Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Saada reçoit du matériel pour la flotte centrale d'intervention
[Lundi 22 Juillet 2024]
Discussion sur les moyens de préserver les antiquités à Ibb
[Lundi 22 Juillet 2024]
Le ministre des Transports confirme l'entrée régulière des navires aux quais du port de Hodeidah
[Lundi 22 Juillet 2024]
La réunion discute du manuel touristique d'Ibb
[Lundi 22 Juillet 2024]
Ibb discusses report on last year plan's implemented projects
[Lundi 22 Juillet 2024]
 
    Enquêtes et reportages
L’agression sioniste contre le Yémen annonce l’expansion du conflit, et sa prétendue dissuasion s’érode et est en jeu.
[Lundi 22 Juillet 2024]
Cibler l’ennemi sioniste « Tel-Aviv » est une réussite et un développement qualitatif pour les forces armées yéménites
[Samedi 20 Juillet 2024]
Le drone « Jaffa »... une surprise pour le monde et un choc pour l'ennemi sioniste
[Samedi 20 Juillet 2024]
Echos de l'opération qualitative menée par les forces armées yéménites au cœur de l'entité usurpatrice
[Vendredi 19 Juillet 2024]
Bureau d'orientation à Hajjah... Des efforts concrets pour renforcer l'identité religieuse
[Vendredi 19 Juillet 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
L'agression israélienne lance une série de frappes aériennes sur Hodeidah et cible les réservoirs de pétrole
[Samedi 20 Juillet 2024]
Un citoyen a été tué par les tirs de l'ennemi saoudien à Saada
[Mardi 16 Juillet 2024]
Le Grand Mufti de Palestine condamne le toit ennemi dans la cour de la mosquée Ibrahimi
[Vendredi 12 Juillet 2024]
Le PM français compte remettre sa démission au président Macron
[Lundi 08 Juillet 2024]
La réponse de la résistance libanaise à l'assassinat d'"Abou Nimah"... un message clair à l'ennemi sur sa capacité à renvoyer le coup à deux reprises
[Vendredi 05 Juillet 2024]
  Internationale
Sayyid Nasrallah : Si un accord de cessez-le-feu est conclu à Gaza, le front de soutien au Liban « s’arrêtera ».
Sayyid Nasrallah : Si un accord de cessez-le-feu est conclu à Gaza, le front de soutien au Liban « s’arrêtera ».
Sayyid Nasrallah : Si un accord de cessez-le-feu est conclu à Gaza, le front de soutien au Liban « s’arrêtera ».
[Jeudi, 11 Juillet 2024 11:08:27 +0300]

SANAA Juillet 11. 2024 (Saba) – Le secrétaire général du Hezbollah libanais, Sayyid Hassan Nasrallah, a confirmé hier mercredi que si un accord de cessez-le-feu était conclu dans la bande de Gaza, le Front de soutien au Liban « cesserait de tirer sans discussion ». Il a de nouveau mis en garde l'ennemi sioniste contre cette décision. poursuivre l’attaque contre le sud du Liban. Après cela, « sinon, nous défendrons le Liban et ne tolérerons pas l’occupation ».



Dans son discours lors de la cérémonie d'honneur organisée par le Hezbollah à l'occasion de la commémoration du martyr commandant Muhammad Nimah Nasser « Hajj Abu Nimah » et de son compagnon, ce mercredi soir, Sayyed Nasrallah a souligné que les objectifs de la bataille du soutien du Liban « sont réalisés jour après jour », et l’ennemi sioniste « cela est reconnu par son épuisement à tous les niveaux ».



Dans le même contexte, Sayyed Nasrallah poursuit : « Grâce à la bataille de soutien, la résistance a pu « distraire l'ennemi sioniste de son agression contre la bande de Gaza, et nous lui faisons comprendre que s'il veut que cela s'arrête, il doit arrêter son agression ». " L'agression contre la bande de Gaza. " Il a ajouté : " Les parties à l'étranger réalisent maintenant... L'arrêt du front au nord est lié à l'arrêt de l'agression contre la bande de Gaza. "



Sayyed Nasrallah a souligné que « l'armée » ennemie était « terrifiée non seulement à l'idée d'entrer en Galilée, mais aussi à la simple idée d'une infiltration », et que cela l'a poussé à renforcer la présence humaine par laquelle il compenserait « ce que il a perdu technologiquement, ce qui a accru son épuisement.



Il a souligné que l'engagement de la résistance au Liban dans la bataille du « déluge d'Al-Aqsa » a été « décisif et définitif dès le premier jour, et notre bataille sur le front libanais n'a pas de nom particulier ».



Sayyed Nasrallah a estimé que Netanyahu, en refusant d’arrêter les opérations avant l’attaque de Rafah « sous prétexte que cela l’obligerait à la défaite, confirme qu’il n’a remporté aucune victoire ».



Il a souligné que l’un des gains les plus importants du Liban grâce à la fermeté de la résistance palestinienne est que « si l’ennemi avait remporté une victoire rapide dans la bande de Gaza, le Liban aurait été le premier à se trouver dans la zone de menace ».



