Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
La Chambre des représentants approuve un certain nombre de rapports et oriente le gouvernement avec un certain nombre de recommandations
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Vice-ministre des Affaires étrangères : le veto américain contre la décision d'arrêter la guerre à Gaza montre que l'Amérique est le premier ennemi de la paix
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Discussion sur la coordination entre la Corporation des ports et la salle de navigation et le secteur privé
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Le ministre des Affaires étrangères félicite Sainte-Lucie à l'occasion de la fête nationale
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Source navigation : Le navire attaqué par les forces armées est un navire américain transportant des aliments pour volailles
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
 
  Enquêtes et reportages
Le Yémen gagne pour l’humanité en dissuadant l’Amérique et la Grande-Bretagne dans les mers Rouge et Arabe
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Avec la poursuite de l’agression contre Gaza, l’économie sioniste s’effondre et continue de saigner
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Après les menaces de l'ennemi d'attaquer Rafah, les forces de la résistance s'engagent à répondre au plus haut niveau
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Un projet de résolution de l'ONU devant le Conseil de sécurité exigeant un cessez-le-feu à Gaza, présenté par l'Algérie, et Washington menace d'y faire obstacle
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Correspondant de Saba à Gaza : L'ennemi sioniste continue de commettre le crime d'affamer les Palestiniens dans le nord de la bande de Gaza
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
 
  L‘agression Américain saoudienne
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 21 février
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 20 février
[Mardi 20 FÈvrier 2024]
L'agression américano-britannique lance un raid sur la zone d'Al-Jabbana dans la ville de Hodeida
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Quatre citoyens ont été blessés lorsqu'un objet laissé par l'agression a explosé dans le district de Sirwah à Marib
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 19 février
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
  Enquêtes et reportages
L’agression sioniste-américaine contre Gaza et l’incapacité du sommet conjoint arabo-islamique à l’arrêter
L’agression sioniste-américaine contre Gaza et l’incapacité du sommet conjoint arabo-islamique à l’arrêter
L’agression sioniste-américaine contre Gaza et l’incapacité du sommet conjoint arabo-islamique à l’arrêter
[13/Novembre/2023]

SANAA Novembre 13. 2023 (Saba) –Le monde a été témoin et est témoin aujourd'hui du plus grand massacre de l'histoire contemporaine perpétré par l'ennemi sioniste contre des civils palestiniens dans la bande de Gaza, où l'ennemi bombarde par voie aérienne, maritime et terrestre des bâtiments résidentiels, des hôpitaux, des installations publiques et privées, des mosquées et des églises sous une couverture scandaleuse américaine et occidentale et un silence arabe et islamique à l'exception de déclarations et de déclarations qui sortent à peine des couloirs.Leurs réunions.



Après des semaines d'agression, les rois, princes et présidents des 54 pays arabes et islamiques ont tenu un sommet arabo-islamique extraordinaire à Riyad et, dans leur déclaration à l'issue de leur sommet, ils se sont limités à la condamnation, à la dénonciation et aux exigences.



Après plus d'un mois de massacres, ils ont demandé aux pays arabes et islamiques de lancer une action internationale immédiate au nom de tous les États membres de l'organisation et de la Ligue pour mettre fin à la guerre contre Gaza et de faire pression pour le lancement d'une politique politique sérieuse et réelle. processus visant à parvenir à une paix permanente et globale conformément aux références internationales approuvées.



Compte tenu des crimes, du génocide et des crimes contre l'humanité auxquels sont confrontés les civils palestiniens à Gaza et de la tentative de déplacer environ 1,5 million de Palestiniens du nord de la bande de Gaza vers le sud, considérant cela comme un crime de guerre selon la Quatrième Convention de Genève de 1949 et son annexe de 1977, le meurtre de journalistes, d'enfants et de femmes, le ciblage des ambulanciers et l'utilisation de phosphore blanc interdit. Au niveau international dans l'agression contre la bande de Gaza.



