Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Le ministre de l'Intérieur adresse un message de félicitations au chef de la révolution et au président à l'occasion du 34e anniversaire du Yémen
[Mercredi 22 Mai 2024]
Le ministère de l'Administration locale conclut un atelier de formation
[Mercredi 22 Mai 2024]
Discuter des mécanismes pour renforcer les mesures de boycott
[Mercredi 22 Mai 2024]
Marche pour les étudiants de l'école d'été à Jawf
[Mercredi 22 Mai 2024]
Conclusion du cours de formation pour les diplômés du Collège d'Agriculture
[Mercredi 22 Mai 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Capitale Sanaa: une dynamique généralisée et une demande sans précédent pour les cours d'été
[Mercredi 22 Mai 2024]
Le monde est témoin de la plus grande guerre de désinformation et de falsification concernant l’agression sioniste en cours contre Gaza.
[Mardi 21 Mai 2024]
Le quai flottant... fait partie d'un plan sioniste-américain visant à déplacer les Palestiniens hors de la bande de Gaza: rapport
[Mardi 21 Mai 2024]
L'Iran perd un dirigeant qui a toujours porté les préoccupations de son peuple et les problèmes de la nation et de la région.
[Lundi 20 Mai 2024]
L'Autorité des Femmes à Hajjah... activités pour les étudiants des cours d'été
[Lundi 20 Mai 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
L'avion d'agression américano-britannique a lancé cinq raids sur l'aéroport de Hodeidah
[Jeudi 02 Mai 2024]
Un avion de combat d'agression américano-britannique a lancé une frappe aérienne sur Ras Issa à Hodeida
[Mardi 30 Avril 2024]
Saada: Les forces ennemies saoudiennes ciblent une maison citoyenne dans le district de Baqim
[Dimanche 28 Avril 2024]
Martyre de 3 femmes et 2 filles lors d'une attaque de drone par les mercenaires de l'agression à Taiz
[Samedi 27 Avril 2024]
Un enfant a été tué lorsqu'une bombe laissée par l'agression a explosé dans le district de Sarwah à Ma'rib
[Samedi 20 Avril 2024]
  Internationale
L’Allemagne fait face à des pressions croissantes pour qu’elle cesse d’armer l’entité sioniste
L’Allemagne fait face à des pressions croissantes pour qu’elle cesse d’armer l’entité sioniste
L’Allemagne fait face à des pressions croissantes pour qu’elle cesse d’armer l’entité sioniste
[16/Avril/2024]

SANAA Avril 16. 2024 (Saba) – Le gouvernement allemand fait face à des pressions croissantes visant à l’obliger à cesser ses ventes d’armes à l’entité ennemie sioniste, notamment à la lumière des accusations qui lui sont adressées de partenariat total dans la guerre « génocidaire » contre les Palestiniens dans la bande de Gaza. l'agression entre dans son septième mois.

Dans le cadre de la plus récente de ces pressions, quatre organisations spécialisées dans la surveillance des droits de l'homme ont intenté une action en justice contre la décision du gouvernement allemand d'autoriser l'exportation de trois mille armes antichar vers l'entité usurpatrice. C'est la deuxième plainte de ce type à être déposée ce mois-ci en raison du soutien de Berlin à l'entité ennemie dans sa guerre contre Gaza.

Selon ce qu'a publié le journal britannique "The Guardian", un procès devant les tribunaux locaux allemands, jeudi prochain, exigera que le gouvernement annule toutes les licences de vente d'armes à l'entité sioniste délivrées depuis le 7 octobre dernier.

Selon le journal britannique, ce procès urgent a été intenté par quatre organisations de défense des droits de l'homme au nom de cinq Palestiniens, qui disent craindre pour leur vie à Gaza et sont soumis à une punition collective de la part de l'entité sioniste. Affaires économiques et climatiques dirigé par le Parti Vert, qui est l'organisme responsable des licences d'exportation en vertu de la loi sur le contrôle des armes de guerre.

Pour sa part, le Centre européen pour les droits constitutionnels et humains a déclaré dans un communiqué : La dernière plainte, déposée par cinq Palestiniens de Gaza, a été soutenue par des avocats du Centre européen pour les droits constitutionnels et humains de Berlin et des organisations palestiniennes de défense des droits humains.

