Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Le ministre des Affaires étrangères félicite son homologue de la République de Bosnie-Herzégovine
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le Bureau des droits de l'homme à Taiz salue l'initiative d'ouvrir les routes et appelle l'autre partie à y faire face
[Vendredi 01 Mars 2024]
Bayda: Présentation pour les diplômés de la première promotion du « Déluge d'Al-Aqsa » à Al-Sawadiya
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le CSA identifie les zones où se dérouleront les marches « Vous n'êtes pas seuls. Debout aux côtés de Gaza »
[Vendredi 01 Mars 2024]
Le passage des voitures et des locomotives a commencé après l'ouverture de la route asphaltée Haifan-Tor Al-Baha
[Vendredi 01 Mars 2024]
 
  Enquêtes et reportages
Correspondant de Saba à Gaza : Une campagne arabe de désinformation pour alléger la pression sur l'ennemi sioniste et ses partisans
[Jeudi 29 FÈvrier 2024]
Réunion des ministres du Commerce saoudien et israélien... un nouveau pas saoudien vers la normalisation
[Jeudi 29 FÈvrier 2024]
L'ennemi sioniste poursuit la guerre de génocide et de famine dans la bande de Gaza
[Mercredi 28 FÈvrier 2024]
Les Yéménites sont plus enthousiastes et déterminés à poursuivre le mouvement et le djihad sacré en soutenant la Palestine
[Mercredi 28 FÈvrier 2024]
Face à la menace de l'ennemi de poursuivre son agression, la résistance le menace avec davantage de messages venant du terrain
[Mercredi 28 FÈvrier 2024]
 
  L‘agression Américain saoudienne
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 1er mars
[Vendredi 01 Mars 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 29 février
[Jeudi 29 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 28 février
[Mercredi 28 FÈvrier 2024]
La Chine critique vivement le refus de Washington de sa contribution au commerce mondial
[Mardi 27 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 27 février
[Mardi 27 FÈvrier 2024]
  Enquêtes et reportages
Le boycott est une partie essentielle de la bataille contre l’ennemi sioniste et suffit à l’épuiser économiquement.
Le boycott est une partie essentielle de la bataille contre l’ennemi sioniste et suffit à l’épuiser économiquement.
Le boycott est une partie essentielle de la bataille contre l’ennemi sioniste et suffit à l’épuiser économiquement.
[30/Novembre/2023]

SANAA Novembre 30.2023 (Saba) – Dans le cadre de la bataille globale que la nation mène contre l'ennemi sioniste américain, y compris sur le plan économique, le gouvernement de Sanaa a adopté des mesures pratiques pour boycotter les biens et marchandises américains ainsi que les produits des entreprises qui soutiennent l'entité sioniste en tant qu'entité. arme stratégique qui épuiserait économiquement l’ennemi.



Ces mouvements et mesures importants adoptés par Sanaa sur le plan économique sont venus en conjonction avec ses mouvements pratiques sur le plan militaire et l'implication officielle du Yémen dans la bataille du « déluge d'Al-Aqsa » pour soutenir le peuple palestinien frère et sa vaillante résistance. face à l'agression sioniste-américaine, et pour défendre le caractère sacré de la nation et sa cause première, la Palestine, qui a eu un impact profond sur l'agression sioniste-américaine contre Gaza.



Conformément aux directives du chef de la révolution, M. Abdul-Malik Badr al-Din al-Houthi, et du Conseil politique suprême, le gouvernement intérimaire a annoncé des mesures délibérées de boycott et de guerre économique avec les ennemis de la nation, ce qui Il s'agissait notamment d'annoncer les noms des marchandises et des produits qui devraient être boycottés et d'intensifier les campagnes de sensibilisation sur le terrain auprès de la société, des marchés et des magasins pour présenter ces produits et l'importance des armes et Boycotter pour épuiser économiquement l'ennemi.



Le ministère intérimaire de l’Industrie et du Commerce a pris des décisions importantes, notamment l’interdiction des produits de toutes les sociétés américaines et autres sociétés soutenant l’entité sioniste, en plus de l’annulation de toutes les agences et marques déposées de ces sociétés.



Les décisions, qui s'inscrivent dans le cadre de la position historique honorable et courageuse du peuple yéménite et de son leadership libre dans le soutien et la défense du peuple palestinien, ont impliqué des dizaines d'agences et de marques dans les domaines de l'alimentation, des boissons, des équipements, des voitures, des cosmétiques. et des désinfectants.



