Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Une visite de l'Aïd et un convoi du district de Bani Matar vers les personnes stationnées sur le front d'Asir
[Mercredi 19 Juin 2024]
L'avion d'agression américano-britannique a lancé trois raids sur Hodeidah
[Mercredi 19 Juin 2024]
Les dirigeants du gouvernorat de Sanaa inspectent les conditions des forces stationnées sur le front de la côte ouest
[Mercredi 19 Juin 2024]
Les dirigeants du gouvernorat de Dhamar visitent les stationnés à Taiz
[Mercredi 19 Juin 2024]
Une équipe de Bani Hushaysh visite les forces stationnées sur les fronts de Jadafir et de Maraziq à Jawf
[Mercredi 19 Juin 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Le génocide continue... l'ennemi sioniste continue ses crimes contre les civils à Gaza
[Mardi 18 Juin 2024]
Les activités d’espionnage américano-sionistes ont empêché le Yémen de posséder des capacités militaires au cours des étapes précédentes.
[Mardi 18 Juin 2024]
La résistance palestinienne est sur le point de remporter une victoire majeure sur l'ennemi sioniste
[Lundi 17 Juin 2024]
En intensifiant ses opérations, la résistance libanaise met pratiquement fin à la dissuasion sioniste
[Lundi 17 Juin 2024]
Le parti pris aveugle de l'Amérique à l'égard de l'entité usurpatrice menace de faire en sorte que la résolution du Conseil de sécurité ne soit que de l'encre sur du papier.
[Vendredi 14 Juin 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Club des prisonniers en Palestine: Libération de (30) prisonniers des prisons de (Negev) et (Ofer)
[Vendredi 14 Juin 2024]
L'agression américano-britannique lance des raids sur la région d'Al-Tuhayta et d'Al-Jabbana à Hodeidah
[Mercredi 12 Juin 2024]
Russie : les récents événements sur la scène internationale ont fait tomber les masques de l’Occident
[Mardi 11 Juin 2024]
Un officier sioniste de l'unité Al-Yamam a été tué lors de l'opération sanglante visant à récupérer les prisonniers
[Dimanche 09 Juin 2024]
L'agression américano-britannique lance cinq raids sur Hodeida
[Vendredi 07 Juin 2024]
  Chef de la révolution
Le leader révolutionnaire révèle les considérations pour la mise en œuvre des cinquième et sixième niveaux d'escalade contre l'ennemi sioniste-américain
Le leader révolutionnaire révèle les considérations pour la mise en œuvre des cinquième et sixième niveaux d'escalade contre l'ennemi sioniste-américain
Le leader révolutionnaire révèle les considérations pour la mise en œuvre des cinquième et sixième niveaux d'escalade contre l'ennemi sioniste-américain
[09/Mai/2024]



SANA'A, 9 mai 2024 (Saba) - Le leader de la révolution, Sayyed Abdulmalik Badr al-Din al-Houthi, a annoncé qu'il envisageait actuellement la mise en œuvre des cinquième et sixième niveaux d'escalade contre l'unité du parti de l'Ennemi sioniste-britannique-américain.



Sayyed Abdulmalik Badr al-Din al-Houthi a déclaré cet après-midi dans un discours sur les derniers développements de l'agression sioniste contre Gaza et les développements régionaux : « À partir de maintenant, nous réfléchissons également aux cinquième et sixième phases, et nous avons des objectifs très importants, options sensibles et influentes sur les ennemis.



Il a ajouté : « Nous réfléchissons et visons pratiquement la cinquième étape, et notre plafond dans la quatrième étape, si Dieu le veut, sera renforcé et prendra progressivement de l'ampleur. Nous avons des options stratégiques sensibles et importantes qui ont un impact sur l’ennemi, et avec l’aide et le soutien de Dieu, nous les réaliserons.



Le Guide suprême de la Révolution a réitéré son engagement continu à développer les capacités militaires et à fournir des capacités jusqu'à ce que nous atteignions de grands objectifs, compte tenu de la responsabilité religieuse, humanitaire et morale qui en découle face à l'oppression et aux souffrances continues du peuple palestinien aux mains de l'ennemi sioniste, qui est un ennemi de la nation tout entière et représente un danger et une menace pour la sécurité et la paix au niveau mondial.



