Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Réunion tenue à Sanaa règle les Affaires Foncières

Réunion tenue à Sanaa règle les Affaires Foncières

[Jeudi 08 Avril 2021]

SANAA, 8 Avril (Saba) - Le membre du Conseil politique suprême, chef du système judiciaire, Muhammad Ali Al-Houthi, a présidé le mercredi à Sanaa, une réunion pour discuter de solutions pour mettre fin aux problèmes des pièces de territoires appartenant à l'État et ceux des citoyens et de la dotation.

 

Lors de la réunion, qui comprenait les Ministères de la Justice, de l'Intérieur, des Travaux et de la Défense, l'Autorité générale des dotations et celle d'arpentage, d'aménagement du territoire et d'urbanisme, Muhammad Ali Al-Houthi a souligné la volonté des dirigeants politiques de résoudre tous les problèmes fonciers et les déséquilibres qui sont des facteurs essentiels pour la survie de ces problèmes, d'une manière qui est bonne pour l'intérêt public et privé. Les effets négatifs qui ont entravé les aspirations nationales à l'avancement de ce secteur et plongé de nombreux citoyens dans de longs conflits juridiques qui ont souvent conduit à la survenance de crimes entre eux.

 

Il a souligné l'importance des efforts gouvernementaux concertés et intégrés pour résoudre les problèmes fonciers, que ces problèmes découlent de libertés, de plans ou de différends entre les parties sur la propriété résultant des déséquilibres du régime précédent ou du manque de coordination entre eux.

 

Le membre du Conseil politique suprême a souligné que la coordination, l'échange d'informations et le travail d'intégration assureront l'organisation du travail gouvernemental et des efforts dans ce sens et empêcheront toute manipulation et arrêteront les abus commis par certaines personnes sans scrupules par des agences étatiques trompeuses, profitant de la manque de travail conjoint entre les autorités concernées au cours des périodes précédentes.

 

Il a appelé les autorités et les citoyens qui sont en possession de documents ou documents liés au domaine public ou à la dotation à les remettre aux autorités compétentes qui en sont responsables dans l'État.

 

La réunion, qui a été enrichie par les interventions des participants, a approuvé l'unification des efforts des autorités concernées pour résoudre les problèmes des territoires et organiser leur travail en tenant une réunion mensuelle conjointe pour discuter et résoudre tous les problèmes de public et les territoires privées et les terres de dotation, respectivement dans des fourchettes géographiques spécifiques, et en assignant aux organes techniques et des autorités concernées de développer un mécanisme de messagerie en réseau permettant à chaque partie de garantir la validité des documents fonciers et immobiliers, en plus de désigner des représentants dédiés pour chaque partie de se coordonner avec d'autres organes et de former des sous-comités au niveau provincial pour assurer l'unification des efforts.

 

Il a également approuvé une réunion subsidiaire entre le ministère de la Justice et l'Autorité des dotations, pour travailler sur le baptême de tous les projets de dotation, à conserver à la Banque centrale par le biais de procès-verbaux officiels.

 

La réunion a approuvé que l'Autorité générale de l'arpentage, du foncier et de l'urbanisme annonce au début de la semaine prochaine les nouveaux mécanismes qui accéléreront et faciliteront le processus d'enregistrement immobilier et raccourciront les procédures d'une manière qui sert le citoyen et n'entrave pas son l'accès au service, y compris la publication de tous les plans par le biais des médias et d'Internet, et d'autres mesures conformément aux directives approuvées par le système judiciaire lors de ses réunions précédentes.

 

La réunion avait examiné le problème des territoires qui existaient, où les torrents pouvaient passer pour irriguer les terres négligées, et certaines des propositions soumises à leur sujet, qui ont été présentées à la réunion, afin qu'elles soient soumises à l'étude des autorités concernées, en ajoutant ou en modifiant en vue de renvoyer une proposition intégrée au ministère des Affaires juridiques et au Conseil Judicaire Suprême.

 

 

A. A. Mohammed

 


Ressource : Saba

  more of (Locales)