Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Le ministère des Affaires étrangères condamne l'attentat terroriste à la bombe contre Mogadiscio, la capitale somalienne
[Lundi 15 Juillet 2024]
Le ministère yéménite de l'électricité organise un symposium sur la participation du secteur privé aux projets énergétiques
[Lundi 15 Juillet 2024]
Al-Dhalea.. Veillée des habitants du district de Munqir dans le district de Damt en soutien à Gaza
[Lundi 15 Juillet 2024]
Le Parlement yéménite examine le rapport sur les enseignants et le fonds de soutien à l'éducation
[Lundi 15 Juillet 2024]
La Faculté des Sciences administratives et humaines a tenu un stand de solidarité pour la Palestine
[Lundi 15 Juillet 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Malgré la signature de la Convention contre la torture, l'ennemi sioniste continue de torturer les prisonniers palestiniens
[Lundi 15 Juillet 2024]
Malgré les massacres sionistes à Gaza, les négociations de trêve entre le Hamas et l'ennemi se poursuivent
[Lundi 15 Juillet 2024]
L'ennemi sioniste continue ses massacres barbares... et la résistance répond par des opérations qualitatives
[Lundi 15 Juillet 2024]
La fermeté de la résistance palestinienne, et la survie sur le terrain ont dissipé les illusions de l'ennemi sioniste.
[Samedi 13 Juillet 2024]
Aveur sortie exceptionnelle dans la capitale Sanaa et dans les gouvernorats, les yéménites confirme leur détermination à soutenir Gaza, malgré la volonté de tous.
[Samedi 13 Juillet 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Le Grand Mufti de Palestine condamne le toit ennemi dans la cour de la mosquée Ibrahimi
[Vendredi 12 Juillet 2024]
Le PM français compte remettre sa démission au président Macron
[Lundi 08 Juillet 2024]
La réponse de la résistance libanaise à l'assassinat d'"Abou Nimah"... un message clair à l'ennemi sur sa capacité à renvoyer le coup à deux reprises
[Vendredi 05 Juillet 2024]
L'agression américano-britannique a lancé deux raids sur la région de Buhais dans le Midi, Hajjah
[Jeudi 04 Juillet 2024]
L'avion d'agression américano-britannique a lancé quatre raids sur l'aéroport de Hodeidah
[Vendredi 28 Juin 2024]
  Enquêtes et reportages
Le grand peuple yéménite retrouve son identité religieuse avec la naissance de la Lumière Taha
Le grand peuple yéménite retrouve son identité religieuse avec la naissance de la Lumière Taha
Le grand peuple yéménite retrouve son identité religieuse avec la naissance de la Lumière Taha
[Mercredi, 27 Septembre 2023 10:22:28 +0300]

SANAA Sept. 27. 2023 (Saba) – Le 12 Rabi' al-Awwal de chaque année, la nation islamique célèbre la naissance du Messager de Dieu, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, et célébrer ce souvenir cher au cœur des monothéistes a une importance saveur particulière au Yémen, surtout après les changements radicaux dont ce pays béni et fidèle a été témoin à la suite de la révolution du 21 septembre 2014, dirigée par le petit-fils du Messager de Dieu, le savant dirigeant et dirigeant Sayyed Abdul-Malik Badr al-Din al-Houthi, que Dieu le protège et lui accorde le succès pour le bien.

L'une de ses contributions les plus importantes est la restauration de l'identité de foi de ce grand peuple et de sa morale arabe authentique, ainsi que de son rôle de pionnier dans le soutien à l'Islam et à ses enjeux, au milieu d'un environnement arabe en proie à la décadence, au dépouillement moral et religieux, à la soumission et au retard d'une nation. Dieu voulait qu'elle soit élevée, et ses dirigeants sionistes arabes voulaient pour elle faiblesse et faiblesse, une nation dont Dieu a fait un témoin des nations et dont les dirigeants sionistes arabes se sont moqués des nations.



