Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Al-Musawa lance un projet d'extension et de réhabilitation des réseaux d'égouts à Al-Hawban
[Jeudi 25 Avril 2024]
Ibb: Lancement de la distribution de ciment pour les initiatives communautaires à Baadan et Hubaysh
[Jeudi 25 Avril 2024]
L'industrie lance la mise en œuvre d'un plan de transformation des usines de jus vers l'utilisation de matières premières locales
[Jeudi 25 Avril 2024]
L'ASGY pleure le départ du chef scout Taher Muhammad Haider
[Jeudi 25 Avril 2024]
Les forces armées ciblent un navire américain, un destroyer et un navire israélien
[Mercredi 24 Avril 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Un bilan « choquant et terrifiant » de 200 jours de « génocide » soutenu par les États-Unis et l’Europe à Gaza
[Mardi 23 Avril 2024]
Le veto américain... une malédiction et une honte pour l'histoire moderne et contemporaine de l'Amérique
[Lundi 22 Avril 2024]
Médias occidentaux : indépendance, neutralité et éthique professionnelle « des slogans qui échouent au premier test »
[Dimanche 21 Avril 2024]
En avortant l’adhésion de la Palestine aux Nations Unies, l’Amérique prouve qu’elle est le plus grand ennemi de la paix mondiale
[Dimanche 21 Avril 2024]
Cours d'été au secrétariat de la capitale... premiers préparatifs pour construire une génération armée du Coran
[Vendredi 19 Avril 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Un enfant a été tué lorsqu'une bombe laissée par l'agression a explosé dans le district de Sarwah à Ma'rib
[Samedi 20 Avril 2024]
Un citoyen a été tué par un bombardement d'artillerie saoudienne à Munabbih, Saada
[Mardi 16 Avril 2024]
Blessure D'un civil lors d'une frappe aérienne de L'agression américano-britannique à Hodeidah
[Mardi 09 Avril 2024]
L'agression américano-britannique lance un raid sur la direction d'Al-Duraimi à Hodeidah
[Lundi 01 Avril 2024]
Cinq citoyens ont été blessés par une frappe de drone appartenant aux mercenaires de l'agression de Taëz
[Jeudi 28 Mars 2024]
  Enquêtes et reportages
Après que son armée n'a pas réussi à atteindre ses objectifs, l'ennemi utilise la famine comme arme dans son agression contre Gaza.
Après que son armée n'a pas réussi à atteindre ses objectifs, l'ennemi utilise la famine comme arme dans son agression contre Gaza.
Après que son armée n'a pas réussi à atteindre ses objectifs, l'ennemi utilise la famine comme arme dans son agression contre Gaza.
[23/FÈvrier/2024]

SANAA Février 23. 2024 (Saba) - Après l'échec de l'armée ennemie sioniste à résoudre la bataille et à atteindre ne serait-ce qu'une petite partie des objectifs de l'agression contre Gaza, et à la lumière du doublement de ses pertes humaines et matérielles, le gouvernement ennemi a commencé à recourir à la famine des civils. comme méthode et arme de guerre contre la bande de Gaza, ce qui constitue un crime de guerre.



Selon les déclarations publiques des dirigeants sionistes, dans lesquelles ils exprimaient leur intention de priver les civils de Gaza de nourriture, d'eau et de carburant, ces déclarations se reflétaient dans les opérations militaires des forces ennemies, et tant que le soutien américain et occidental continue pour cette entité bâtarde, elle peut continuer sa guerre contre Gaza pendant des années.



Human Rights Watch confirme que le gouvernement ennemi sioniste utilise la famine des civils comme méthode de guerre dans la bande de Gaza occupée, ce qui constitue un crime de guerre... notant que l'armée d'occupation empêche délibérément la livraison d'eau, de nourriture et de carburant. , tout en faisant délibérément obstacle à l'aide humanitaire, et il semblerait qu'il rase des zones agricoles au bulldozer, privant la population civile des matériaux indispensables à sa survie.



