Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Discussion sur la coordination entre la Corporation des ports et la salle de navigation et le secteur privé
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Le ministre des Affaires étrangères félicite Sainte-Lucie à l'occasion de la fête nationale
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Source navigation : Le navire attaqué par les forces armées est un navire américain transportant des aliments pour volailles
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Discussion du mécanisme d'amélioration du secteur agricole à Shars et Hajjah
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Al-Qasimi : Les activités de la Journée nationale du café au Yémen comprennent la plantation de 2 millions de plants de café
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
 
  Enquêtes et reportages
Le Yémen gagne pour l’humanité en dissuadant l’Amérique et la Grande-Bretagne dans les mers Rouge et Arabe
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Avec la poursuite de l’agression contre Gaza, l’économie sioniste s’effondre et continue de saigner
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Après les menaces de l'ennemi d'attaquer Rafah, les forces de la résistance s'engagent à répondre au plus haut niveau
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Un projet de résolution de l'ONU devant le Conseil de sécurité exigeant un cessez-le-feu à Gaza, présenté par l'Algérie, et Washington menace d'y faire obstacle
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Correspondant de Saba à Gaza : L'ennemi sioniste continue de commettre le crime d'affamer les Palestiniens dans le nord de la bande de Gaza
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
 
  L‘agression Américain saoudienne
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 21 février
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 20 février
[Mardi 20 FÈvrier 2024]
L'agression américano-britannique lance un raid sur la zone d'Al-Jabbana dans la ville de Hodeida
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Quatre citoyens ont été blessés lorsqu'un objet laissé par l'agression a explosé dans le district de Sirwah à Marib
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 19 février
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
  Enquêtes et reportages
Les Brigades Al-Qassam continuent de mettre le nez dans la boue de l'ennemi sioniste... Qui sont ces brigades ?
Les Brigades Al-Qassam continuent de mettre le nez dans la boue de l'ennemi sioniste... Qui sont ces brigades ?
Les Brigades Al-Qassam continuent de mettre le nez dans la boue de l'ennemi sioniste... Qui sont ces brigades ?
[09/Novembre/2023]

SANAA Novembre 09. 2023 (Saba) – Pour le 34ème jour consécutif depuis le début de l'éternelle bataille du « Déluge d'Al-Aqsa »... les Brigades du Martyr Izz al-Din al-Qassam continuent d'affronter les forces ennemies sionistes qui pénètrent dans plusieurs zones de la bande de Gaza, allant même jusqu'à enterrer cet ennemi arrogant dans la boue, et lui infliger de lourdes pertes en équipements et équipements.

Dès le début du « déluge d’Al-Aqsa », à l’aube du 7 octobre, la Phalange a été capable de tuer avec confiance et compétence des centaines de soldats sionistes et d’en capturer environ 200 autres, tandis que les missiles Qassam détruisaient « l’aéroport Ben Gourion », « Tel Aviv ». », « Ashkelon », « Ashdod », « Haïfa », « Eilat », et les mobilisations... et d'autres villes occupées, avec de grandes salves de missiles, dans le cadre de la bataille bénie lancée sur ordre d'Al- Chef d'état-major de Qassam Muhammad Al-Deif, pour la défense d'Al-Aqsa et des lieux saints et en réponse à l'appel des païens à Jérusalem et à Al-Aqsa.

Aujourd’hui encore, selon les aveux de l’ennemi sioniste lui-même, cette bataille héroïque a entraîné la mort de plus de 1 600 sionistes, la capture de plus de 200 sionistes et le nombre de blessés sionistes s’élevant à plus de 7 262 blessés a reconnu que 35 officiers et soldats avaient été tués et des dizaines de véhicules détruits, dans le cadre de ses incursions terrestres.

Selon ce qui a été annoncé hier soir par le porte-parole des Brigades Al-Qassam, Abu Ubaida, dans un discours, les brigades ont surveillé la destruction de 136 véhicules de l'armée ennemie depuis le début des combats terrestres, et les combattants d'élite d'Al-Qassam et de la résistance sont mener des opérations de manœuvre derrière les lignes ennemies et y diriger des frappes spécifiques.

Dans une petite zone qui constitue environ 1,33 pour cent de la superficie de la Palestine, qui est la zone de résistance de la bande de Gaza, les héroïques résistants des Brigades Al-Qassam ont réussi à briser le pouvoir de l'arrogant ennemi sioniste et à l'humilier. et mettre le nez dans la terre, malgré le siège total terrestre, maritime et aérien auquel Gaza est soumise. Il a accepté cet ennemi fasciste il y a des années, malgré le soutien international et la grande aura médiatique qui soutient la machine de guerre sioniste.

Qui sont les Brigades Qassam ?

Les « Brigades martyres Izz al-Din al-Qassam » sont la branche militaire jihadiste du mouvement de résistance islamique « Hamas », qui résiste avec les armes et force l’occupation sioniste en Palestine dans le but de la libérer.

Les Brigades ont été créées pour la première fois en 1986, avant l'annonce du lancement effectif du mouvement au nom du Mouvement Hamas. Le travail s'est poursuivi sous différents titres jusqu'en 1992 après JC, lorsque le nom de « Martyr Izz al-Din al -Brigades Qassam» a été annoncé dans la première déclaration publiée au nom des Brigades le 1/1-1992.

