinion, il a choisi de reporter cette étape.



En termes d'influence politique, Al-Awar estime que cette démission n'affectera pas le niveau de vote au sein du gouvernement de Netanyahu, ni même au sein de la Knesset, étant donné que Netanyahu compte 64 membres et dispose donc d'une majorité absolue au sein de la Knesset, mais il a indiqué que La démission de Gantz aura un impact plus important sur la rue sioniste.



Avec le retrait de Gantz, le gouvernement de Netanyahu sera davantage dominé par les ministres ultranationalistes Itamar Ben Gvir et Bezalel Smotrich, qui vont probablement accroître la pression sur le Premier ministre pour qu'il adopte une approche plus dure dans la guerre contre Gaza, prenne des mesures contre l'Autorité palestinienne en en Cisjordanie occupée et intensifier les attaques contre le parti Dieu est au Liban.



Gantz (65 ans) est considéré comme le candidat le plus susceptible de former une coalition en cas de renversement du gouvernement de Netanyahu et d'élections anticipées, son parti centriste, l'Union nationale, ayant soumis la semaine dernière un projet de loi visant à dissoudre la Knesset et à organiser des élections anticipées. .



Gantz était censé annoncer son départ samedi dernier, mais il l'a reporté en raison de l'opération visant à libérer les quatre otages sionistes détenus par le Hamas à Gaza, une opération militaire qualifiée d'« échec » en raison de la mort de trois prisonniers sionistes, et du commission d'un horrible massacre contre les Palestiniens dans le camp de Nuseirat, qui a fait près d'un millier de morts et de blessés.



Selon le site "Axios", Gantz était au courant de l'opération à l'avance, mais il a demandé à ses employés de ne pas modifier les plans d'annonce jusqu'à la fin de l'opération afin de ne pas risquer d'éveiller les soupçons des dirigeants du Hamas, selon ses propres termes.



La décision de Gantz – qui est considéré comme le principal rival politique de Netanyahu – est intervenue après qu'il a lancé un ultimatum à Netanyahu le mois dernier, l'appelant à élaborer un nouveau plan de guerre contre le Hamas d'ici le 8 juin.



Netanyahu fait face à des appels croissants de la part des alliés occidentaux de l'entité sioniste et des familles des otages détenus à Gaza pour mettre fin à la guerre et restituer les prisonniers, huit mois après le début de la guerre, au cours de laquelle l'entité usurpatrice n'a pas atteint ses objectifs déclarés.



L’Amérique a appelé à plusieurs reprises Netanyahu à présenter un plan concret pour la période d’après-guerre à Gaza. Le président américain Joe Biden, qui a présenté la semaine dernière une proposition d’accord de paix sioniste en trois volets, a indiqué que Netanyahu gagnerait probablement à prolonger conflit.



En avril dernier, Gantz a appelé à des élections anticipées en septembre prochain, avant le premier anniversaire de la guerre, affirmant que « les sionistes doivent renouveler leur contrat avec leurs dirigeants ».



Gantz surpasse souvent Netanyahu en termes de popularité, selon les sondages d'opinion Keith Un sondage publié vendredi par le journal sioniste Maariv a révélé que le soutien à Gantz atteignait 42 pour cent, contre 34 pour cent pour Netanyahu israélien.



L’agression sioniste-américaine en cours contre Gaza depuis le 7 octobre a fait plus de 118 000 martyrs et blessés palestiniens, pour la plupart des enfants et des femmes, et environ dix mille disparus au milieu de destructions massives et de famine qui ont coûté la vie à des enfants et à des personnes âgées.

Sanaa - Saba : Merzah Al-Asal
traduit par


A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mardi 16 Juillet 2024 18:34:10 +0300