Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Le ministre des Affaires étrangères félicite son homologue de la République de Bosnie-Herzégovine
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le Bureau des droits de l'homme à Taiz salue l'initiative d'ouvrir les routes et appelle l'autre partie à y faire face
[Vendredi 01 Mars 2024]
Bayda: Présentation pour les diplômés de la première promotion du « Déluge d'Al-Aqsa » à Al-Sawadiya
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le CSA identifie les zones où se dérouleront les marches « Vous n'êtes pas seuls. Debout aux côtés de Gaza »
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le passage des voitures et des locomotives a commencé après l'ouverture de la route asphaltée Haifan-Tor Al-Baha
[Vendredi 01 Mars 2024]
 
  Enquêtes et reportages
Troisième district électrique : efforts continus pour améliorer et étendre le réseau national
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le marché Initiative Joyeux Yémen à Sanaa est une étape pratique pour améliorer les produits locaux
[Vendredi 01 Mars 2024]
Les surprises de dissuasion yéménites de l'Amérique et de la Grande-Bretagne se succèdent grâce à la sagesse du leadership et au mandat du peuple.
[Vendredi 01 Mars 2024]
Correspondant de Saba à Gaza : Une campagne arabe de désinformation pour alléger la pression sur l'ennemi sioniste et ses partisans
[Jeudi 29 FÈvrier 2024]
Réunion des ministres du Commerce saoudien et israélien... un nouveau pas saoudien vers la normalisation
[Jeudi 29 FÈvrier 2024]
 
  L‘agression Américain saoudienne
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 1er mars
[Vendredi 01 Mars 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 29 février
[Jeudi 29 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 28 février
[Mercredi 28 FÈvrier 2024]
La Chine critique vivement le refus de Washington de sa contribution au commerce mondial
[Mardi 27 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 27 février
[Mardi 27 FÈvrier 2024]
  Locales
Université de Sanaa: Une réunion consultative sur le rôle des universitaires dans le soutien à la cause palestinienne
Université de Sanaa: Une réunion consultative sur le rôle des universitaires dans le soutien à la cause palestinienne
Université de Sanaa: Une réunion consultative sur le rôle des universitaires dans le soutien à la cause palestinienne
[11/DÈcembre/2023]


Sanaa, 11 Dec. 2023 (SABA)- Aujourd'hui, l'Université de Sanaa a organisé la troisième réunion consultative élargie pour discuter du rôle des universitaires dans la mobilisation et la mobilisation pour soutenir et soutenir la cause palestinienne et la résistance à Gaza, sous le slogan « À vos ordres, ô maximum ».


Lors de la réunion, le président du Comité suprême de la campagne nationale de soutien à Al-Aqsa et conseiller auprès du Conseil politique suprême, Allama Muhammad Muftah, a passé en revue les questions liées à la mobilisation, à la mobilisation et à la préparation à s'engager dans la bataille avec le groupe sioniste-américain, après les décisions des forces yéménites d'empêcher la traversée des navires à destination d'Israël.



Il a considéré cette décision comme un défi majeur car le Yémen a été le premier pays à prendre cette décision, qui a nui aux Américains et à l'entité sioniste.



Il a déclaré : « Nous n'avons trouvé aucun fruit dans les accords, traités, pactes et décisions adoptés par des générations au cours de cette période, la réalité de notre nation et de nos peuples.


Malheureusement, nous avons trouvé le contraire, surtout alors que nous vivons aujourd'hui le 75e anniversaire. "


Pour lancer la Déclaration universelle des droits de l'homme, que les Nations Unies ont renversée la même année en déclarant la création de l’État d’Israël sur la terre occupée de Palestine.


Il a souligné que l'Amérique utilise le terrorisme comme un épouvantail pour exploiter le monde, piller ses richesses et le contrôler, et cherche à corrompre les valeurs, la morale et la vie de manière à lui permettre de dominer les gens.


Il a souligné qu'Israël est la plus grande base militaire américaine dans le monde, et sa guerre contre Gaza est un message adressé aux pays du monde qui cherchent à menacer le courant et le pôle de l'Amérique et d'Israël, que ce soit militairement, économiquement ou technologiquement.