Les activités commémorant l'anniversaire du Prophète au Yémen cette année revêtent une importance particulière car elles surviennent alors que le Yémen atteint des stades avancés d'industrialisation militaire. Les tyrans du monde et leurs sbires régionaux ont commencé à leur accorder mille comptes, et c'est là une source de fierté et l'autonomisation des descendants des partisans du Messager de Dieu, que Dieu le bénisse ainsi que sa famille et leur accorde la paix, ainsi que leur pays béni et propice. Parallèlement à l'attaque croissante des Occidentaux et des Sionistes contre l'Islam et son Prophète, la paix et les bénédictions que ce soit sur lui et sur sa famille, qui fait des millions d'événements commémorant l'anniversaire du Prophète aux descendants des Ansar un message clair à tous ceux qui sont tentés d'insulter le Prophète de la Miséricorde, que le peuple Ansar est présent de toutes ses forces pour le défendre, l'Islam et le Messager de Dieu, que Dieu le bénisse. Et que la paix soit sur sa famille, qu'il élève fièrement la bannière de l'Islam et qu'il élève le statut de l'être humain musulman que Dieu a honoré dans Sa révélation finale à toutes Ses créatures et qu'Il a confié. lui avec la tâche de peupler la terre de bonté, de droiture et de vertu.



Dans son essence, l'Islam est une révolution sociale contre l'injustice, la tyrannie et toutes les formes d'esclavage et d'exploitation des êtres humains. C'est pourquoi les prophètes et messagers de Dieu, que la paix soit sur eux, ont porté les flambeaux de la lumière, de la vérité et de la liberté, attirant avec la lumière de la vérité, tous les peuples opprimés et opprimés de la terre, ainsi que les masses misérables, spirituellement déchirées par les mythes des faux dieux du monde et intellectuellement dispersées par l'ignorance, sont devenues la proie de diverses formes d'exploitation et d'injustice sociale.



C'est pourquoi la prophétie, en tant que phénomène divin, représente un message révolutionnaire, un acte de changement radical et une préparation divine pour la communauté croyante, afin qu'elle puisse reprendre son rôle juste dans une société où prévalent la vertu et le drapeau de la vérité et de la justice. vole au-dessus de ses collines.



Cette révolution divine nécessite que la personne du Prophète assume le califat, qui est considéré comme un insigne de bonheur pour l'humanité, et après lui les justes issus de ses bons et purs descendants. Sous cet honneur divin de l'humanité à travers la mission des prophètes et des messagers, il n'est plus possible pour aucun des tyrans de l'humanité d'exploiter les autres, de les opprimer, de piller leurs richesses ou de tricher dans leurs affaires. Les traiter, leur mentir ou se moquer d'eux. Il doit plutôt s'occuper d'eux - et le discours voici pour les dirigeants et ceux qui ont la responsabilité des êtres humains, quels que soient leur type et leur niveau - avec équité, justice et coopération sur la base de l'amour et du respect. En raison de ces nobles objectifs, sous l'Islam, l'homme a reçu le respect, l'appréciation et la libération de... L'esclavage autre que Dieu : « Il n'y a pas d'autre Dieu que Dieu » est à l'opposé de toutes les autres religions qui n'ont pas été épargnées par la distorsion et l'exploitation politique en faveur des intérêts de l'ego humain, détruisant les édifices de vertu et de justice.



Lettres lumineuses de sa biographie parfumée :



Alors que les habitants de La Mecque étaient plongés dans leurs rêves, leurs désirs et leurs plaisirs, l'injustice atteignait son paroxysme, l'ignorance était à son paroxysme, les libertés étaient restreintes, les droits étaient supprimés, les bouches étaient bâillonnées, les pierres étaient sanctifiées et vénérées, les frontières étaient perturbées, la petite fille a été mise à mort, les femmes ont été achetées et vendues comme biens meubles, la classe sociale a pris racine et s'est enracinée, et le racisme a été attisé et submergé, et la sédition a attisé ses flammes et a brûlé sur son passage les simples, les pauvres et les plus pauvres. La loi de la jungle est devenue maîtresse de la situation, et la décadence et la décadence sont devenues un gaspillage de fierté parmi l'élite.



Dans cette atmosphère minée se produisit la bonne nouvelle divine de l'émergence de la lumière de la miséricorde offerte aux mondes par la maison d'Abdul Muttalib bin Hashim, afin que Dieu dissipe avec elle les voiles des ténèbres.

Sa naissance, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, a eu lieu le matin du 2, et il a été dit le 3, et il a été dit le 8, et il a été dit que le 9, et il a été dit que le 10, et il a été dit que le 12, et il a été dit que le 17, et il a été dit que le 22 de Rabi' al-Awwal, et cela a été dit dans Rabi' al-Thani, et cela a été dit pendant le Ramadan , et cela a été dit à Safar, et cela a été dit à Rajab, et il y a des savants des deux écoles qui pensent que c'est plus probable. Les 9, 12 et 17 de Rabi' al-Awwal, et ce que nous avons tendance à faire le un des jours du 12 et du 17 Rabi' al-Awwal.



