Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Atelier sur l'interprétation des termes des signes pour le projet de dictionnaire médical en langue des signes
[Samedi 18 Mai 2024]
Inauguration de la phase finale du projet de pavage et d'asphaltage des rues au centre du district de Bani Matar
[Samedi 18 Mai 2024]
Symposium de sensibilisation​ pour soutenir l'anniversaire d'Al-Aqsa et d'Al-Sharjah
[Samedi 18 Mai 2024]
Lancement d'un programme de formation au code de conduite pour les employés de l'Autorité Zakat à Sanaa
[Samedi 18 Mai 2024]
Début de la formation sur « La mise en œuvre du code de conduite professionnelle » à l'Institut des sciences administratives
[Samedi 18 Mai 2024]
 
    Enquêtes et reportages
La bataille bénie du « déluge d’Al-Aqsa »… L’ennemi sioniste ne se lasse jamais des défaites
[Vendredi 17 Mai 2024]
À l’occasion de l’anniversaire de la Nakba, la résistance palestinienne réinvoque la cause palestinienne absente depuis des décennies
[Vendredi 17 Mai 2024]
La « Reine des Fruits » retrouve sa splendeur et sa confiance en sa qualité lors de la première fête de la mangue
[Mercredi 15 Mai 2024]
L'ennemi sioniste subit des pertes mensuelles d'une valeur de quatre milliards à cause du siège yéménite
[Mercredi 15 Mai 2024]
La quatrième étape de l’escalade est une étape stratégique qui renforce la position politique et militaire de la résistance palestinienne.
[Mardi 14 Mai 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
L'avion d'agression américano-britannique a lancé cinq raids sur l'aéroport de Hodeidah
[Jeudi 02 Mai 2024]
Un avion de combat d'agression américano-britannique a lancé une frappe aérienne sur Ras Issa à Hodeida
[Mardi 30 Avril 2024]
Saada: Les forces ennemies saoudiennes ciblent une maison citoyenne dans le district de Baqim
[Dimanche 28 Avril 2024]
Martyre de 3 femmes et 2 filles lors d'une attaque de drone par les mercenaires de l'agression à Taiz
[Samedi 27 Avril 2024]
Un enfant a été tué lorsqu'une bombe laissée par l'agression a explosé dans le district de Sarwah à Ma'rib
[Samedi 20 Avril 2024]
  Enquêtes et reportages
Un bilan « choquant et terrifiant » de 200 jours de « génocide » soutenu par les États-Unis et l’Europe à Gaza
Un bilan « choquant et terrifiant » de 200 jours de « génocide » soutenu par les États-Unis et l’Europe à Gaza
Un bilan « choquant et terrifiant » de 200 jours de « génocide » soutenu par les États-Unis et l’Europe à Gaza
[23/Avril/2024]

SANAA Avril 23. 2024 (Saba) – Alors que le crime de « génocide » commis par l'ennemi sioniste dans la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, se poursuit pour le 200ème jour consécutif... l'ennemi brutal continue de lancer des dizaines de frappes aériennes et de bombardements d'artillerie, tout en commettant des massacres plus sanglants contre des civils et des crimes horribles, dans un contexte... Une crise humanitaire catastrophique résultant du siège et du déplacement de plus de 90 pour cent de la population.

Selon les déclarations officielles publiées par les autorités palestiniennes dans la bande de Gaza, mardi, l'agression américano-sioniste contre la bande de Gaza est entrée dans son 200e jour, avec un bilan de victimes qui peut être qualifié de « choquant et terrifiant » en termes de son ampleur et son ciblage direct et délibéré des civils palestiniens, car il a coûté la vie à plus de 34 000 martyrs, dont plus de 14 600 enfants, dont près de dix mille femmes, et a entraîné le déplacement de près de deux millions de Palestiniens vers le sud. de la bande de Gaza assiégée.

Après 200 jours d'agression sioniste brutale contre la bande de Gaza, les conséquences de la guerre semblent très horribles au milieu d'un échec honteux de la communauté internationale à obliger l'ennemi sioniste à se conformer aux règles du droit international humanitaire et aux ordres de la Cour internationale de Justice d'empêcher le crime de génocide en cours.

