Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Le ministre des Affaires étrangères félicite son homologue de la République de Tanzanie
[Jeudi 25 Avril 2024]
Al-Musawa lance un projet d'extension et de réhabilitation des réseaux d'égouts à Al-Hawban
[Jeudi 25 Avril 2024]
Ibb: Lancement de la distribution de ciment pour les initiatives communautaires à Baadan et Hubaysh
[Jeudi 25 Avril 2024]
L'industrie lance la mise en œuvre d'un plan de transformation des usines de jus vers l'utilisation de matières premières locales
[Jeudi 25 Avril 2024]
L'ASGY pleure le départ du chef scout Taher Muhammad Haider
[Jeudi 25 Avril 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Le jihad des Yéménites en Palestine à travers l’histoire et les ambitions de l’ennemi sioniste au Yémen
[Jeudi 25 Avril 2024]
Un bilan « choquant et terrifiant » de 200 jours de « génocide » soutenu par les États-Unis et l’Europe à Gaza
[Mardi 23 Avril 2024]
Le veto américain... une malédiction et une honte pour l'histoire moderne et contemporaine de l'Amérique
[Lundi 22 Avril 2024]
Médias occidentaux : indépendance, neutralité et éthique professionnelle « des slogans qui échouent au premier test »
[Dimanche 21 Avril 2024]
En avortant l’adhésion de la Palestine aux Nations Unies, l’Amérique prouve qu’elle est le plus grand ennemi de la paix mondiale
[Dimanche 21 Avril 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Un enfant a été tué lorsqu'une bombe laissée par l'agression a explosé dans le district de Sarwah à Ma'rib
[Samedi 20 Avril 2024]
Un citoyen a été tué par un bombardement d'artillerie saoudienne à Munabbih, Saada
[Mardi 16 Avril 2024]
Blessure D'un civil lors d'une frappe aérienne de L'agression américano-britannique à Hodeidah
[Mardi 09 Avril 2024]
L'agression américano-britannique lance un raid sur la direction d'Al-Duraimi à Hodeidah
[Lundi 01 Avril 2024]
Cinq citoyens ont été blessés par une frappe de drone appartenant aux mercenaires de l'agression de Taëz
[Jeudi 28 Mars 2024]
  Internationale
Avec le feu vert américain, Netanyahu échappe aux négociations et se prépare à envahir Rafah
Avec le feu vert américain, Netanyahu échappe aux négociations et se prépare à envahir Rafah
Avec le feu vert américain, Netanyahu échappe aux négociations et se prépare à envahir Rafah
[24/FÈvrier/2024]

SANAA Février 24. 2024 (Saba) - À la suite des négociations entre le Hamas et l'entité ennemie sioniste à Paris et au Caire, Netanyahu a présenté à son gouvernement extrémiste ce qu'il a appelé « un plan concernant la gestion de Gaza pour la période d'après-guerre », dans une démarche qui reflète la position de l'ennemi. manque de sérieux dans les négociations et parvenir à une solution conduisant à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza et à la libération de... Les prisonniers des deux côtés sont libérés et des préparatifs sont faits pour envahir Rafah.



Selon les médias de l'ennemi sioniste, au moment où Netanyahu envoyait une délégation sioniste aux négociations avec le Hamas à Paris concernant la libération des prisonniers sionistes et un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, Netanyahu a présenté jeudi à son gouvernement un plan concernant l'administration de Gaza. pour la période d'après-guerre, stipulant que les responsables palestiniens La bande de Gaza est dirigée par des habitants qui n'ont aucun lien avec le mouvement Hamas qui la dirige.



La proposition que Netanyahu a présentée à son cabinet de sécurité stipule également que l’armée ennemie conservera une liberté d’action illimitée afin d’empêcher le retour de l’activité armée.



Netanyahu a proposé un plan pour la « période d’après-guerre » qui stipule que l’entité sioniste maintiendrait le « contrôle de sécurité » dans la bande de Gaza, ses affaires civiles étant gérées par des « responsables locaux », et l’a présenté à son petit cabinet de sécurité. ce qui peut exiger des modifications.



Quant aux objectifs à long terme mentionnés, Netanyahu rejette la « reconnaissance unilatérale » d'un État palestinien... et déclare : Le règlement avec les Palestiniens ne sera obtenu que par des négociations directes entre les deux parties, sans préciser quelle partie palestinienne.



À Gaza, Netanyahu a identifié le désarmement et l’élimination de ce qu’il appelle « l’extrémisme » parmi les objectifs à atteindre à moyen terme. Il n’a pas précisé quand cette phase commencerait ni combien de temps elle durerait, mais il a stipulé la reconstruction. de la bande de Gaza, dont une grande partie a été détruite par l'agression sioniste, et qu'elle soit complètement désarmée.



Netanyahu propose que l’entité ennemie soit présente à la frontière entre Gaza et l’Égypte, au sud de la bande, et qu’elle coopère avec l’Égypte et les États-Unis dans cette région pour empêcher les tentatives de contrebande, y compris au passage de Rafah.



Pour remplacer le pouvoir du Hamas à Gaza tout en maintenant l'ordre public, Netanyahu propose de travailler avec des représentants locaux qui "n'appartiennent pas à des pays ou à des groupes et ne reçoivent pas de soutien financier de leur part". Il appelle également à l'aide de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA). ) à fermer et à remplacer par des organisations humanitaires.Autre international.