Il a ajouté : « Pour nous, il n’y a pas de ligne rouge qui pourrait nous empêcher d’exercer nos activités. Lors de sa mise en œuvre, deux choses sont importantes pour nous : la première concerne les contrôles juridiques et éthiques auxquels nous nous engageons dans notre travail et nos opérations, et la seconde est le niveau de compétences et d'aptitudes.



Il a souligné : « Il n'y a pas de calculs politiques qui nous influencent au niveau de notre position, car nous partons d'un point de vue religieux, moral, humanitaire, des valeurs et du Coran et ne sommes donc pas parmi ceux qui en souffrent, " le nom qui vous intéresse, soumettez-vous aux influences de la séduction ou de l'intimidation... et demandez-vous : " Combien de tentations nous ont été offertes et combien de menaces nous ont été adressées, mais nous n'y prêtons pas attention car nous construisons et se préparer pour toutes les éventualités.



M. Abdul-Malik Badr al-Din al-Houthi a poursuivi : « Compte tenu de notre réalité libérale, cela, Dieu merci, nous a aidé à prendre la position appropriée qui devrait être nécessaire pour soutenir le peuple palestinien et sa juste cause et son courage de résistance", soulignant que cela n'aurait pas été le cas si chaque pays arabe et islamique avait adopté une position adaptée à son niveau de responsabilité et coopéré entre eux. Ce qui s’est passé aujourd’hui a changé toute la réalité.



Il a ajouté : « Compte tenu de l'incapacité à activer les capacités des pays arabes avec les capacités diverses et énormes qu'ils possèdent, si un pays arabe souhaite que nous activions les capacités qui sont présentes dans ses stocks plutôt que celles-ci, si elles sont exposées à la rouille ou d’abus, nous sommes prêts à les activer contre l’ennemi sioniste.


Le leader de la révolution a appelé le peuple yéménite à manifester demain vendredi dans la capitale Sanaa et dans le reste des gouvernorats.



Il a déclaré : « J'appelle notre peuple à partir. » Des millions de personnes se précipitent pour dire au peuple palestinien de Gaza et de toute la Palestine, à la population de Rafah et aux personnes déplacées de Rafah : « Vous n'êtes pas seuls et nous sommes à vos côtés jusqu'à la victoire.



Il a souligné que le retrait hebdomadaire de millions de personnes fait désormais partie du plan hebdomadaire de millions de Yéménites et revêt une grande importance pour intégrer le cycle des postes militaires, des dons, du boycott des biens et produits de l'ennemi sioniste et américain avec le reste du mouvement et activités.



Sayyed Abdulmalik Badr al-Din al-Houthi a évoqué le rôle agressif, brutal, arrogant et arrogant des États-Unis dans leur soutien à l'entité ennemie sioniste et a souligné que les Américains ne tiennent pas compte des valeurs, des lois ou des chartes, et malheureusement c'est le cas. Dans ce cas, Fall ne connaît que le langage de la communication avec la force et la nation doit prêter attention au pouvoir de dissuasion.



Il a salué la position des pays arabes qui n'étaient pas d'accord avec le fait que les Américains utilisent leurs terres pour attaquer le peuple yéménite.



Il a déclaré : "Certains pays arabes ont refusé d'accepter que les Américains utilisent leurs terres pour attaquer notre pays, et nous saluons cette position".



Il a espéré que les pays arabes seraient davantage libérés de l'hégémonie des forces de l'arrogance mondiale, soulignant que les pays arabes méritaient davantage la libération que connaissent de nombreux pays africains.



Le leader de la révolution a expliqué que le complexe de faiblesse de certains régimes a atteint un point où ils ne se sentent plus capables de se protéger sauf auprès des Américains, soulignant la nécessité de poursuivre les bonnes politiques et de développer des compétences et des relations positives avec la nation au profit de son peuple.



Il s’est concentré sur le front efficace et influent du Yémen et sur les opérations en cours contre les navires ennemis américains, sionistes et britanniques associés à l’entité ennemie usurpatrice.



Il a expliqué que le nombre de navires attaqués a atteint 112 navires et que les opérations de cette semaine ont été menées avec 10 missiles balistiques et ailés et un drone, tandis que le nombre d'opérations au cours du mois de Shawwal a atteint 25 opérations avec 71 missiles balistiques et ailés, et drones



Il a déclaré : « Avec l'agression sioniste contre Rafah, la quatrième phase d'escalade concerne tous les navires de toutes les sociétés impliquées dans la livraison ou le transport de marchandises à l'ennemi, et dans quelle direction ils iront après la décision d'interdiction. il sera partout la cible d’opérations militaires. Elle est attaquée par les forces yéménites.



