Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Amnesty International : la visite de Macron en Arabie saoudite légitime le massacre de civils yéménites et trompe la communauté internationale

Amnesty International : la visite de Macron en Arabie saoudite légitime le massacre de civils yéménites et trompe la communauté internationale

[Samedi 04 DÈcembre 2021]

CAPITALES, 4 Déc. (Saba) - Amnesty International a qualifié la visite du président français Emmanuel Macron à Riyad aujourd'hui, samedi, de "légitimer un dirigeant qui massacre des civils yéménites, tue des journalistes, menace des militants, emprisonne des femmes défenseures des droits humains et trompe la communauté internationale".

 

Le journal Guardian a cité la secrétaire générale française d'Amnesty International, Agnès Callamard, à propos de la visite : « Quel que soit l'intérêt stratégique de la France en Arabie saoudite, rien ne peut justifier la légalisation d'un dirigeant qui tue des journalistes, menace des militants, emprisonne des femmes défenseurs des droits humains. défenseurs, massacre des civils yéménites et trompe la société.

 

Dans un communiqué, l'Elysée a précisé que la rencontre à Djeddah n'avait en aucun cas pour objectif de ramener le prince héritier "à la lumière".

 

Des groupes de défense des droits de l'homme ont critiqué la réunion prévue de Macron avec ben Salmane à Riyad, samedi, qui sera la première réunion publique d'un grand dirigeant occidental avec lui depuis l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

 

Il est à noter que depuis le meurtre de Khashoggi en 2018, les chefs d'État occidentaux ont évité de rencontrer directement le prince héritier saoudien. Même le président américain Joe Biden a évité de lui parler, ce qui est largement considéré comme une tentative d'éviter de légitimer la règle.

 

La décision de Macron, cependant, a été considérée par les observateurs politiques comme au moins un grand dirigeant occidental prêt à rétablir officiellement les relations avec le prince héritier directement, moins d'un an après que les agences de renseignement américaines ont publié un rapport selon lequel le prince Mohammed avait approuvé le meurtre de Khashoggi.

 

 

 

A. M.


Ressource : Saba

  more of (L‘agression Américain saoudienne)