Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Citoyens d'Al-Quds (Jérusalémites) affrontent l'extrémiste "Ben Ghafir" a et avertissements américains contre ‘marche de Drapeaux’: rapport

Citoyens d'Al-Quds (Jérusalémites) affrontent l'extrémiste "Ben Ghafir" a et avertissements américains contre ‘marche de Drapeaux’: rapport

[Vendredi 11 Juin 2021]

Al-QUDS, 11 Juin (Saba) - Les habitants d'Al-Quds (Jérusalem) ont affronté le jeudi le membre extrémiste ‘israélien’ de la Knesset Itamar Ben Gvir ce soir, jeudi, et ont déjoué sa prise d'assaut de la mosquée Al-Aqsa par la porte de la colonne.

 

L'agence de presse "Palestine Today" a rapporté que "Ben Gvir" a dirigé un groupe de colons au milieu de gardes de sécurité lourds de la police et de l'armée d'occupation ‘israéliennes’, dans une tentative de prendre d'assaut la mosquée Al-Aqsa, sans tenir compte de tous les avertissements de sécurité sur le danger d'incendie de la région à nouveau.

 

Elle a souligné que l'extrémiste « Ben Gvir » a brandi le drapeau « israélien » lors de sa tentative de prendre d'assaut Al-Aqsa pour provoquer les habitants d'Al-Quds après que le gouvernement d'occupation a décidé d'empêcher la marche des drapeaux de traverser Al-Aqsa en direction du mur d'Al-Buraq.

 

Au cours des vidéos en circulation, un grand nombre de citoyens de la Ville sainte se sont rassemblés pour tenter de défendre Al-Aqsa et d'empêcher le MK de prendre d'assaut Al-Aqsa.

 

Pour leur part, les forces d'occupation ‘israéliennes’ ont arrêté 10 habitants de Jérusalem qui ont affronté le membre extrémiste de la Knesset et les ont emmenés dans un lieu inconnu.

 

Des sources médiatiques ont rapporté que « Ben Ghafir » a rapidement quitté la zone de Bab al-Amoud suite au rassemblement de centaines de jérusalémites devant Bab al-Amud pour l'affronter.

 

Hier, des médias hébreux ont révélé que l'administration américaine a averti l'entité sioniste occupante que la « marche médiatique » que les groupes d'extrême droite ont l'intention d'organiser à la ville Sainte occupée pourrait conduire à une déstabilisation.

 

La radio hébraïque "Makan" a cité des sources anonymes à Washington disant : "L'administration américaine n'a pas rendu publiquement sa position officielle sur cette question, et elle attend la décision finale prise par l'échelon politique du gouvernement d'occupation."

 

Elles ont appelé l'entité sioniste à éviter de prendre des mesures qui conduiraient à une déstabilisation de la région et compromettraient les tentatives visant à rétablir le calme.

 

Il est à noter que le niveau politique de l'entité occupée étudie la voie que prendra la "marche des drapeaux" attendue à Al-Quds mardi prochain, après que la police l'ait approuvée.

 

Des sources « israéliennes » avaient émis des avertissements contre la « marche des drapeaux », affirmant qu'elle « pourrait conduire à une nouvelle escalade sécuritaire en Cisjordanie et dans la bande de Gaza ».

 

 

A. A. Mohammed

 


Ressource : Saba

  more of (Internationale)