Sayyed a ajouté : « Si nous prenons une décision à un certain stade, cela signifie que nous disposons des compétences dont nous pouvons bénéficier pour mettre en œuvre cette décision. »



Il a qualifié les activités populaires yéménites d'excellentes et la dynamique des marches et des manifestations de la semaine dernière a été plus grande que la semaine précédente. Avec l'annonce de la quatrième phase d'escalade, le nombre total de manifestations et de marches a atteint 4 250 marches et manifestations et le nombre d'événements populaires et étudiants, veillées, séminaires et soirées a dépassé les 300 000 événements.



Le leader révolutionnaire a déclaré que le nombre de stagiaires en mobilisation militaire et en réhabilitation a atteint 296 000, ce qui constitue une bonne réussite qui doit être poursuivie.



Il a poursuivi : « Plus l'ennemi a tendance à s'intensifier, plus nous devrions tendre vers une escalade à tous les niveaux, et l'escalade de l'ennemi concernant le poste frontière de Rafah et l'est de Rafah et la menace attendue pour le reste de Rafah doivent être contrées avec plus d’action à tous les niveaux.



Il a souligné que l'occupation sioniste du terminal de Rafah ne vise pas seulement le peuple palestinien, mais constitue plutôt une démonstration contre le peuple et l'armée égyptienne.


Il a considéré l'invasion du poste frontière de Rafah comme un défi pour l'Égypte et une menace pour sa sécurité, violant et dépassant les accords avec elle.



Il a également souligné que le frappant l'invasion du poste frontière de Rafah représente une provocation contre les Arabes et les musulmans et reflète leur mépris, suggérant que l’agression sioniste contre Rafah vise les personnes déplacées là-bas et que la menace qui pèse sur elles à ce stade est devenue plus grande à chaque étape précédente.



Il a déclaré : « Les attaques de l'ennemi sur Rafah n'ont pas cessé, mais avec cette opération terrestre, il veut commettre davantage de massacres.


Il a souligné que la position américaine tente de tromper l'opinion publique et de donner une fausse image de ce que fait l'ennemi israélien à Rafah.



Il a ajouté : "Si l'Américain dit qu'il accepte une opération à Rafah à condition que les civils soient évacués, où iront-ils si tout le secteur est attaqué ?" signal d'occuper le poste frontière de Rafah, et des déclarations américaines ont été publiées confirmant que des options d'opérations dans certains endroits étaient proposées.



Le leader de la révolution a déclaré que les Américains avaient clairement encouragé les Israéliens à occuper le poste frontière de Rafah et avaient créé les conditions pour lui, et qu'il était complice de tous ses crimes.



Il a souligné que le danger réside désormais dans les restes de Rafah et dans les massacres et les grandes tragédies que l'agression pourrait entraîner pour le peuple palestinien.



Il a souligné que l'agression contre Rafah vise à doubler les souffrances du peuple palestinien et à accroître le siège et la famine, suggérant que les Américains tentent de tromper l'opinion publique en faisant pression sur l'ennemi israélien pour qu'il arrête les livraisons d'armes.
Sayyed Abdulmalik Badr al-Din al-Houthi a poursuivi : « Dès que les Américains décideront de mettre fin à l'agression contre Gaza, elle cessera et les Israéliens ne prendront plus aucune mesure », déclarant que les sionistes ne mènent pas leur agression. contre Gaza sera Rafah si les Américains prennent une décision sérieuse pour empêcher cela.



Il a expliqué que les Américains prétendaient faire pression sur l'ennemi israélien concernant Rafah et lui avaient fourni un énorme stock de bombes et d'armes. Auparavant, il avait fourni à l’ennemi sioniste de grandes quantités d’armes, suffisamment pour détruire la population de Rafah.



Le leader révolutionnaire a averti de ne pas se laisser tromper par la position américaine, car elle est un véritable partenaire dans tous les crimes génocidaires à Gaza et joue le rôle principal dans l'occupation du poste frontière de Rafah, soulignant que l'occupation du poste frontière de Rafah ne sera pas réaliser n’importe quelle réussite militaire pour l’ennemi, puisqu’il s’agit d’une zone civile et non d’un front militaire pour les Moudjahidines.