Le chef du Comité suprême de soutien à Al-Aqsa a confirmé que l'Amérique et Israël ont subi la plus grande défaite de leur histoire après avoir exposé leur armée invincible face à un groupe de croyants, ainsi que leur chute morale, humanitaire, stratégique et politique due à aux crimes de guerre et au génocide contre les civils à Gaza.



Il a été surpris par les positions des pays et des régimes qui ont tué le peuple yéménite sous prétexte de le ramener dans l’étreinte arabe, détruit l’Irak et la Syrie et déchiré la Libye et le Soudan, se demandant : « Où sont la Charte de la Ligue arabe et le Accord de défense arabe commune dans tout ça ?



Il a déclaré : " L'étreinte arabe ne convient-elle pas à l'enfant palestinien affamé et déchiré, à la mère endeuillée et à l'orphelin dont la famille a été exterminée ? Cette étreinte ne convient-elle pas à ceux qui ne peuvent pas trouver de nourriture, de boisson, de médicaments ou d'abri ? ", indiquant que C'est une étrange ironie que les hôpitaux de Gaza souhaitent disposer d'un litre de carburant pour faire fonctionner les machines de dialyse ou pour chauffer les salles d'opération, dans une zone située au bord de lacs de pétrole.



Pour sa part, le vice-Premier ministre du gouvernement intérimaire chargé des Affaires de défense et de sécurité et membre du Comité suprême de soutien à Al-Aqsa, le lieutenant-général Jalal Al-Ruwaishan, a souligné l'importance du rôle sur lequel s'appuient les universitaires de Sanaa, car elle est une maison d'expertise et un centre de rayonnement scientifique qui possède les plus grandes composantes académiques et éducatives.



Il a souligné la nécessité de se concentrer sur les questions liées au programme pratique exigé des universitaires dans la période actuelle et sur le mouvement que l'université peut créer au niveau de la sensibilisation et de la recherche, d'autant plus qu'elle est liée à environ 21 collèges spécialisés, 23 centres scientifiques et administratifs et 120 000 étudiants et étudiantes, selon les statistiques universitaires.


Il a souligné que l'université compte plus de 2.600 universitaires et 1.787 étudiants boursiers, sur lesquels on compte pour guider et éclairer la société sur diverses questions cruciales et nationales.



Le lieutenant-général Al-Ruwaishan a souligné que la question palestinienne est une question nationale sur laquelle s'accordent même les visions et les tendances intellectuelles.


Il a été surpris par les tendances politiques et intellectuelles qui ont négocié sur la question palestinienne jusqu'à ce que le moment de l'honnêteté soit venu et qu'elles aient avalé leur langues et la question n’est plus parmi leurs priorités et leurs intérêts.


Il a déclaré : « Lorsque le Yémen a annoncé, par l'intermédiaire du chef de la révolution, entrer dans une confrontation militaire, politique, diplomatique et médiatique et lancer des missiles balistiques et faire voler des avions profondément dans les profondeurs de l'ennemi, ce qui constituerait la première force de missiles à atteindre cette région en 75 ans, la plupart des élites intellectuelles sont restées silencieuses à une époque où chaque arabe musulman doit agir » Même position yéménite.


Al-Ruwaishan a évoqué l'importance du rôle de l'université dans l'enracinement du conflit israélo-arabe dans la mémoire des générations, soulignant que l'opération « deluge d'Al-Aqsa » a incité tout le monde à relire l'histoire géopolitique de la Palestine et de Gaza, et le début des conspirations, de leurs dimensions et des alliances sionistes pour créer une patrie nationale pour les Juifs de Palestine.


Il a exhorté l'Université de Sanaa à organiser des conférences scientifiques auxquelles participent tous les dirigeants, collèges et élites, à présenter des articles scientifiques discutés, enrichis d'idées et à produire des livres qui seront distribués et publiés faire la lumière sur les détails manquants de la question palestinienne et attribuer des thèses de maîtrise et de doctorat dans son cadre et son concept.