Les Brigades Al-Qassam visent à libérer toute la Palestine de l'occupation sioniste qui l'usurpe par la force depuis 1948. et à obtenir les droits du peuple palestinien qui ont été spoliés par l'ennemi sioniste. projet de libération nationale, travaillant de toute son énergie pour mobiliser et diriger le peuple palestinien et mobiliser ses ressources et ses pouvoirs, ainsi que ses capacités et son incitation, la mobilisation et la mobilisation des nations arabes et islamiques dans la marche du jihad pour l'amour de Dieu pour libérer Palestine.

Les Brigades Al-Qassam opèrent uniquement à l'intérieur des frontières de la Palestine historique, qui s'étendent de la ville de Ras Naqoura au nord jusqu'à la ville d'Umm al-Rashrash au sud, et du Jourdain à l'est jusqu'à la mer Méditerranée en à l'ouest, sa superficie est de 27 000 kilomètres carrés et sa capitale est la ville occupée de Jérusalem.

Les Brigades Al-Qassam considèrent le jihad et la résistance comme les moyens les plus efficaces pour reconquérir leurs droits et libérer la terre (même si cela prend du temps), et c'est pourquoi elles résistent à l'ennemi sioniste occupant avec tous les moyens de résistance légitimes qu'elles peuvent fournir conformément au droit naturel qui leur est accordé par les lois célestes et les lois terrestres équitables.

Les « Brigades Al-Qassam » sont l'une des factions de résistance les plus importantes en Palestine, et leur nom est attribué à Izz al-Din al-Qassam, un érudit syrien et moudjahid qui a été martyrisé par les forces britanniques dans le Yabd mauvaise jungle près de Jénine en 1935.

Les Brigades Al-Qassam, actuellement dirigées par Muhammad al-Deif et son adjoint Marwan Issa, constituent aujourd’hui le groupe le plus important et le mieux équipé à l’intérieur de Gaza.

Développement des capacités des Brigades Qassam :

Les Brigades Al-Qassam ont commencé leur jihad militaire contre l'ennemi sioniste en utilisant des pierres, puis le couteau, puis le pistolet et le fusil. Elles ont même fabriqué une mitrailleuse de fabrication locale avec les mains de leurs fils. Ses armes se sont transformées en engins explosifs tels que la bombe Shawaz, et plusieurs versions de celle-ci ont été fabriquées (Shawaz 1, 2, 3 et 4), et pour des opérations suicides qui ont été utilisées. Elle contient des ceintures explosives, des bombes et des explosifs déclenchés à distance.

Les Brigades sont désormais célèbres pour avoir développé le « missile Qassam », qui est l’arme la plus utilisée dans leurs activités militaires en Palestine et est concentrée dans la bande de Gaza.

Elle a également développé ses missiles locaux à plus grande portée, comme le missile M75, qu'elle a baptisé de la lettre M en hommage au commandant Ibrahim al-Maqadma, avec une portée de 75 km, puis a été suivie en 2014 par l'apparition du Le missile J80, qui porte le nom de la lettre J en l'honneur du commandant Ahmed al-Jaabari, avec une portée de 80 km, et le missile R160, qui porte le nom de la lettre R en l'honneur du commandant Rantissi, qui a une portée de 160 km, et le missile Sejil-55, d'une portée de 55 km.

Les Brigades Qassam possèdent une grande variété de missiles guidés antiblindés, tels que le missile Kornet, le missile Concourse, le missile Phoenix (la version nord-coréenne du missile Fagot) et le missile Sagger, ainsi que des missiles anti-aériens. , comme le missile SAM-7.

Bien que le stock de missiles des Brigades Qassam soit un chiffre que personne ne connaît, les estimations de ce stock varient. Selon ce qui a déjà été rapporté par des journaux américains, le New York Times a publié après 2021 que le Hamas possède entre 20 000 et 30 000 roquettes, au cours de la même période sur cette période, le Washington Post estime leur nombre entre huit mille et dix mille... tandis que les rapports internationaux indiquent qu'Al-Qassam possède des dizaines de milliers de roquettes fabriquées dans la bande de Gaza.

Au septième jour de la bataille du « Déluge d'Al-Aqsa », les Brigades Al-Qassam ont annoncé avoir ciblé la ville occupée de Safad avec le missile « Ayyash 250 », d'une portée de 220 kilomètres, le mouvement Hamas en service en 2021 dans le cadre de l’opération « Saif Al-Quds ».

Selon la chaîne britannique Sky News, le Hamas a perturbé le système de défense aérienne sioniste connu sous le nom de « Dôme de fer » lors de sa récente attaque, en lançant une grande série de missiles de différents modèles, notamment le missile sol-sol « Fateh-110 » dont l'ogive pèse jusqu'à 500 kg.

Alors que le journal américain « The New York Times » rapportait, dans un rapport datant de 2021, que les services de renseignement sionistes estiment que les mouvements « Hamas » et « Jihad islamique » possèdent jusqu'à 30 000 missiles… mais il n'y a pas encore d'information confirmée. sur la taille de l'arsenal.. Tirs de roquettes par les factions palestiniennes dans la bande de Gaza.

Le rapport du Centre d'études générales d'Al-Quds indique que les roquettes du Hamas se sont développées au fil des années pour devenir plus grandes, avoir des capacités explosives plus fortes et une portée plus longue, mais ce qui leur manque, c'est la précision.

Sanaa - Saba : Marzah Al-Asal

traduit par


A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mercredi 21 FÈvrier 2024 16:23:05 +0300