Selon le ministère de l'Industrie et du Commerce, toute activité et l'entrée de tout produit ou article dans les agences et marques soutenant l'entité sioniste et toutes les entreprises liées à son économie seront interdites, et la coordination et la coopération avec les commerçants et le secteur privé yéménite seront interdites. le secteur sera fait pour faire de la campagne de boycott un succès et fournir des biens et des produits alternatifs.



Parce que le peuple yéménite se distingue des autres peuples par sa conscience, son identité religieuse, sa morale, ses valeurs et son affiliation authentique et enracinée à l'arabisme et à l'islam, les mesures officielles visant à activer l'arme du boycott ont reçu une réponse populaire sans précédent de la part de tous les groupes et segments de la société. , y compris les commerçants et les propriétaires d'agences commerciales qui ont donné la priorité à l'intérêt public avant d'autres questions. Les gains personnels et au minimum le devoir religieux, moral et humanitaire de soutenir les frères palestiniens à la lumière des violations, des crimes de guerre et du génocide auxquels ils sont exposés par le Sionistes.



Tout le monde a pris conscience que continuer à acheter et consommer les produits de ces entreprises et pays leur procure de nombreux retours économiques pour financer leurs guerres contre les musulmans et en exploiter une grande partie pour acheter des armes et des munitions qu'ils dirigent vers les coffres. du peuple de la nation, comme cela s'est produit au Yémen et cela se produit en Palestine, et donc l'achat de ces produits et biens Il s'agit d'une participation réelle à la guerre contre les musulmans et aux massacres brutaux commis par les ennemis de l'humanité à Gaza et ailleurs des pays.



Il n'est plus possible pour le courageux peuple musulman du Yémen et d'autres peuples libres d'accepter n'importe quelle marchandise ou produit d'une entreprise ayant un lien avec les États-Unis ou Israël et d'autres États infidèles qui mènent une guerre déclarée contre l'Islam, les musulmans et les autres. le caractère sacré de la nation, en particulier après l'agression sioniste américaine contre Gaza et la criminalité dont elle a fait preuve : brutalité, déshumanisation, hostilité et haine envers les musulmans, et désir effréné de les tuer et de s'en débarrasser.



Il n'est également plus possible pour le peuple libre de la nation, au premier rang duquel se trouve le peuple yéménite authentique et ses dirigeants libres, de garder le silence sur les crimes de guerre et le génocide commis par les sionistes et les Américains contre les Palestiniens, comme qui ne se sont jamais produits auparavant dans l'histoire des guerres. En fait, elles ont même surpassé le nazisme et le fascisme, avec les holocaustes de morts et de liquidations qu'ils ont commis et qui ont touché des dizaines de milliers de personnes. Enfants, femmes et civils dans les hôpitaux, les écoles, les lieux de déplacements, dans les quartiers résidentiels et même dans les rues publiques de la bande de Gaza, ce qui coïncide avec l'interruption de l'approvisionnement en nourriture, en médicaments et en dérivés pétroliers de deux millions de personnes pendant plusieurs semaines, dans le but de tuer le plus grand nombre d'entre elles, soit par les bombardements, soit par la faim, soit par la faim et maladies généralisées résultant de l'agression, du siège et d'autres moyens de meurtre et de terrorisme.



Par conséquent, l'arme du boycott des produits des pires ennemis de la nation est considérée comme la position correcte et l'arme efficace, effective et disponible sur laquelle tous les pays et peuples arabes et islamiques doivent s'unir pour retrouver leur prestige et imposer leur respect aux autres, en particulier les peuples dont les régimes au pouvoir les empêchent de manifester et d'exprimer leur soutien au peuple palestinien et aux problèmes de la nation.



Dans l'un de ses discours, le leader de la révolution, Sayyid Abdul-Malik Badr al-Din al-Houthi, souligne que la nation dispose de nombreux moyens efficaces qui auront le plus grand impact sur les ennemis de la nation, l'Amérique et Israël, y compris un boycott collectif des biens et produits appartenant aux pays qui considèrent l'argent et le matériel comme leur objectif et la chose la plus importante pour eux, soulignant que si la nation islamique était unie dans cette seule position, ces pays seraient amenés à leur se mettraient à genoux et seraient forcés de battre en retraite et de mettre un terme à leur agression et à leurs abus continus contre les musulmans et leur caractère sacré.



