Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Le Premier ministre participe à la célébration de la Journée internationale des enfants

Le Premier ministre participe à la célébration de la Journée internationale des enfants

[Samedi 21 Novembre 2020]

 

 

SANA'A, 21 Nov. 2020 (SABA)- Le Premier ministre, Dr Abdulaziz Saleh bin Habtoor, a déclaré: «À un moment où le monde célèbre la Journée des enfants, les enfants du Yémen vivent dans une situation exceptionnelle et tragique en raison de l'agression et du siège qui est habile à tuer les enfants et le peuple yéménite.

 

Cela s'est produit lors de sa participation aujourd'hui à la célébration organisée par le Conseil suprême de la maternité et de l'enfance à l'occasion de la Journée internationale de l'enfance sous le slogan «Votre silence est un crime».

 

Il a ajouté: << L'agression tue des enfants dans les transports, dans leurs écoles et quartiers, dans les hôpitaux, ainsi que par son siège et en empêchant beaucoup d'entre eux de voyager pour se faire soigner à l'étranger en continuant de fermer l'aéroport de Sana'a aux vols commerciaux >>.

 

 Il a indiqué que la cible de l'agression à travers ses raids contre les enfants vient saper le moral de leurs familles dans le cadre de l'objectif principal. Ce qu'il cherche, c'est de briser la volonté de l'homme yéménite et de le subjuguer.

 

Dr Bin Habtoor a souligné que le monde est tenu de faire pression sur l'alliance du mal pour éloigner les enfants de la bataille politique, militaire et économique et d'arrêter de détruire les nécessités de base de leur vie, telles que les écoles, les hôpitaux, les centres de santé et autres.

 

Il a dénoncé la politique d'arrogance pratiquée par la coalition d'agression saoudo-émiratie, soutenue par les États-Unis d'Amérique et la Grande-Bretagne, contre le peuple yéménite.

 

Le Premier ministre a appelé le monde et les pays qui profitent des pays d'agression pour faire fonctionner leurs usines et leurs travailleurs en leur envoyant des armes pour tuer le peuple yéménite, à mettre fin à cet acte immoral et inhumain.

 

Il a souligné que le peuple yéménite n'avait d'autre choix que de continuer à résister à l'agression avec tous les moyens et capacités disponibles, indiquant en même temps que la direction révolutionnaire et politique de la capitale, Sanaa, a toute option politique qui mène à une solution pacifique qui garantit au Yémen ses droits, sa liberté et l'indépendance de sa décision.


Ressource : saba

  more of (Locales)