À son tour, le chef du secteur de l'éducation, des médias et de la culture, Hassan Al-Saadi, a passé en revue un aspect du conflit israélo-arabe et le rôle des universités et des élites académiques dans la prise en charge de cette question avec toute l'opinion, la position et les convictions qu'elle incarne, surtout à cette étape importante et dangereuse de l’histoire de la nation.


Il a souligné que l'ennemi sioniste a changé et changé de livres, insulté les valeurs, tué des prophètes, changé les idées et les concepts, dépourvu de tout comportement humain, et commis les massacres les plus horribles contre les enfants et les femmes de Gaza, avec le soutien américain, la complicité internationale et Silence et trahison arabes et islamiques... soulignant l'importance du rôle de l'université dans la prise de conscience de la nature du conflit avec l'ennemi principal, sur la base du Saint Coran.


Al-Saadi a évoqué les ambitions, les conspirations et les calamités qui ont frappé la Palestine à la lumière d'un monde islamique désintégré et de dirigeants négligents depuis la Conférence de Bâle en Suisse et des dirigeants de l'Europe et du monde saisissant l'opportunité d'établir une patrie nationale pour les Juifs en Palestine à travers la Conférence Campbell-Bannerman, qui s'est tenue à Londres en 1905 et dont les sessions se sont poursuivies jusqu'en 1907, dans le but de créer un mécanisme qui préserve la supériorité et les acquis des pays coloniaux pour la période la plus longue possible, décrit comme le conférence la plus dangereuse du XXe siècle.


Il a exprimé sa fierté et sa fierté quant à la position des dirigeants, du gouvernement et du peuple yéménites visant à soutenir le peuple palestinien et les moudjahidines de Gaza avec de l'argent, des hommes, des forces de missiles et des véhicules aériens sans pilote, et la dernière en date était la décision du chef de la révolution et les forces navales à couper le trafic maritime de tous les navires se dirigeant vers les ports d'Israël.


Lors de l'événement, auquel a participé le vice-ministre de l'Éducation, le professeur supérieur Ali Sharaf El-Din, les dirigeants de l'université et le personnel académique et administratif, le président de l'université Dr. Al-Qasim Abbas ont souligné l'importance de la réunion consultative tenue dans des circonstances exceptionnelles pour intensifier la motivation et souligner le rôle des universitaires dans la réalisation et la défense du la cause de la nation.


Il a souligné l'importance du rôle des universitaires pour orienter la pensée et l'opinion publique de la nation, d'autant plus que l'université dispose d'une force humaine d'universitaires et d'étudiants capables d'élever le niveau de conscience sur les problèmes de la nation, parallèlement aux opérations militaires et navales contre le Entité sioniste.


Le président de l’université a souligné que les crimes sionistes contre le peuple palestinien bénéficient du soutien, du financement et du soutien de l’Amérique et des pays occidentaux, qui partagent avec l’entité sioniste la responsabilité humaine, morale et juridique de ces massacres.


Il a souligné l'importance de s'attaquer aux visions et aux théories adoptées par le système arrogant mondial pour implanter l'entité sioniste au cœur de la nation arabe et islamique, ainsi que de clarifier que les lois et les protocoles annoncés par les Nations Unies sont devenus un mensonge.


La réunion comprenait la présentation d’un documentaire sur la question palestinienne et d’un poème du conseiller culturel de l’université, Abdel Salam Al-Mutamayz, sur le conflit avec l’entité sioniste.


En outre, les membres du Comité de soutien à Al-Aqsa, le vice-ministre de l'Enseignement supérieur et le président de l'université ont visité l'exposition de photographies et de maquettes devant la place du Collège du Commerce et ont vu ce qu'elle contenait de modèles de missiles balistiques et de missiles balistiques des photos des crimes de l'agression contre Gaza, ainsi que des produits soumis au boycott.


Al-sawadi

resource : SABA

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Locales)
Mis a jour le: Vendredi 01 Mars 2024 11:06:30 +0300