Ce qui est sûr ici, c'est que sa naissance, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, eut lieu 55 jours après la destruction des propriétaires de l'éléphant en l'an 570, et selon le récit, le 20 ou 22 avril 571. Après JC, et en l'an 882 de l'histoire d'Alexandre Dhul-Qarnayn, que la paix soit sur lui, et 40 ans sans le règne de Khosrow Anu Shirwan.



Lui, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, est né circoncis, pur et purifié, et son cordon ombilical a été coupé. Il n'y a aucune vérité dans les affirmations de certains concernant l'incident fabriqué de toutes pièces consistant à ouvrir la poitrine et à retirer l'œuf. de Satan, en raison de la diffamation qu'il contient contre lui, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille. Ce récit est l'un des récits israéliens fabriqués de toutes pièces, dont beaucoup ont parlé. Les savants des deux écoles l'ont détruit. de ses racines, et ce n'est pas le sujet de notre discussion ici, mais notre objectif est seulement de clarifier.



Après sa naissance, que Dieu le bénisse ainsi que sa famille et leur accorde la paix, sa mère, que Dieu lui fasse miséricorde, envoyée à son grand-père, que Dieu lui fasse miséricorde, lui donnant de bonnes nouvelles de son petit-fils. Il entra avec lui dans la Kaaba, invoqua Dieu, le remercia et l'appela « Mahomet », et ce nom n'était pas connu parmi les Arabes.



Son père est mort alors qu'il était encore dans le ventre de sa mère, et sa mère est décédée à Al-Abwaa - un endroit entre La Mecque et Médine - quand il avait 6 ans.





Son grand-père a donc pris soin de lui et il est décédé - après l'avoir légué à son fils Abu Talib, que la prière et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, pendant 8 ans, deux mois et 10 jours. Son oncle Abu Talib, Cheikh Al - Abtah, que Dieu lui fasse miséricorde, l'a parrainé - et il était un croyant monothéiste, contrairement à ce que prétendaient certains des plus fervents wahhabites, et il existe de nombreux livres sur sa foi et son manque d'approche des questions interdites, y compris le livre "Asna al-Muttalib fi Iman Abu Talib", et la même chose s'applique à la mère du Messager de Dieu, à son père et à son grand-père. Aucun des fils d'Abdul Muttalib n'a été dévié, à l'exception d'Abu Lahab, et il est resté sur lui pendant 40 ans, honorant son camp, lui étendant sa protection, se liant d'amitié avec lui et se disputant en son nom.



Les Quraysh décidèrent que le Messager de Dieu devait placer la pierre noire au coin de la Kaaba à l'âge de 25 ans. Dans ce cas, il épousa Khadija bint Khuwaylid bin Asad bin Abd al-Uzza bin Qusay, que la paix de Dieu soit sur lui. Elle et le parrain du Messager de Dieu, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, ainsi que son partisan Abu Talib, que la paix soit sur lui, sont morts trois ans avant l'Hégire. Dieu l'a envoyé dans la création alors qu'il était 40 ans.



Le Saint-Esprit, Gabriel le Digne de confiance, que la paix soit sur lui, est descendu sur lui le lundi 12 Rabi' al-Awwal, et Dieu l'a pris le matin du lundi 12 Rabi' al-Awwal, et c'était a dit que c'était le 28 et il a été dit que c'était le 29 de Safar, et dans certaines biographies du mois de Ramadan, et selon les sectes de l'école sunnite, il est plus probable que ce soit le 12 Rabi' al- Awwal et selon nos frères Jaafari, nous sommes le 28 Safar. Ce qui est sûr c'est qu'en l'an 63 de l'Année de l'Éléphant, le 23 de l'Année de la Mission et le 11 de l'Année de l'Hégire, que les prières et la paix de Dieu Que ce soit sur lui et sur sa famille, il a été enterré dans sa chambre bénie, sur le lieu de sa mort, dans sa mosquée de Médine.



Lui, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, est né, envoyé, émigré, est entré à Médine et a été arrêté lundi, et il y a un grand secret dans cet accord.