Le centre a confirmé que le gouvernement allemand a accordé un permis pour exporter trois mille armes antichar à l'entité sioniste après l'attaque du Hamas le 7 octobre, alors qu'il n'a pas encore approuvé une demande de permis pour exporter 100 mille cartouches de munitions vers l'entité sioniste. Entité sioniste.

Dans le même contexte, le secrétaire général du Centre européen des droits constitutionnels et de l'homme, Wolfgang Kaleck, a déclaré dans un communiqué : « L'Allemagne ne peut pas rester fidèle à ses valeurs si elle exporte des armes dans une guerre qui témoigne de graves violations des droits internationaux. droit humanitaire. »

La semaine dernière, des avocats de Berlin ont déclaré : Ils ont lancé un appel urgent pour arrêter les exportations d'armes vers l'entité sioniste, citant des raisons qui leur font croire qu'elles sont utilisées d'une manière qui viole le droit international humanitaire dans la bande de Gaza.

En février dernier, un groupe d'avocats allemands – représentant des familles à Gaza – a déposé une plainte pénale contre des responsables allemands, les accusant d'avoir aidé et encouragé le génocide des Palestiniens à Gaza en fournissant des armes à l'entité occupante.

Il convient de noter que le Nicaragua a récemment déposé une plainte devant la Cour internationale de Justice, accusant l'Allemagne de participer au génocide de Gaza en continuant à exporter des armes vers l'entité sioniste.

Le Nicaragua a demandé au tribunal de prendre une décision pour imposer des mesures temporaires d'urgence empêchant l'Allemagne de continuer à fournir à l'entité sioniste des armes et d'autres formes de soutien. Il a également demandé au tribunal d'ordonner à l'Allemagne de retirer sa décision de suspendre le financement de ce projet. UNRWA.

En comparaison, l’Allemagne est le deuxième exportateur d’armes vers l’entité sioniste après les États-Unis d’Amérique.

Un rapport publié par le journal américain "Washington Post" sur les plus grands pays fournisseurs d'armes à l'armée ennemie sioniste explique que l'Amérique représente le pourcentage écrasant de ces exportations, suivie par l'Allemagne.

Le rapport indique que l’entité ennemie sioniste a importé environ 30 % de ses armes entre 2019 et 2023 auprès de fabricants allemands.

Les exportations d’armes allemandes vers l’entité sioniste ont décuplé l’année dernière par rapport à 2022, atteignant 354 millions de dollars.

Depuis le 7 octobre dernier, Berlin a déclaré avoir accepté de vendre des armes et du matériel militaire pour une valeur de 275 millions de dollars à l'entité sioniste, selon ce qu'ont déclaré les avocats du ministère des Affaires étrangères devant la Cour internationale de Justice.

Non seulement le gouvernement allemand exploite sa puissance militaire pour soutenir l’entité ennemie sioniste, mais il impose également des restrictions qualifiées de discriminatoires aux manifestations et aux activités soutenant les Palestiniens et appelant à la fin de l’agression contre Gaza.

Dans ce contexte, l'ancien ministre grec des Finances Yanis Varoufakis a annoncé que l'Allemagne avait interdit sa participation à des activités politiques sur son territoire en raison de ses déclarations en faveur de la Palestine.

L'ancien ministre grec a déclaré que la raison de cette interdiction était son discours de soutien à la Palestine, qu'il prévoyait de prononcer lors de la Conférence sur la Palestine, à Berlin, la capitale allemande, vendredi dernier.

Varoufakis a souligné que les Palestiniens vivent dans une prison semi-ouverte depuis près de 80 ans, disposent de très peu de nourriture et d'eau, n'ont aucun contact avec le monde extérieur et sont périodiquement exposés aux bombardements.

Vendredi dernier, la police allemande a empêché les organisateurs de la conférence de poursuivre ses activités une heure après le début, invoquant des inquiétudes concernant des déclarations antisémites.

Les activités de la conférence palestinienne devaient durer trois jours dans le but de sensibiliser le public au génocide commis par l'entité ennemie sioniste dans la bande de Gaza.

Sur le site Internet de la conférence, les organisateurs ont accusé l'entité sioniste occupante de commettre « l'apartheid et le génocide ». Ils ont également accusé l'Allemagne de « collusion » avec l'entité ennemie sioniste dans son agression continue contre la bande de Gaza assiégée.

A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Internationale)
Mis a jour le: Mercredi 22 Mai 2024 17:11:48 +0300