Ce qui confirme cette proposition, c’est que la nation islamique est aujourd’hui devenue le plus grand marché de consommation au monde. Les pays producteurs en dépendent dans une large mesure pour commercialiser leurs produits, et s’ils s’abstiennent d’acheter des produits occidentaux, notamment américains, et d’autres produits d’entreprises européennes qui soutiennent l’entité sioniste, le résultat sera désastreux pour ces pays.

Les Yéménites, tant au niveau officiel que populaire, souhaitent que le boycott devienne une culture sociétale et un mode de vie et qu'il se poursuive à long terme car il ne peut donner aucun résultat à court terme. le virage vers les produits nationaux et le renforcement de la production locale, en plus d'être une arme indispensable, moins importante que l'affrontement militaire avec l'ennemi.



Le boycott économique des produits qui soutiennent l'entité sioniste découle de la conviction du peuple yéménite et d'autres peuples libres de leur importance et de leur grand impact dans l'épuisement des pays qui soutiennent économiquement l'entité sioniste, et ils se sont donc retirés de leurs décisions et positions et examiné tous leurs comptes sous cet aspect.



De nombreux experts économiques soulignent l'efficacité de l'arme du boycott parce qu'elle touche les nerfs des conspirateurs, mais ce qui est plus important de leur point de vue est de se concentrer sur les entreprises les plus importantes et les plus grandes, et de couper les intérêts économiques des grandes entreprises. sur lesquels il est facile d'attirer l'attention des gens à travers des images et des publicités, en raison de cet effet rapide et direct.



À leur tour, les universitaires du Yémen et des pays de l'Axe de la Résistance ont appelé toutes les parties concernées par l'importation à boycotter les produits des entreprises américaines et occidentales qui soutiennent l'occupation sioniste, considérant la fourniture, l'achat et la consommation de ces produits comme coopération et participation au péché et à l’agression contre le peuple palestinien, la nation et ses lieux sacrés.



Ils ont souligné l'importance de faire preuve de détermination et de patience afin que chacun puisse voir le changement qu'apportera le boycott économique et le préjudice qu'il causera à l'entité sioniste et à ses sources de financement pour fabriquer et acheter les armes avec lesquelles elle tue et asservit les peuples.



En plus de l'arme du boycott des marchandises et des entreprises américaines qui soutiennent l'entité sioniste, le Yémen a renforcé sa guerre économique contre l'ennemi sioniste en empêchant les navires israéliens de traverser Bab al-Mandab et la mer Rouge, constituant ainsi une menace supplémentaire. et des pressions qui ont dérouté l'ennemi sioniste en raison de ses conséquences dangereuses sur son économie, et ont mis fin à sa présence et à son contrôle sur l'un des ports maritimes et des voies de navigation les plus importants qui se sont maintenus au cours des dernières décennies avec l'aide de leurs clients dans la région. .



Les mouvements yéménites en mer Rouge ont déjoué tous les plans réalisés par l'ennemi sioniste-américain au cours des périodes passées pour contrôler Bab al-Mandab et les voies navigables importantes de la région, pour lesquels il a recruté les régimes des pays qui lui sont soumis, y compris les régimes précédents du Yémen, qui ont fait de nombreuses concessions qui ont privé le pays de son droit : en gérant ses eaux territoriales et le détroit de Bab al-Mandab, ils ont permis à l'ennemi sioniste de déplacer librement ses navires dans la région.



En outre, l’un des objectifs les plus importants de l’agression lancée par les armes américaines et israéliennes dans la région contre le Yémen en 2015 après JC était de contrôler Bab al-Mandab et la côte ouest du pays avec la participation et le soutien américano-sionistes. , qui s'est soldé par un échec lamentable après la victoire du libre arbitre du peuple yéménite sur les agents de la coalition d'agression, conduisant à l'annonce de la direction révolutionnaire Élargir les options du peuple yéménite pour soutenir et soutenir le peuple palestinien en suivant et en surveillant les mouvements des navires israéliens dans la mer Rouge et en les persécutant.



Parce que l'après-inondation d'Al-Aqsa ne sera pas la même chose qu'avant, les Yéménites avancent pour mener la bataille du jihad sacré aux côtés du peuple palestinien et des mouvements de l'axe de la résistance pour faire face à l'agression et à l'occupation sionistes. , en utilisant toutes les options, moyens et cartes disponibles, y compris le boycott économique des biens et produits américains et des entreprises qui soutiennent les sionistes comme une option disponible et pour eux Un grand impact sur les ennemis.

Sanaa - Saba : Rapporteur: Yahya Jarallah
traduit par


A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Vendredi 01 Mars 2024 10:12:46 +0300