Il a ajouté : "L'avancée de l'ennemi dans certaines parties de Rafah ne lui apportera pas de succès militaire, puisque les moudjahidines résistent encore, même dans le nord de Gaza, et les Américains ne les écoutent pas et n'écoutent même pas les manifestations étudiantes dans les universités, Mais il l'opprime et la traite avec violence et en violation de ses lois.



Sayyed a appelé les Arabes et les musulmans à prendre leurs responsabilités et à prendre des mesures pratiques supplémentaires contre l'ennemi en échange du ciblage de la population et des personnes déplacées à Rafah.



Il a déclaré : « Les Arabes et les musulmans ne devraient pas rester des spectateurs, mais des mesures pratiques doivent être prises pour soutenir le peuple palestinien. »



Il a réitéré que l'Égypte doit être à l'avant-garde du mouvement arabe pour adopter une position ferme et faire pression sur l'ennemi pour qu'il quitte le terminal de Rafah, notant que face à l'agression contre Rafah, les pays arabes disposent de nombreuses options politiques, diplomatiques et économiques. avoir des options.



Il a déclaré : « Si les régimes arabes n'osent prendre aucune position, alors laissez-les faire de la place à leur peuple et ils agiront de manière spectaculaire. »


Il a souligné que le mémorandum de protestation égyptien concernant le poste frontière de Rafah n'est pas suffisant et que les menaces existent. par un ennemi israélien n’y prêtera aucune attention.



Il a ajouté : « Plus la tragédie pour le peuple palestinien est grande, plus le fardeau de l’abandon et de la négligence de la part des régimes et des peuples augmente, tandis que le niveau de criminalité et de brutalité sioniste auquel nous assistons a un fond de haine et d’extrémisme et hostilité envers les Arabes et les musulmans.



Le leader de la révolution a expliqué que l'état de haine sioniste commence avec le niveau d'éducation de leurs enfants et se manifeste comme un état psychologique.


et complexe, enraciné dans la foi et la culture… et a souligné que « le soutien que l'ennemi reçoit de l'Occident est dû à la haine et à l'ambition de notre région, en plus de sa doctrine sioniste existante ».



Il a poursuivi : « Faire des déclarations de dénonciation et de condamnation ne profitera pas à nous en tant qu’Arabes et musulmans et n’évitera pas le danger américain. »



Il a évoqué les événements et les preuves qui démontrent de manière concluante l’importance d’une foi djihadiste consciente parmi les musulmans pour relancer la nation.



Il a mis en garde contre un état de stagnation et d'échec qui n'aidera pas, compte tenu des motivations de haine, d'ambition et de croyances dangereuses de l'ennemi, soulignant que la nation doit être au niveau de dissuasion contre ses ennemis pour éviter le danger qui pèse sur elle-même, afin que seuls les des mesures lui seront bénéfiques si l'ennemi n'écoute pas les appels des peuples et ne se soucie pas de l'ampleur de la situation. Des crimes se produisent.



Il a souligné la nécessité pour la nation d'agir consciemment et de sortir de l'état de stagnation qui a affecté une grande partie de sa population.



Il a expliqué que l'esprit djihadiste conscient est celui qui diagnostique correctement l'ennemi avec une réalité claire, conformément au Saint Coran.



Sayyed Abdulmalik Badr al-Din al-Houthi a souligné que l'ignorance n'est pas une solution pour la nation et que l'éducation à la foi djihadiste est nécessaire pour préparer la nation à faire face aux dangers.



Il a décrit la condition de certaines personnes cherchant soutien et protection ici ou là comme une illusion et un mirage, ajoutant : « Compte tenu de ce qui se passe à Gaza, il est étrange que certains régimes négocient des accords de sécurité avec l’Amérique afin de les protéger. "


Il a poursuivi : "Si Israël veut cibler des pays qui recherchent la protection américaine, Washington le soutiendra en exploitant son influence et sa pénétration dans ces pays", soulignant que l'Américain ne prend en compte que ses propres intérêts et que les Arabes ou les musulmans n'ont aucune valeur. du tout pour lui.



Le leader de la révolution a souligné que l'ennemi évolue dans le cadre d'une stratégie à long terme et des objectifs qu'il veut atteindre, et que la nation doit évoluer selon une vision fixe qui lui sera bénéfique et bénéfique, et que c'est pour une personne. Ce qui est dangereux, c'est de regarder l'injustice qui se produit à Gaza et ensuite de ne pas agir, de ne pas réagir et de ne pas se sentir responsable.