Cela se heurte aux appels et aux supplications de l'ennemi sioniste et de ses partisans (Amérique et pays occidentaux), à la dénonciation des deux poids, deux mesures et à l'adhésion à la paix comme option stratégique, pour mettre fin à l'occupation sioniste et résoudre le conflit israélo-arabe conformément aux le droit international et les résolutions pertinentes de légitimité internationale, y compris les résolutions du Conseil de sécurité, et l'accent mis sur l'adhésion à l'Initiative de paix arabe pour l'année 2002, avec tous ses éléments et priorités, et de tenir dès que possible une conférence internationale de paix grâce à laquelle un un processus de paix crédible sera lancé sur la base du droit international, des résolutions de légitimité internationale et du principe terre contre paix, dans un délai précis et avec des garanties internationales qui mèneront à la fin de l'occupation sioniste du territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, le Golan syrien occupé, les fermes de Chebaa, les collines de Kafr Shuba et la périphérie de la ville libanaise d'al-Mari, et la mise en œuvre de la solution à deux États.



Afin d'atténuer les effets de la tragédie subie par la population de Gaza et de Palestine en général, la déclaration finale du sommet a souligné la nécessité de mobiliser les partenaires internationaux pour reconstruire Gaza et atténuer les effets de la destruction totale de l'agression sioniste-américaine. dès qu'il s'arrête.



D'autre part, l'agression sioniste-américaine a intensifié les raids contre la bande de Gaza au 37ème jour de l'agression, portant le nombre de martyrs à plus de 11 mille citoyens, tandis que le nombre de blessés s'est élevé à plus de 28 mille.



Les médias palestiniens ont rapporté que l'ennemi sioniste a continué son siège d'un certain nombre d'hôpitaux dans la ville de Gaza et dans le nord, ce qui a entraîné la mort d'un nombre indéterminé de citoyens. Un certain nombre de citoyens ont également été martyrisés et plusieurs autres ont été blessés. à la suite d'un bombardement qui a visé la zone d'Al-Sahaba et l'ouest de la ville de Gaza, sans que les ambulances ne puissent atteindre les lieux.



Deux médecins de la famille Mahdi ont été martyrisés et des personnes déplacées ont été blessées à la suite d'un bombardement israélien qui a visé la maternité Mahdi, à l'ouest de Gaza.



Les avions ennemis ont recommencé à cibler les environs de l'hôpital Al-Shifa dans la ville de Gaza avec une série de raids violents, qui ont conduit à une panne totale d'électricité à l'hôpital Al-Shifa.



Le porte-parole de la santé à Gaza, Ashraf Al-Qudra, a annoncé la perte de cinq personnes blessées au complexe médical d'Al-Shifa en raison de l'incapacité des équipes à les soigner suite à la panne de courant.



Les habitants du camp d'Al-Shati, dans la zone du bloc 12, ont appelé la Croix-Rouge à se déplacer pour transporter les martyrs et les blessés qui saignent depuis hier.



Des avions ennemis ont bombardé une maison de la famille Abu Shab dans la région de Zinna Al-Awasiya à Bani Suhaila dans le gouvernorat de Khan Yunis, au sud de la bande de Gaza, et un martyr et plusieurs blessés sont arrivés à l'hôpital Nasser.



Au nord de Gaza, l'administration de l'hôpital indonésien du nord de Gaza a annoncé qu'elle avait décidé de transformer une place à côté de l'hôpital en charnier pour des martyrs non identifiés.



Dans la nuit, l'hôpital a reçu 15 corps d'un martyr lors d'un bombardement qui a visé deux maisons à Jabalia.



Au moins une personne a été martyrisée et plusieurs autres ont été blessées lors d'un bombardement par des avions ennemis sur la maison de la famille « Al-Bursh » à Jabalia, au nord de la bande de Gaza.



Ainsi, l'effusion de sang continue et le nombre de victimes de l'agression américano-sioniste contre la bande de Gaza augmente, atteignant un niveau sans précédent, et les opérations visant à récupérer les victimes des décombres des maisons ciblées par les raids sionistes se poursuivent avec des capacités extrêmement faibles. après 37 jours d'agression, de bombardements continus et de privation de carburant, d'eau et d'électricité, alors que des dizaines de personnes sont mortes. Les familles avec tous leurs membres sont impliquées dans cette agression brutale.

Sanaa - Saba : Abdulaziz Al-Hazi
trduit par







A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mercredi 21 FÈvrier 2024 18:10:49 +0300