Depuis le début de la bataille du « Déluge d’Al-Aqsa » contre l’entité ennemie le 7 octobre, de hauts responsables sionistes, dont le ministre de la Défense Yoav Gallant, le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir, le ministre de l’Énergie Yisrael Katz et d’autres, ont fait des déclarations publiques dans dont ils ont exprimé leur intention de priver les civils... Gaza a accès à la nourriture, à l'eau et au carburant, et ces déclarations se reflètent dans les opérations terrestres de l'armée ennemie.



D’autres responsables israéliens ont également déclaré publiquement que l’aide humanitaire à Gaza serait conditionnée soit à la libération des otages illégalement détenus par le Hamas, soit à la destruction complète du mouvement, ce qui n’a jamais eu lieu et n’arrivera jamais.



Le droit international humanitaire, ou droit de la guerre, interdit d’affamer les civils comme méthode de guerre, car le Statut de Rome de la Cour pénale internationale stipule qu’affamer intentionnellement les civils « en les privant des matériels indispensables à leur survie, y compris en entravant intentionnellement l’approvisionnement en secours ». » est un crime de guerre.



Le siège sioniste en cours sur la bande de Gaza, ainsi que sa fermeture continue depuis 16 ans, équivaut à une punition collective de la population civile, ce qui constitue un crime de guerre. Comme l'ennemi sioniste est la force d'occupation de Gaza en vertu de la Quatrième Convention de Genève, il est de son devoir de veiller à ce que la population civile ait accès à la nourriture et aux fournitures médicales.



La famine est une stratégie ancienne qui a été utilisée tout au long de l'histoire par de nombreuses puissances coloniales. Cette stratégie coloniale repose sur l'utilisation de la nourriture comme une arme en privant la population d'un pays de ressources alimentaires comme moyen de pression ou de punition.



À l'ère moderne, ils ont été utilisés en période de guerre mondiale et dans divers contextes coloniaux. L'un des exemples historiques marquants de l'utilisation de l'arme de la famine par les puissances coloniales s'est produit dans l'Empire britannique lors de la Grande Famine en Irlande (1845- 1852), et au XXe siècle, les puissances coloniales ont utilisé l’impérialisme comme une arme de famine dans différents scénarios.



Aujourd'hui, l'ennemi sioniste poursuit la guerre génocidaire qu'il mène contre la bande de Gaza et utilise activement sa politique agressive nazi envers les Palestiniens, en bombardant les infrastructures civiles, en tuant, en déplaçant et en utilisant la politique de la famine, de la soif et des punitions collectives. comme une arme d'abus, dans le but de faire de Gaza un endroit inhabitable.



Des clips vidéo récemment publiés montraient des Palestiniens déplacés exposés aux tirs de l'armée ennemie, tandis que des milliers d'entre eux se rassemblaient à l'ouest et au nord de la ville de Gaza pour obtenir de la farine transportée par des camions d'aide humanitaire limités. avion.



Bien que la famine des civils comme méthode de guerre soit interdite par l'article 54 du Premier Protocole additionnel aux Conventions de Genève et par l'article 14 du Deuxième Protocole additionnel, l'ennemi sioniste continue d'empêcher et de priver les Palestiniens de la bande de Gaza de sources de nourriture. et des fournitures, alors que la communauté internationale reste sans action réelle qui forcerait l'ennemi à mettre fin à l'agression barbare, ou même à faciliter l'entrée et la fourniture rapides et sans entrave de l'aide humanitaire dans la bande de Gaza.



L'ennemi reflète ouvertement un mépris absolu pour les principes et les lois internationales, car il ne considère pas les Palestiniens comme des êtres humains, mais plutôt comme des obstacles empêchant la réalisation de ses objectifs coloniaux et barbares, alors que le racisme et la brutalité se manifestent sous leurs formes les plus laides, avec un déclaration claire et éhontée de la part des responsables ennemis de l'utilisation de la famine comme outil délibéré d'extermination et d'oppression.