C'est le Messager de Dieu, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, un enfant qui ne se déshabillait pas avec les garçons, ne buvait pas d'alcool avec les jeunes hommes, ne s'amusait pas avec les artistes comme les gens noirs du wahhabiste prétend, ne connaissait pas le chemin des prostituées et ne s'est pas prosterné devant une idole. Que Dieu le protège le matin et le soir, lors de ses séances et de ses déplacements. Son élève et tuteur, l'Imam Ali, que la paix soit sur lui, dit de lui : « Dieu a associé le plus grand ange parmi Ses anges à Son Messager. »



Lorsqu'il atteignit l'âge d'un jeune homme, il travailla comme berger des moutons pour apprendre d'eux comment diriger et gérer la politique de la nation et gérer ses affaires, car le métier de berger est l'une des leçons les plus merveilleuses dans l'apprentissage des arts du commerce. avec les autres, et cela inculque également à l'âme humaine la patience, l'endurance et la patience.



Il a ensuite travaillé dans le commerce avec l'argent de Khadija bint Khuwaylid, que la paix de Dieu soit sur elle, afin de ne pas être un fardeau pour les autres et de gagner sa vie à la sueur de son front. son métier avec le soutien de son oncle Abu Talib, que la paix de Dieu soit sur lui.



Les infidèles de Quraish l'appelaient le Véridique et Digne de confiance en raison de son honnêteté, de sa fiabilité et de sa haute moralité. L'un des titres les plus importants de son message immortel était : « Je n'ai été envoyé que pour perfectionner les bonnes mœurs. » Il était le dépositaire de son les fiducies des gens et le juge dans la résolution de leurs différends et dans la résolution de leurs problèmes, problèmes et différends problématiques, comme dans l'incident d'une situation dans laquelle La Pierre Noire à sa place après la construction de la Kaaba, qui avait le plus grand honneur de tous ses étapes, jusqu'à son arbitrage dans la résolution du problème de la Pierre Noire.



De la terre aride de La Mecque, la source de l’humanité a émergé et la lumière de la vérité et de la certitude a brillé, remplissant la terre de justice et de lumière après qu’elle ait été remplie d’injustice et d’injustice.



Sa famille est Banu Hashim, son peuple est Quraysh, sa nation est les musulmans et sa patrie est la péninsule arabique. Ceci est sa patrie, c'est sa nation, ceux-là sont son peuple et ceux-ci sont son clan.



Lui, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, est véritablement l'homme du monde et l'unique du monde. Son nom honorable est répété et des millions de lèvres prient et saluent lui et sa famille. Des millions de cœurs se soumettent à son souvenez-vous-en au moins cinq fois chaque jour et nuit, et tremblez et tremblez de crainte et de peur à la simple mention de millions de cœurs incrédules en lui et en son message.



Lui, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, était connu pour sa tolérance, son humilité, sa patience, son intelligence, son honnêteté, sa générosité et sa bonne moralité, et ce n'est pas étonnant, car c'est lui qui a dit : « Mon Le Seigneur m'a discipliné, alors Il m'a bien discipliné. » Et c'est lui dont Dieu a dit : « Et en effet, vous avez un grand caractère. » Et il est très incapable dans son message final des messages divins, les maîtres de l'éloquence. , explications et légendes. Philosophie et logique, et son Seigneur lui a enseigné et lui a dit : « Lis », c'est pourquoi sa nation a été appelée la nation « Lis ». Ici, nous devons nous demander : Si, comme certains le disent, il était analphabète et qu'il n'a ni lu ni écrit, alors pourquoi Dieu Tout-Puissant s'est-il adressé à lui en lui disant : « Lis » ?



La nation de Mahomet entre hier et aujourd’hui :



Au cours de 23 années d'appel à la religion de Dieu, dans ses étapes mecquoise et civile, lui, que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa famille, a pu créer le plus grand État de l'histoire, établissant ses fondations sur les principes de justice, d'égalité, de bonnes actions, d'amour des autres, de respect des droits de l'homme et de prévention du racisme, du classisme, de la tyrannie et de l'esclavage.



Son message se distinguait par son universalité et sa pertinence pour l'éternité, malgré l'évolution du temps. Contrairement aux autres religions divines, leur message divin était limité à une portée géographique et ethnique spécifique. Avant, le message mahométan suivait le rythme du monde de l'épée, lance, arc et chameau, tout comme il suit aujourd'hui le rythme du monde des missiles, des satellites, des avions, des navires et des ordinateurs. Sa constitution est le Saint Coran, qui est un livre divin qui inclut tous les aspects de la vie humaine et est préservé par la protection de Dieu jusqu'au Jour du Jugement, contrairement aux autres livres divins.