Au cours de 200 ans d'agression brutale, l'arène palestinienne en Cisjordanie occupée a été témoin d'une inflammation et d'une résistance continue à l'occupation sous toutes ses formes, que ce soit par des affrontements armés ou une grève générale, en plus des opérations individuelles par lesquelles les Palestiniens répondent aux violations de l'ennemi sioniste et de ses colons contre eux, et à chaque minute qui s'est écoulée pendant cette période, l'alarme retentit, au milieu des destructions, des déplacements, des épidémies ou même de la famine. Ce sont des images qui représentent la perte de la vie des Gazaouis. à ce moment.

Ce 200ème jour coïncide avec les menaces répétées proférées par le Premier ministre de l'entité sioniste, Benjamin Netanyahu, de lancer une attaque terrestre contre la ville de Rafah, à l'extrême sud de Gaza, où se sont réfugiés plus de 1,5 million de Palestiniens... soulignant la nécessité de le faire pour éliminer le dernier bastion majeur du mouvement Hamas dans la bande de Gaza… selon ses dires.

Netanyahu a déclaré : Son entité usurpatrice a trois objectifs dans sa guerre contre la bande de Gaza assiégée : C'est : « Le premier : le retour de tous les hommes et femmes kidnappés... le deuxième : l'élimination du Hamas, et le troisième : la garantie que Gaza ne constituera jamais une menace pour l'entité sioniste.

Mardi matin, le bureau des médias du gouvernement à Gaza a publié une mise à jour sur les statistiques les plus importantes de la guerre génocidaire menée par l'ennemi sioniste dans la bande de Gaza pour le 200e jour.

Le bureau a déclaré dans un communiqué : « L'armée ennemie sioniste a commis 3 025 massacres qui ont entraîné le martyre et la perte d'environ 41 183 citoyens... notant l'arrivée de 34 183 martyrs dans les hôpitaux et enregistrant sept mille disparus... ajoutant : La guerre de L'extermination a entraîné le martyre de 14 000 enfants, 9 752 femmes, 485 membres du personnel médical, 67 membres de la protection civile et 140 journalistes.

Le bureau a souligné que 30 enfants ont été martyrisés à cause de la famine, précisant que 72 pour cent des victimes étaient des enfants et des femmes.

Il a expliqué que la guerre du génocide a fait 77.143 blessés, notant que 11.000 personnes doivent voyager pour se faire soigner et subir des opérations.

Le bureau gouvernemental a également signalé que dix mille patients atteints de cancer risquent la mort et ont besoin d'un traitement, confirmant qu'un million et 90 mille cas de maladies infectieuses ont été enregistrés à la suite du déplacement.

Il a déclaré que le déplacement a conduit à l'enregistrement de huit mille cas d'hépatite virale. Il a averti que 60 000 femmes enceintes sont à risque en raison du manque d'accès aux soins de santé. Il a également averti qu'il y avait environ 350 000 patients chroniques. sont en danger en raison du manque de médicaments.

À son tour, l'Observatoire Euro-méditerranéen des Droits de l'Homme a passé en revue dans un communiqué aujourd'hui mardi les conséquences catastrophiques du crime de génocide en cours à Gaza, soulignant que l'ennemi sioniste poursuit son attaque avec le même rythme et les mêmes pratiques horribles, ignorant les demandes croissantes. pour un cessez-le-feu. Armé de la protection américaine et européenne et de positions internationales qui ne vont au mieux que des déclarations de condamnation.

Selon le communiqué de l’Observatoire de l’ONU : Durant les 200 jours de l'attaque, les forces ennemies sionistes ont tué 42 510 Palestiniens, dont 38 621 civils, dont 15 780 enfants et 10 091 femmes. Il y a encore plusieurs milliers de martyrs sous les décombres, tandis que des milliers de personnes disparues dont on ignore le sort.

L’Observatoire a souligné que le taux de meurtres quotidiens atteint 212 Palestiniens, tandis qu’« Israël » tue quotidiennement 79 enfants et 50 femmes, ce qui représente des chiffres terrifiants dans l’histoire du conflit arabo-sioniste et dans le contexte des guerres contemporaines.

Euro-Med a souligné que le phénomène des fosses communes est apparu pour la première fois dans l'histoire d'un conflit de cette ampleur et de cette forme, puisque plus de 140 fosses communes, aléatoires ou temporaires ont été documentées dans diverses zones de la bande de Gaza, et dans de nombreux cas, les enterrements effectués par les forces israéliennes de personnes exécutées sur le terrain ont été documentés.

