Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Le ministre des Affaires étrangères félicite son homologue de la République de Bosnie-Herzégovine
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le Bureau des droits de l'homme à Taiz salue l'initiative d'ouvrir les routes et appelle l'autre partie à y faire face
[Vendredi 01 Mars 2024]
Bayda: Présentation pour les diplômés de la première promotion du « Déluge d'Al-Aqsa » à Al-Sawadiya
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le CSA identifie les zones où se dérouleront les marches « Vous n'êtes pas seuls. Debout aux côtés de Gaza »
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le passage des voitures et des locomotives a commencé après l'ouverture de la route asphaltée Haifan-Tor Al-Baha
[Vendredi 01 Mars 2024]
 
  Enquêtes et reportages
Troisième district électrique : efforts continus pour améliorer et étendre le réseau national
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le marché Initiative Joyeux Yémen à Sanaa est une étape pratique pour améliorer les produits locaux
[Vendredi 01 Mars 2024]
Les surprises de dissuasion yéménites de l'Amérique et de la Grande-Bretagne se succèdent grâce à la sagesse du leadership et au mandat du peuple.
[Vendredi 01 Mars 2024]
Correspondant de Saba à Gaza : Une campagne arabe de désinformation pour alléger la pression sur l'ennemi sioniste et ses partisans
[Jeudi 29 FÈvrier 2024]
Réunion des ministres du Commerce saoudien et israélien... un nouveau pas saoudien vers la normalisation
[Jeudi 29 FÈvrier 2024]
 
  L‘agression Américain saoudienne
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 1er mars
[Vendredi 01 Mars 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 29 février
[Jeudi 29 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 28 février
[Mercredi 28 FÈvrier 2024]
La Chine critique vivement le refus de Washington de sa contribution au commerce mondial
[Mardi 27 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 27 février
[Mardi 27 FÈvrier 2024]
  Enquêtes et reportages
Fermer la mer Rouge aux navires sionistes... une position yéménite ferme et de principe
Fermer la mer Rouge aux navires sionistes... une position yéménite ferme et de principe
Fermer la mer Rouge aux navires sionistes... une position yéménite ferme et de principe
[09/DÈcembre/2023]

SANAA Décembre 09.2023 (Saba) – Dans une mesure qui est la première du genre, la mer Rouge, du golfe d'Aqaba à Bab al-Mandab, est devenue interdite à l'entité sioniste de la traverser, que ce soit par des navires lui appartenant, par des sociétés traitant avec elle, ou par tout navire et navire. navires appartenant à des personnalités israéliennes.



Cette mesure prise par la direction révolutionnaire, représentée par le leader de la révolution, Sayyid Abdul-Malik Badr al-Din al-Houthi, vient en soutien au peuple arabe palestinien qui a été soumis à une guerre de génocide, notamment à Gaza. , pendant plus de deux mois par l'ennemi sioniste soutenu par l'Amérique et l'Occident. Ce n'était pas pour une exposition médiatique, mais plutôt pour une position yéménite ferme et de principe. Elle découle de sa foi, de son identité, de sa jalousie et de sa protection envers le peuple palestinien.



Les hauts dirigeants politiques et militaires ont confirmé que le Yémen continuerait à se tenir aux côtés de ses frères en Palestine jusqu'à ce que l'agression américano-sioniste contre Gaza et les territoires occupés soit stoppée, comme l'a indiqué le ministre de la Défense du gouvernement intérimaire, le général de division Muhammad. Nasser Al-Atfi, qui a rendu visite aux membres stationnés des forces navales et de défense côtière.



Alors que le ministre de la Défense a déclaré que la mer Rouge est interdite aux navires de l'entité sioniste et que les forces navales, les forces de missiles et les drones sont prêts à lancer les frappes les plus sévères contre les cibles fixes et mobiles de l'entité ennemie, il a rassuré en même temps, tous les pays du monde estiment que la mer Rouge est une zone sûre pour le commerce international, à l'exception des navires affiliés et associés avec l'entité sioniste.



Ces déclarations ne sont pas sorties de nulle part ni soudainement, mais ont été précédées d'avertissements de la part des plus hauts dirigeants révolutionnaires, politiques et militaires, dès le premier jour où les dirigeants de l'ennemi sioniste ont pris la décision de lancer l'agression contre Gaza, tuant et déplaçant des enfants, des femmes et des civils, pratiquant toutes les formes de déplacement forcé des habitants de la bande de Gaza et détruisant systématiquement les maisons, les installations et les biens publics et privés.



La politique de meurtres de masse et d'extermination commise par Israël à Gaza a été largement condamnée par la population mondiale, y compris par la population américaine et occidentale, malgré l'identification de ses dirigeants avec l'entité sioniste et le soutien direct et illimité apporté à Israël pour tuer et exterminer les habitants de Gaza. peuple palestinien, conduisant à la liquidation de la cause palestinienne.



L’affaire ne se limitait pas à cela, mais l’Amérique, la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne n’ont pas tardé à soutenir la position sioniste à travers des visites, des communications et des déclarations soutenant l’entité ennemie dans les actions qu’elle entreprend et les crimes qu’elle commet, au point de la visite de Biden en Israël pour confirmer son soutien et lui donner le feu vert pour ce qu'il fait et met en œuvre sous les yeux du monde.



Les slogans sur les droits de l'homme que l'Amérique et les pays occidentaux ont scandés à plusieurs reprises au fil des décennies, et ont cherché à convaincre les pays et les peuples du monde, se sont effondrés face à leurs positions honteuses à l'égard du génocide perpétré à Gaza contre les enfants. , les femmes et les civils.



L'essentiel est que la position du Yémen contre l'entité sioniste n'est pas arbitraire, mais plutôt due à la conscience des dirigeants, du gouvernement et du peuple yéménites que la barbarie de l'entité usurpatrice ne se limite pas à la Palestine uniquement, mais cible plutôt les pays et les forces opposés. à l’hégémonie sioniste ouest-américaine.
Écrit par : rédacteur politique

Traduit par


A.A.A.



Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Vendredi 01 Mars 2024 11:06:30 +0300