C'est une chose naturelle car lui, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, est venu avec ce à quoi personne n'avait pensé, spirituellement et matériellement, avec une loi avec une explication claire et des piliers, valables pour chaque temps et lieu, contenant dans ses replis le bien de ce monde et de l’au-delà.



Parler de la vie du Messager de la miséricorde, de l'amour, de la fraternité, de la justice, de l'équité, de la sécurité et de la paix, c'est parler d'une personnalité dont les objectifs n'ont pas pu être compris par l'esprit des gens, car sa vie, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sa famille, contenait toutes les significations de noblesse, de vertu et de perfection, et elle est devenue une source de rayonnement pour toutes les valeurs honorables et tous les idéaux élevés.



Comment pourrait-il ne pas le faire, alors qu'Il a été envoyé comme miséricorde, direction et lumière aux mondes ? Oui, parler de cette personnalité humaine divine n'est pas comme parler de la vie d'une autre personne qui ne se distingue d'un animal que par le fait qu'elle savait son hier, a réalisé son jour et est mort son lendemain. Sa vie, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, est complètement différente de celle-là, car c'est Lui qui a été discipliné par son Seigneur et qui l'a bien discipliné. Les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa bonne et pure famille. Par conséquent, toute sa vie a été des vérités auxquelles nos esprits étaient soumis et une lumière qui a tissé la nuit de nos pensées et les ténèbres de nos poitrines.



Plus un musulman étudie la vie de son Prophète, plus il aspire à elle, à la connaissance, à la lumière et à la raison, car sa vie, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, est éternelle, débordante de lumière. et l'orientation, renouvelée avec le renouveau des jours, développée avec le développement de l'esprit, et a un impact dans chaque génération, dans chaque nation et à chaque époque. Valeur et statut importants.



Alors que nous célébrons la naissance de la lumière Taha, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sa famille, nous avons besoin de nous rappeler que « maintenant », que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sa famille, n'est pas un corps reposant à Médine, mais plutôt : « une position, un slogan, une façade, une bannière et une épée », la position de la vérité contre le mensonge, et le slogan de la vertu et de la bonne morale. Contre le vice et les coutumes ignorantes et imprudentes, le front de la justice contre l'injustice, l'étendard de la liberté contre le travail et l'épée de la justice face aux tyrans et à Satan, alors ne négligez pas son front et vous serez perdu, et n'abaissez pas son étendard et vous tomberez, parce qu'il est le compagnon de Dieu, non des sultans et de leurs partis, et quiconque s'exalte en dehors de Dieu sera humilié.

L'Islam n'est pas seulement des rites et des rituels statiques, mais plutôt une révolution globale et radicale contre les principes, les coutumes et la morale de l'époque préislamique, une révolution contre une histoire qui a toujours embrassé la corruption et rien d'autre, une révolution missionnaire mondiale sans précédent dans le monde. l'histoire de l'humanité qui a changé tout le cours de l'histoire humaine, parce qu'elle est plus grande que l'histoire et plus forte qu'elle en termes de fermeté et de permanence. L'éternité est une révolution missionnaire qui a porté en elle les espoirs, les rêves et les aspirations de l'humanité, et a embrassé parmi ses versets et ses murs la bonté des nations et des peuples, leur fierté, leur être et leur dignité, et a élevé au-dessus de leurs têtes l'étendard de la vérité, de la justice, de la liberté, de la sécurité, de la paix, de la miséricorde, de la tolérance, de la coexistence et de l'équité.



Ô Messager de Dieu, ô Prophète de Miséricorde, ô vous qui disiez jusqu'à ce que l'Ange de la Mort, que la paix soit sur lui, vienne à vous : « Ma nation est ma nation », et vous lui avez demandé alors que vous étiez dans votre dernier exode. : "Est-ce ainsi que tu prends les âmes de ma nation?" Et il te dit: "Et pire que cela", alors tu regardes avec ton membre honorable vers le ciel en prière. Ton Seigneur: "Mon Dieu, donne-moi du stress et soulagez-les.



Voici votre nation aujourd'hui, traversant sa crise finale, et voici les tyrans dont les trônes ont été renversés, arrachant la vie de vos proches et des proches de votre famille, que la paix soit sur eux, au Yémen, en Palestine, à Bahreïn, en Al- Ahsa et Qatif sans pitié, sans humanité, sans scrupules et sans conscience. Et voici La Mecque et Médine, les lieux purs, purifiés et honorés de votre résurrection, de votre prophétie et de votre message sont devenus une place ouverte où les soi-disant les artistes infidèles, polythéistes, homosexuels et autres déviants du monde vont mener leurs activités bruyantes et immorales sans respect ni considération pour son caractère sacré et l'importance de son statut parmi les musulmans.