Il a déclaré que les charniers découverts dans les hôpitaux, notamment dans le complexe médical Shifa à Gaza et dans le complexe médical Nasser à Khan Yunis, font soupçonner que l'armée ennemie sioniste a procédé à des exécutions extrajudiciaires contre des personnes arrêtées et détenues, puis les a enterrées.

Selon le communiqué de l'Observatoire, les estimations indiquent que l'ennemi sioniste a largué plus de 70 000 tonnes d'explosifs sur la bande de Gaza, en plus des opérations de bulldozer, y compris des opérations de destruction qui ont touché tous les bâtiments à une profondeur allant jusqu'à un kilomètre à l'est et au nord de la bande de Gaza. bande de Gaza, dans le but d'établir une zone tampon, ainsi que de détruire la large route qui a accompagné la construction par l'armée ennemie sioniste d'une route reliant l'est et l'ouest de la bande de Gaza, au sud de la ville de Gaza, qui s'inscrit dans le cadre de Le projet d'Israël de séparer la ville de Gaza et son nord du centre et du sud de la bande de Gaza.

L'Observatoire a déclaré que le bilan préliminaire et non définitif indique la destruction complète d'au moins 131 200 logements dans la bande de Gaza et la destruction partielle de 281 000 autres logements, tandis que les forces ennemies sionistes ont détruit des milliers de kilomètres de rues dans la bande de Gaza. et les a transformés en chemins de terre remplis de décombres, sans aucune nécessité militaire.

L'ennemi sioniste a également détruit la majorité des bâtiments publics de la bande de Gaza, notamment des centaines de monuments culturels, des bâtiments de service et des puits d'eau, 103 écoles et établissements d'enseignement, totalement ou partiellement, la quasi-totalité des universités de Gaza, 241 mosquées entièrement et 318 mosquées. en partie, en plus de trois églises.

En parallèle, l'ennemi sioniste a mené l'opération de déplacement forcé la plus vaste et la plus vaste de l'histoire moderne, au cours de laquelle deux millions de Palestiniens ont été contraints, sous l'ordre d'évacuation militaire et sous le poids des bombardements et des massacres, de se déplacer et de vivre dans des centres d'hébergement et des tentes, dont plus de la moitié sont concentrés dans la ville frontalière de Rafah, qui a été soumise ces derniers jours à d'intenses bombardements et à des menaces croissantes d'invasion.

Selon un rapport publié par l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), au moins 408 personnes déplacées ont été martyrisées et 1 406 autres ont été blessées dans 349 incidents au cours desquels des munitions ont été tirées vers des centres d'hébergement. Les incidents ont été marqués par des tirs de munitions, qui ont entraîné au moins 160 incidents faisant des victimes directes, en plus de cela, 178 employés de l'UNRWA ont été martyrisés dans la bande de Gaza à la suite des attaques sionistes.

Les experts des Nations Unies confirment que les graves violations commises par l'ennemi sioniste contre les Palestiniens à la suite de l'attaque du 7 octobre, notamment à Gaza, indiquent la survenue d'un génocide. Ils ont présenté la preuve de l'aggravation de l'incitation au génocide et de l'intention publique. pour éliminer complètement le peuple palestinien occupé. » … disant : « Beaucoup d’entre nous ont déjà tiré la sonnette d’alarme et mis en garde contre les dangers de génocide à Gaza.

Il convient de noter que les civils palestiniens paient un prix lourd et sans précédent en raison du fait que les forces ennemies sionistes les ciblent systématiquement et délibérément dans le cadre d'un processus de punition collective, qui semble viser à mettre fin à la présence palestinienne par le biais de meurtres et de déplacements, en utilisant divers types de sanctions. de munitions, de missiles et de bombes, y compris des munitions américaines successivement arrivées dans les entrepôts de l'armée. L'ennemi sioniste... Nous devons une fois de plus reconnaître que ce monde hypocrite, indifférent et sans âme ne reviendra jamais à ce qui était avant le 7 octobre, et ce. le jour restera tel quel, même après 200 jours.

Sanaa - Saba : Merzah Al-Asal
traduit par


A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Dimanche 19 Mai 2024 06:47:12 +0300