Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Gouvernement oriente pour consolider la culture et le mécanisme d'achat et de vente de produits agricoles au poids : rapport

Gouvernement oriente pour consolider la culture et le mécanisme d'achat et de vente de produits agricoles au poids : rapport

[Vendredi 17 Septembre 2021]

SANAA, 17 Sept. (Saba) - Dans le cadre des instructions de l'État et du gouvernement pour renforcer la sécurité alimentaire et le contrôle des produits agricoles conformément aux directives de la direction révolutionnaire et du Conseil politique suprême, le gouvernement du salut national a commencé à généraliser l'application du mécanisme de vente et d'achat de produits. en unités standard du kilogramme sur les marchés de la capitale et des gouvernorats.

 

Cela arrive à un moment où les ministères de l'Agriculture, de l'Irrigation, de l'Industrie et du Commerce, en coopération avec le Comité supérieur de l'agriculture et de la pêche, ont pris des mesures pour protéger et améliorer les produits agricoles, garantir les droits des agriculteurs, des commerçants et des consommateurs, et empêcher les prix manipulation lors de l'achat et de la vente d'un endroit à un autre.

 

Le ministre adjoint de l'Agriculture pour le secteur des services agricoles, Dhaif Allah Shamlan, a expliqué que le mécanisme d'achat et de vente des produits agricoles au kilogramme s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la loi de Dieu, qui commande à ses serviteurs de vendre au poids et à la mesure. et menacer les contrevenants de perte, et en application de la parole du Tout-Puissant, « Et payez mesure et mesure par mesure.

 

Il a souligné l'intérêt du mécanisme pour les agriculteurs dans la réduction des pertes post-récolte, car la vente au poids permet d'augmenter le revenu de l'agriculteur, et elle profitait autrefois aux commerçants et aux intermédiaires de vente.

 

L'agent Shamlan a souligné l'importance du mécanisme également pour améliorer la qualité des produits agricoles grâce à l'amélioration des transactions de récolte et après récolte, en plus de mettre fin à la manipulation des prix par les agents, qui sert l'intérêt et le service des exploitations.

 

Il a souligné que le mécanisme est très équitable pour tous, qu'il s'agisse de l'agriculteur en améliorant ses revenus et des agents ou intermédiaires en leur permettant d'obtenir un produit de haute qualité et en veillant à ce que l'agriculteur ne triche pas, en plus de réduire les pertes d'approvisionnement et d'échange comme en raison d'un emballage excessif.

 

Selon le ministre adjoint de l'Agriculture, le mécanisme permet au consommateur d'obtenir des produits agricoles de haute qualité et à des degrés divers qui correspondent à ses capacités d'achat et contribuent à fournir le produit sur une plus longue période.

 

Il a également confirmé la poursuite du ministère de l'Agriculture pour suivre la mise en œuvre de la décision et du dispositif dans toutes les directions et marchés des gouvernorats, au premier rang de Saada puis de la capitale Sanaa, à travers des équipes de terrain en coordination avec le bureaux de l'agriculture.

 

Il a noté le rôle du mécanisme et son importance pour motiver les agriculteurs à suivre des méthodes et pratiques agricoles saines, y compris une cueillette appropriée au moment de la maturation des fruits, le transport et un bon emballage qui préservent le produit et aident à prolonger sa durée de commercialisation et à obtenir une haute qualité. produit en termes d'apparence et de goût.

 

Il a déclaré que la vente de produits agricoles au kilogramme contribuera à assurer le maintien d'un bon emballage qui préserve le produit, sa qualité et sa sécurité et améliore sa réputation auprès du consommateur, ce qui entraîne une augmentation de la demande pour le produit et contribue ainsi à augmenter sa valeur d'achat.

 

Il a souligné la responsabilité participative et collective dans la mise en œuvre du dispositif, son application et son adhésion, pointant le rôle des différents supports sur lesquels il s'appuie pour diffuser la conscience sociétale et la culture de l'achat au poids en kilogrammes.

 

Concernant les priorités de mise en œuvre du mécanisme et de la décision, le directeur de la commercialisation et du commerce agricole, l'ingénieur Mounir Al-Mahbashi, a indiqué que les priorités du ministère comprennent la poursuite de la mise en œuvre de la décision et du mécanisme d'achat et de vente avec pondération, en s'appuyant sur l'équipe de terrain spécialisée ainsi qu'à travers les bureaux agricoles dans les gouvernorats qui assurent le suivi et soumettent des rapports périodiques sur le taux d'achèvement.

 

Il considérait la vente des produits agricoles au poids, comme une garantie de pérennité des emballages incomplets qui préservent la qualité et la sécurité du produit et améliorent sa réputation, ce qui en fait un concurrent sérieux sur les marchés locaux et étrangers.