Il a mis en garde : « Quiconque nous menace d’une invasion au sud du Litani devrait regarder ce qui se passe à Rafah, dans sa zone étroite, où l’armée sioniste n’a remporté aucune victoire. » Il a souligné que « ce qui s’est passé à Gaza est une honte ». l’armée sioniste et sa fermeté ont protégé tous les fronts de toute attaque sioniste. »



Dans son discours, M. Nasrallah a adressé de nombreux messages à « Israël et son armée » et à ses hommes politiques, puis aux factions palestiniennes et au peuple de la résistance et à son peuple au Liban.



Sayyed Nasrallah a déclaré : « Nous devons rester dans la résistance et dans son environnement, préparés aux pires possibilités, même si nous aspirons à inverser cette tendance. »



Il a souligné que le sioniste ne menace plus d’éliminer la résistance au Liban et de lancer une guerre globale contre elle, à cause de « ce qui lui est arrivé dans la bande de Gaza », où il n’a pas réussi à éliminer le mouvement Hamas.



Sayyed Nasrallah a souligné que « éloigner le Hezbollah de huit ou dix kilomètres de la frontière, comme le dit l'ennemi, ne résoudra pas son problème ». est-il permis de le menacer d’envahir le sud du Liban ?



Sayyed Nasrallah a ajouté : « La résistance au Liban est prête, préparée et forte, et la preuve en est ses réactions aux assassinats israéliens. »



En outre, Sayyed Nasrallah a expliqué que « l’armée » d’occupation souffre d’un manque de personnel et qu’elle est « obligée d’essayer de forcer les Haredim à la conscription. » Il a ajouté : « L’armée » d’occupation est obligée d’étendre la conscription obligatoire. et cela a un impact économique et social majeur dans la société sioniste.



Il a souligné que les objectifs d’épuisement de l’économie, des infrastructures et de la réalité sociale de l’occupation « ont été atteints, et cela l’obligera à mettre fin à l’agression contre la bande de Gaza ».



Il a souligné que « l’ennemi vit à ce stade les pires jours de son histoire », et certaines enquêtes concernant le 7 octobre 2023 « ont révélé des points faibles ». Il a souligné que « l’armée » sioniste « a tué la plupart des civils sionistes ». sinon tous les civils, le 7 octobre.

Il a également souligné que l'échec est le titre de cette guerre pour Israël, car Israël n'a atteint aucun de ses objectifs déclarés au cours du dixième mois.



Parlant des négociations de cessez-le-feu dans la bande de Gaza, Sayyed Nasrallah a déclaré : Le Hamas « négocie en son nom et au nom de l’ensemble de l’axe de la résistance, et ce dont le Hamas est satisfait, nous sommes tous satisfaits ».



Sayyed Nasrallah a souligné que la résistance au Liban n’a pas demandé au mouvement Hamas de se coordonner avec elle concernant les négociations, « mais nous la soutenons dans toutes ses décisions et avec elle jusqu’au bout, elle nous « informe ». de ce qui se passe tout seul.



Il a ajouté : "Nous devons témoigner de la détermination et de la fermeté des dirigeants de la résistance dans le dossier des négociations, et nous connaissons l'étendue de la pression de l'ennemi et de l'ami".



Il a également souligné que tout le monde attend l’issue des négociations, sachant que « le monde entier a reconnu qu’Israël est incapable de trouver une solution militaire et qu’il doit y avoir un cessez-le-feu ».



En parlant du martyr, le commandant Muhammad Nimah Nasser, « Hajj Abu Nimah », Sayyed Nasrallah a déclaré : Le martyr était l'un des commandants sur le terrain pour affronter l'Etat islamique en Irak et en Syrie... ajoutant : « C'était un moudjahid, un prisonnier, et un combattant, et il a été blessé deux fois, et à la fin il a reçu le châtiment "Bonnes actions".



Il a souligné que "la confiance et le moral dans le discours des chefs de la résistance sont une preuve de réconfort religieux, car nous connaissons les commandants sur le terrain, leurs capacités et capacités".



Il a révélé que "les combattants de la résistance se précipitent vers les lignes de front lors de la bataille d'Al-Aqsa".



D'autre part, le secrétaire général du Hezbollah, dans son discours, a béni la République islamique d'Iran pour la tenue des élections en deux tours... saluant les progrès du peuple iranien et les débats qui ont eu lieu entre les candidats.



Il a remercié le président élu iranien Massoud Pezeshkian pour son télégramme et pour la position politique qu’il contient, qui confirme la fermeté des fondations de l’Iran dans son soutien à l’axe de la résistance.



Hier, Sayyed Nasrallah avait confirmé que « la résistance au Liban poursuivra ce qu'elle a commencé le 8 octobre 2023 jusqu'à ce que nous atteignions l'objectif auquel nous aspirons sur tous les fronts de soutien, et nous ne pouvons pas reculer de notre position et de nos combats dans cette bataille ». », ajoutant : « Nous croyons que nous accomplissons notre devoir, et chaque jour nous perdons des martyrs et sommes fiers d'eux, et nos meilleurs frères se lèvent en martyrs et nos dirigeants deviennent des martyrs. »



A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Internationale)
Mis a jour le: Lundi 22 Juillet 2024 19:07:31 +0300