Tout le monde se souvient de la date du 9 octobre dernier, lorsque le ministre sioniste de la Guerre, Gallant, a déclaré de manière barbare que son entité usurpatrice imposerait un siège complet à Gaza, sans électricité, sans nourriture, sans eau, sans gaz, et que tout était fermé. Il a poursuivi en disant : « Nous combattons les animaux humains et nous agissons conformément à So ».

Il ne fait aucun doute que les déclarations et les réponses sionistes constituent une punition collective contre la population civile, ce qui constitue un crime de guerre clair et explicite, car l'ennemi sioniste commet un génocide, ignore toutes les lois, et le monde ne lui rappelle même pas que, comme le puissance occupante de Gaza, en vertu de la Quatrième Convention de Genève, elle doit garantir que la population civile a accès à la nourriture et aux fournitures médicales.



La politique de privation de nourriture et d’eau incarne une manifestation flagrante de la brutalité de l’ennemi sioniste et de sa domination fasciste, que ce soit sur le plan militaire ou politique, et est considérée comme l’un des outils de génocide qu’il adopte effrontément.



Le directeur de l'information gouvernementale à Gaza, Ismail Al-Thawabta, a confirmé mercredi dans un communiqué que les habitants de la bande de Gaza sont entrés dans la phase de famine, puisque depuis dix jours jusqu'à présent, seuls neuf camions d'aide sont entrés dans toute la bande, tandis que des organisations préviennent que la famine dans la bande de Gaza entraînera des morts.



Le responsable gouvernemental a également indiqué, dans des déclarations rapportées par les médias palestiniens, qu'au moins 700 000 personnes souffrent de famine pouvant entraîner leur mort, alors que l'ennemi sioniste continue d'empêcher l'acheminement de l'aide dans toutes les zones de la bande de Gaza, notamment dans le nord, qui connaît une situation tragique.



Dans des déclarations précédentes, Al-Thawabta a déclaré au site Arab Post : La famine dans la bande de Gaza tue des citoyens, en raison de la politique de famine menée par l'ennemi sioniste contre plus de 400 000 Palestiniens... soulignant que la famine dans le nord a La situation s'est aggravée, surtout après l'épuisement des quantités de riz et de farine, il y a plus d'un mois et demi.



Il a souligné que les céréales et les aliments pour animaux que les citoyens du nord de Gaza broyaient et mangeaient étaient épuisés il y a plus de deux semaines, soulignant que certaines familles ont désormais recours à un demi-repas tous les deux jours, en raison du manque de nourriture. .



L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a annoncé mardi, dans un message sur son compte sur la plateforme « X », que l'ennemi sioniste n'a pas autorisé plus de la moitié de l'aide prévue cette année au nord de Gaza. Bande.



L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a également annoncé que l'ensemble de la population de la bande de Gaza souffre d'une « insécurité alimentaire » en raison du siège sioniste qui lui est imposé depuis le 7 octobre dernier... comme dernier bilan de la malnutrition. des tests menés par des organisations partenaires du Groupe Nutrition indiquent que, a conduit à une augmentation significative du taux de malnutrition aiguë générale chez les enfants âgés de six à 59 mois dans la bande de Gaza.



Il convient de noter que les appels des Palestiniens assiégés dans la bande de Gaza continuent de les sauver de la famine, tandis que le Programme alimentaire mondial a temporairement suspendu son aide humanitaire au nord de la bande de Gaza, jusqu'à ce que les conditions de sécurité appropriées soient réunies pour le travail du les équipages de l'organisation et les Palestiniens doivent être atteints.



Devant le monde et les caméras, tout le monde regarde comment l'ennemi commet un génocide contre le peuple palestinien à travers sa politique de famine, et personne n'a jusqu'à présent pu faire quoi que ce soit pour éviter la tragédie de la famine à Gaza, qui contrevient aux dispositions du droit international.
Sanaa - Saba : Merzah Al-Asal

Traduit par


A.A.A.



Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Jeudi 25 Avril 2024 07:53:12 +0300