 

Al-Mahbashi a souligné le rôle des bureaux agricoles et des départements de commercialisation agricole dans les gouvernorats, car ils sont principalement responsables de la mise en œuvre du mécanisme sur les marchés des villes et des districts, et de rendre compte à l'Administration générale de la commercialisation et du commerce agricole dans ce considération et les difficultés auxquelles elle est confrontée.

 

Il a mis en garde ceux qui refusent d'acheter et de vendre à l'aide du mécanisme de pesée, soulignant qu'ils seront sanctionnés conformément aux lois, règlements et réglementations en vigueur, sans parler de leur inscription sur la liste des fraudes interdites par l'Islam.

 

Il a révélé une proposition soumise à la direction du ministère de l'Agriculture et de l'Irrigation, qui prévoit des amendes pour toute personne qui viole la décision ou le mécanisme d'achat et de vente au poids.

 

À son tour, le responsable du secteur de la commercialisation agricole au sein du Comité supérieur de l'agriculture et de la pêche, Ali Al-Harib, a souligné que l'achat et la vente au poids garantissent les droits de l'agriculteur, du commerçant, du consommateur, et la commercialisation des produits agricoles avec poids fixes et uniformes sur tous les marchés.

 

Il a appelé à une meilleure prise de conscience sociétale du nouveau mécanisme qui répondra aux désirs des consommateurs d'obtenir des produits homogènes de poids uniformes, en augmentant la demande pour eux et en augmentant ainsi le rendement économique, tout en protégeant l'agriculteur, le commerçant et le consommateur des litiges qui surviennent au cours du processus d'achat et de vente.

 

Selon le fugitif, le mécanisme contribue à permettre aux autorités officielles de calculer les quantités de l'offre et de la demande, d'équilibrer les quantités offertes sur les marchés agricoles et de prendre les décisions nécessaires à leur égard.

 

Il a déclaré que la vente au poids donne au produit le prix qui lui revient et génère un profit suffisant pour l'agriculteur producteur. Cela donne également aux agriculteurs la possibilité de négocier le prix et d'empêcher qu'il soit manipulé par les commerçants, ainsi que d'empêcher le monopole sur les biens et les produits.

 

Il a souligné que l'achat par les consommateurs de produits agricoles aux poids et mesures spécifiés améliore la détermination des quantités réelles de la demande et trouve un équilibre entre les quantités fournies et demandées.

 

Ceux qui s'intéressent aux affaires agricoles ont décrit le mécanisme de vente au poids comme la bonne décision...considérant qu'il s'agit d'une étape positive qui préserve les produits de l'agriculteur pendant les saisons de récolte, car plus de 30 pour cent des pertes après récolte des produits agricoles qui atteignent les marchés en raison de l'emballage aléatoire.

 

Ils ont souligné que la plupart des produits étaient avant que le mécanisme n'arrive sur le marché, perdant de leur qualité en raison de l'accumulation de paniers sur eux et de leurs rayures déformées, en plus des dommages de beaucoup d'entre eux.

 

Le directeur de l'Organisation générale des services agricoles de Saada, Abdul Salam Al-Ezzi, a déclaré qu'il y a plusieurs avantages pour les commerçants et les agriculteurs, notamment que l'emballage, la vente et l'achat au poids préservent le produit pour eux.

 

Et il a indiqué que des certificats sont arrivés de l'étranger indiquant que les marchandises qui leur sont parvenues du Yémen à partir des fruits de la grenade au cours de cette saison étaient de haute qualité par rapport aux années précédentes.

 

Alors que les intermédiaires de vente et les commerçants considéraient le mécanisme de vente en kilogrammes comme inutile et inadapté à leurs intérêts, bien que le mécanisme ait reçu une interaction des agriculteurs en raison de ses avantages à terminer le stade de maturité et à récolter en temps opportun, à préserver le produit et à maintenir son prix tout au long de la saison.

 

Cela a été confirmé par Jamil Obeid, l'un des producteurs de grenades du gouvernorat de Saada, qui a exprimé sa satisfaction avec le mécanisme de vente au poids, car il réglemente l'emballage et la conservation du produit, garantit sa qualité et empêche la fraude, et profite ainsi à l'agriculteur et contribue à améliorer ses revenus.

 

Le ministère de l'Agriculture et de l'Irrigation et le Comité supérieur de l'agriculture et de la pêche avaient officiellement lancé l'achat et la vente de produits agricoles au poids dans le secrétariat de la capitale et les gouvernorats en juillet de cette année.

 

 

 

A. A. Mohammed


Ressource : Saba

  more of (L‘agression Américain saoudienne)