Voici votre nation, ô Messager de Dieu. Ils sont nombreux dans un endroit, mais eux, qui vous consolent, sont comme l'écume d'un torrent. Leurs dirigeants sont en guerre. Ils se rencontrent dans la paix et dans une étreinte fraternelle, le sens apparent de qui est familiarité et miséricorde, mais sa réalité intérieure est la délibération, l'intersectionnalité et l'hostilité. Après leurs réunions, qui n'ont offert à la nation que humiliation et humiliation, et ont donné du pouvoir aux ennemis de l'Islam depuis les terres d'Islam et ont fait de la nation de l'Islam Humiliés, soumis aux tyrans du monde, juifs et chrétiens, après ces réunions pleines de mensonges simplistes et d'hypocrisie diplomatique, ils essuient la sueur de la courtoisie et commencent à se démembrer et à s'entre-tuer.



Ceci est votre nation, ô Prophète de miséricorde et des opprimés, et telle est sa condition. Votre nation, ô Prophète de miséricorde et mes condoléances à toi, ne se souvient plus de rien du récit du message éternel sauf du nom, et n'est plus bon à part brandir et répéter des slogans contraires à notre réalité, qui ressemble davantage à la première ère préislamique.



Ô Bien-aimé de Dieu, voici Abou Lahab qui surplombe à nouveau votre nation, levant votre drapeau et criant vos slogans, et au nom de la préservation de votre religion, il répand la répression et le terrorisme parmi votre nation, confisquant leur liberté et rachetant leurs dettes. , consciences et loyauté.



Ô bien-aimé de Dieu, voici Abou Lahab qui revient vers nous avec son argent, ses bâtiments et ses bâtiments pour mépriser votre nation, la rabaisser et manipuler ses destinées, alors que votre nation est comme un monstre.



Ô Messager de Dieu, nous avons dans chaque pays arabe et islamique une blessure qui saigne, une morale en pleurs et des enseignements religieux en déclin. Et quiconque parmi les dirigeants libres et les érudits qui a voulu ramener votre nation sur la voie blanche, ils l'ont marqué de tous les noms. calomniateurs, ont rejeté tout le blâme sur lui, l'ont accusé de tous les maux, se sont mis en colère contre lui et ont déplacé tous leurs chiens enragés pour le faire taire et l'éliminer, et ce que nous voyons est l'assaut de la Storm Alliance sur le Yémen de bon augure en les huit années de leur agression et de leur fureur contre la résistance islamique libre en Palestine, au Liban, en Irak et contre l'axe de la fermeté et de la résistance révèlent les descendants d'Abou Lahab parmi les sionistes arabes et exposent leur hostilité profondément enracinée envers l'Islam et le Prophète de l'Islam.



Par Dieu, si le Messager de Dieu, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui et sur sa famille, nous revenait alors que nous étions dans un état de faiblesse, de faiblesse et d'éloignement des enseignements de Dieu, il prendrait un fouet et s'enflammerait avec. l'apparition des dirigeants, des politiciens et des misérables dirigeants des sionistes arabes, et de rassembler le peuple libre de sa nation sous sa bannière, déclarant une fois de plus le jihad sacré pour protéger l'Islam et ses valeurs sacrées. sur la restauration des droits volés aux musulmans opprimés, et sur le démasquage des érudits des sultans et de la dévastation intellectuelle et morale qu'ils ont infligée à la nation, et sur la transformation de la parole de ceux qui ont cru au plus haut et de la parole de ceux qui ont mécru le plus bas, comme Dieu. Le Tout-Puissant le voulait, et il a placé sa main honorable et ses capacités dans la main de chaque projet. Il frappe les ennemis de l'Islam et les humilie, élève la bannière des gens de vérité et honore ceux qui l'aiment.



Est-il temps d'un retour sincère à notre religion et d'imitation de notre Prophète lorsqu'il s'est abstenu du don de l'exclusion politique des Quraysh, alors il les a trompés en étant patients avec eux et les a traités avec apprivoisation jusqu'à ce qu'ils deviennent les montures soumises dans le conquête de la Mecque !

Centre de recherche et d'information : Zaid Al Mahbashi



A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Lundi 15 Juillet 2024 19:17:32 +0300