Cependant, les responsables palestiniens ont rapidement rejeté le plan sioniste absolument irréalisable en raison de la présence de factions de la résistance palestinienne sur le terrain dans la bande de Gaza, inébranlables et harcelant la bande de Netanyahu.



En réponse, le responsable du Hamas, Osama Hamdan, lors d'une conférence de presse tenue vendredi à Beyrouth, a critiqué le plan de Netanyahu, soulignant qu'il était voué à l'échec.



Hamdan a déclaré aux journalistes : « Le lendemain, dans la bande de Gaza, Netanyahu présente des idées dont il est pleinement conscient qu'elles ne réussiront pas... Aujourd'hui, il présente un article dans lequel il écrit un ensemble de ses idées répétées. »



Il a ajouté : "Ce document n'aura aucune réalité ni aucun impact pratique parce que la réalité de Gaza et la réalité des Palestiniens sont décidées par les Palestiniens eux-mêmes."



Il a poursuivi : "La lecture de ce document et la décision de refuser de reconnaître un État palestinien reflètent deux choses auxquelles tout le monde doit s'arrêter, en particulier ceux qui appellent à des règlements politiques à la manière d'Oslo et autres. La première est qu'il refuse absolument de reconnaître un État palestinien. et refuse de reconnaître une entité palestinienne, ce qui soulève la question de savoir si des gens comme lui sont qualifiés pour mener des discussions politiques avec les Palestiniens.



Il a expliqué que le deuxième problème est l’insistance de Netanyahu « sur la séparation entre la Cisjordanie et Gaza et sur la séparation entre Jérusalem et la Cisjordanie, ce qui signifie que le véritable plan de cette entité est de s’emparer et de fragmenter les terres palestiniennes ».



Le secrétaire d'Etat américain Anthony Blinken a renouvelé vendredi le rejet de son pays de toute "nouvelle occupation" de la bande de Gaza après la fin de la guerre, en réponse à l'annonce par Netanyahu d'un plan qui nécessite la poursuite du "contrôle sécuritaire" dans l'Ouest occupé. Banque et bande de Gaza.



Dans un bilan infini, le nombre de martyrs palestiniens suite à l'agression sioniste-américaine en cours contre la bande de Gaza s'est élevé à plus de 29 514 martyrs, et environ 69 616 ont été blessés.

En contradiction flagrante avec l'Amérique, le plus grand partenaire du génocide dans la bande de Gaza, et avec ses efforts pour libérer les prisonniers sionistes détenus par le Hamas et établir un cessez-le-feu humanitaire, elle donne le feu vert à Netanyahu et à sa bande pour commettre davantage de massacres et agression contre Rafah.



Le Département d’État américain a déclaré que Washington ne soutiendrait pas une opération militaire sioniste à Rafah « sans une planification sérieuse » autour de plus d’un million de civils déplacés, indiquant clairement le soutien américain à l’agression et à l’invasion de Rafah.



Le porte-parole adjoint du ministère des Affaires étrangères, Vedant Patel, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Mener une telle opération maintenant sans planification et sans réflexion dans une région qui abrite un million d'habitants serait un désastre. »



Il a ajouté : "Les États-Unis ne soutiendront pas une telle opération militaire sans planification, car elle concerne plus d'un million de personnes qui y ont trouvé refuge, ainsi que sans considérer ses implications en matière d'aide humanitaire et de départ en toute sécurité des citoyens étrangers".



Il a poursuivi : Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken l’a clairement fait savoir à Netanyahu lors des réunions qu’il a tenues dans les territoires palestiniens occupés en 1948.



Un appel téléphonique a eu lieu entre Netanyahu et Biden afin de connaître les derniers développements de la situation, car Biden a affirmé, lors de récentes conversations téléphoniques avec Netanyahu, qu'il était important de donner la priorité à la sécurité des civils dans toute éventuelle opération militaire. à Rafah à Gaza.



Un communiqué publié par la Maison Blanche affirme également que Biden a réitéré sa position selon laquelle toute attaque contre Rafah doit être accompagnée d'un plan global visant à protéger la vie de plus d'un million de civils actuellement réfugiés dans la région, en plus de prendre des mesures immédiates et concrètes. des mesures visant à renforcer l'assistance humanitaire aux civils touchés par le conflit, et en plus de... Il a souligné la nécessité de s'appuyer sur les récents progrès diplomatiques pour accélérer la libération de tous les otages détenus à Gaza.



Les médias américains ont rapporté que Biden a décrit Netanyahu comme le principal obstacle aux tentatives visant à persuader l’ennemi sioniste de cesser le feu à Gaza, et que traiter avec lui est devenu impossible.



Il semble que l'ennemi sioniste, avec son plus grand partenaire, l'Amérique, planifie une agression massive contre Rafah, commettant davantage de massacres et de génocides contre les Palestiniens et échappant à l'échec lamentable de Netanyahu et de sa bande à atteindre l'un de leurs objectifs déclarés après plus de 140 jours d'agression contre la bande de Gaza.

Sanaa - Saba : Abdulaziz Al-Hazi

Traduit par


A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Internationale)
Mis a jour le: Jeudi 25 Avril 2024 13:54:11 +0300