Il a ajouté : « Ceux qui placent leurs intérêts matériels au-dessus de leurs responsabilités peuvent perdre le contrôle lorsqu’ils se trouvent dans une mauvaise situation. Ils ne se sont pas préparés au danger. »




Il souligne que c’est l’éducation à la foi qui élève les gens au danger, à condition qu’ils soient préparés mentalement, psychologiquement et de manière réaliste.



Il a expliqué que les sionistes dans le monde entier et dans la société occidentale elle-même cherchent à détruire les valeurs humaines et à en libérer les gens, ce qui exige que chacun prenne des mesures pour se libérer de l'influence sioniste qui affecte l'humanité dans sa vie, ses valeurs et sa sécurité. sont menacés.



Sayyed Abdulmalik Badr al-Din al-Houthi a salué le mouvement étudiant qui a appelé à la fin de l'agression contre Gaza car il s'agit d'une voix humaine exprimant des valeurs humaines innées, soulignant que le mouvement étudiant est celui des sionistes d'Amérique et de l'Occident des États-Unis sont exposé et ils ont parlé des valeurs de liberté et de droits, et tous les titres de droits sur lesquels l'Occident mettait l'accent ont été perdus dans leur traitement et leur répression des manifestations étudiantes.



Il a déclaré : « Nous avions espéré assister à des manifestations étudiantes en soutien à la Palestine dans les pays arabes, mais malheureusement, les étudiants et les citoyens de nombreux pays arabes sont même exclus des manifestations. »



Il a souligné que le mouvement étudiant et les protestations dans plusieurs pays constituent un réveil croissant de la population reflétée dans ces pays.



Il a ajouté : « Il n’est pas approprié que les musulmans restent silencieux et inactifs alors que l’ennemi israélien franchit une nouvelle étape dans la guerre d’anéantissement. »


Il a expliqué que les manifestations étudiantes inquiétaient les sionistes, en particulier parce qu’ils faisaient partie de l’élite dont dispose l’Occident. ils tentent de les réprimer violemment et durement, et il est important que les manifestations étudiantes reçoivent le soutien politique et médiatique du monde islamique.



Le leader de la révolution pensait que l’utilisation du terme « antisémitisme » dans la lutte contre les manifestations étudiantes visait à faire taire les voix, à confisquer les libertés et les sociétés occidentales se soumettre complètement au sionisme.




Il a poursuivi : « En Occident, il est même permis d'insulter Dieu et ses messagers, mais il est interdit de critiquer les Juifs et il est même interdit d'appeler à la fin du massacre des enfants de Gaza », a-t-il lancé.


Appelant les communautés à soutenir activement les manifestations étudiantes dans les médias et sur les réseaux sociaux.


Sayyed Abdulmalik Badr al-Din al-Houthi a déclaré : « Nous avons une responsabilité en tant que musulmans et en tant que société humaine. Chaque fois que l’ennemi israélien poursuit son agression barbare ou franchit une nouvelle étape, il doit y avoir quelque chose de nouveau de la part de la nation islamique, et les régimes doivent avoir honte de leur silence et de leur échec.



Il a noté l'annonce de la Turquie concernant ses mesures visant à restreindre les exportations ou ses relations commerciales avec l'ennemi israélien et a exprimé l'espoir que la décision turque conduirait à une rupture complète des relations commerciales de la Turquie avec l'ennemi sioniste.



Le leader révolutionnaire a exprimé l'espoir que certains pays arabes qui exportent ou reçoivent des marchandises vers et depuis l'ennemi sioniste suivraient l'exemple de la Turquie et étendraient leurs campagnes éducatives pour étendre le boycott des marchandises et des entreprises américaines et israéliennes qui soutiennent Israël.



Il a passé en revue les opérations accrues du Hezbollah contre l'ennemi sioniste et les menaces du ministre de la Guerre, auxquelles le parti a répondu par des opérations musclées le même jour, indiquant la tendance du Hezbollah à s'intensifier à chaque fois que l'ennemi sioniste s'intensifie.



Al-sawadi

resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Chef de la révolution)
Mis a jour le: Mercredi 19 Juin 2024 16:49:48 +0300