Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Les forces armées ciblent un navire américain, un destroyer et un navire israélien
[Mercredi 24 Avril 2024]
Général de brigade Saree: Déclaration importante pour les forces armées yéménites à dix heures trente du soir
[Mercredi 24 Avril 2024]
La réunion à Sanaa discute du niveau de mise en œuvre de 1445 projets et des années précédentes
[Mercredi 24 Avril 2024]
Lancement d'un système électronique et simplification des procédures à l'Autorité de ​Service géologiques et ressources​ minières
[Mercredi 24 Avril 2024]
Atelier de formation à Sanaa sur le travail de développement
[Mercredi 24 Avril 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Un bilan « choquant et terrifiant » de 200 jours de « génocide » soutenu par les États-Unis et l’Europe à Gaza
[Mardi 23 Avril 2024]
Le veto américain... une malédiction et une honte pour l'histoire moderne et contemporaine de l'Amérique
[Lundi 22 Avril 2024]
Médias occidentaux : indépendance, neutralité et éthique professionnelle « des slogans qui échouent au premier test »
[Dimanche 21 Avril 2024]
En avortant l’adhésion de la Palestine aux Nations Unies, l’Amérique prouve qu’elle est le plus grand ennemi de la paix mondiale
[Dimanche 21 Avril 2024]
Cours d'été au secrétariat de la capitale... premiers préparatifs pour construire une génération armée du Coran
[Vendredi 19 Avril 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Un enfant a été tué lorsqu'une bombe laissée par l'agression a explosé dans le district de Sarwah à Ma'rib
[Samedi 20 Avril 2024]
Un citoyen a été tué par un bombardement d'artillerie saoudienne à Munabbih, Saada
[Mardi 16 Avril 2024]
Blessure D'un civil lors d'une frappe aérienne de L'agression américano-britannique à Hodeidah
[Mardi 09 Avril 2024]
L'agression américano-britannique lance un raid sur la direction d'Al-Duraimi à Hodeidah
[Lundi 01 Avril 2024]
Cinq citoyens ont été blessés par une frappe de drone appartenant aux mercenaires de l'agression de Taëz
[Jeudi 28 Mars 2024]
  Internationale
Médias 'israéliens' : 95% des blessés par l’armée d’occupation à Gaza souffrent de blessures graves
Médias 'israéliens' : 95% des blessés par l’armée d’occupation à Gaza souffrent de blessures graves
Médias 'israéliens' : 95% des blessés par l’armée d’occupation à Gaza souffrent de blessures graves
[22/FÈvrier/2024]

AL-QODS Février 22. 2024 (Saba) - Les médias ennemis sionistes ont révélé hier, le mercredi, que la plupart des blessés de l'armée d'occupation, blessés lors des combats en cours dans la bande de Gaza, souffrent de blessures graves qui ont un impact significatif sur leur état psychologique, et que leur traitement se poursuit.



Le journal sioniste Israel Hayom a rapporté qu'il y a environ deux mois, un soldat blessé à la cavité abdominale est arrivé au service de rééducation de l'hôpital Beilinson et a subi plusieurs opérations chirurgicales, après quoi il était censé commencer le processus de rééducation. Cependant, pendant plusieurs semaines, le service n'a pas pu faire progresser le traitement et le soldat a continué à se plaindre de douleurs.



Le journal a cité les propos du Dr Michael Basher, directeur du service de réadaptation de l'hôpital Beilinson : Il y a trois éclats d'obus dans le corps du soldat qu'il a été décidé de ne pas retirer, car le risque de les retirer est grand.



Il a ajouté que l'une des caractéristiques de l'armée blessée pendant la guerre est le grand nombre de blessures causées par des éclats d'obus résultant d'engins explosifs, de tirs d'armes à feu ou de missiles. Soulignant que 95% des blessés de la guerre actuelle souffrent de blessures très graves.



Pour sa part, le professeur Amid Adel, directeur du département de chirurgie plastique, a déclaré : "Dans les guerres précédentes, il n'y a pas eu beaucoup de blessures par éclats d'obus. Peut-être parce que dans la Seconde Guerre du Liban, il y a eu des combats différents, avec une intensité moindre que le conflit actuel. " »





Il a ajouté : "À l'heure actuelle, la pratique acceptée consiste à retirer les éclats lorsqu'ils interfèrent et provoquent de la douleur, ou s'ils sont très gros ou proches d'un vaisseau sanguin ou d'un nerf dont on craint qu'il soit endommagé. Parfois, des éclats superficiels sont retirés lors du traitement d'un plaie, et le reste des éclats restent dans le corps, car lorsqu'ils sont retirés "Avec un petit éclat, les dommages pendant l'intervention chirurgicale peuvent être plus importants que les dommages causés par l'éclat lui-même".



Basher a déclaré : En plus des dommages physiques, les médecins ont remarqué que les fragments trouvés dans les corps des blessés avaient également une signification émotionnelle et provoquaient des cicatrices mentales.



Il a ajouté : « Pour de nombreux soldats, les éclats d'obus sont une sorte de rappel constant de l'événement dramatique qu'ils ont traversé et il leur est difficile de surmonter leur blessure et de passer à autre chose. pour qu'ils oublient la blessure qu'ils ont subie."



A ce jour, l'armée ennemie a officiellement reconnu la mort de 576 officiers et soldats israéliens depuis le 7 octobre dernier, dont 237 tués dans des combats terrestres à l'intérieur de Gaza, en plus de milliers de blessés.



A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Internationale)
Mis a jour le: Mercredi 24 Avril 2024 22:40:06 +0300