Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Une réunion présidée par le Dr Bin Habtoor discute de la performance globale du ministère des Transports et de ses entités affiliées
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
L'agression américano-britannique a lancé quatre raids sur la région de Ras Issa à Hodeidah
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Présentation des étudiants pour les diplômés des cours « deluge d'Al-Aqsa » à l'Université de Sanaa
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Un spectacle populaire pour les diplômés de la première session, « deluge d'Al-Aqsa », dans la ville d'Al-Mahwit
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
La Chambre des représentants approuve un certain nombre de rapports et oriente le gouvernement avec un certain nombre de recommandations
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
 
  Enquêtes et reportages
Le Yémen gagne pour l’humanité en dissuadant l’Amérique et la Grande-Bretagne dans les mers Rouge et Arabe
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Avec la poursuite de l’agression contre Gaza, l’économie sioniste s’effondre et continue de saigner
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Après les menaces de l'ennemi d'attaquer Rafah, les forces de la résistance s'engagent à répondre au plus haut niveau
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Un projet de résolution de l'ONU devant le Conseil de sécurité exigeant un cessez-le-feu à Gaza, présenté par l'Algérie, et Washington menace d'y faire obstacle
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Correspondant de Saba à Gaza : L'ennemi sioniste continue de commettre le crime d'affamer les Palestiniens dans le nord de la bande de Gaza
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
 
  L‘agression Américain saoudienne
L'agression américano-britannique a lancé quatre raids sur la région de Ras Issa à Hodeidah
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 21 février
[Mercredi 21 FÈvrier 2024]
Crimes de l'agression américano-saoudienne ce jour-là, le 20 février
[Mardi 20 FÈvrier 2024]
L'agression américano-britannique lance un raid sur la zone d'Al-Jabbana dans la ville de Hodeida
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
Quatre citoyens ont été blessés lorsqu'un objet laissé par l'agression a explosé dans le district de Sirwah à Marib
[Lundi 19 FÈvrier 2024]
  Enquêtes et reportages
Pour la première fois dans l’histoire de l’entité usurpatrice, la résistance palestinienne écrit des épopées héroïques qui seront immortalisées dans l’histoire.
Pour la première fois dans l’histoire de l’entité usurpatrice, la résistance palestinienne écrit des épopées héroïques qui seront immortalisées dans l’histoire.
Pour la première fois dans l’histoire de l’entité usurpatrice, la résistance palestinienne écrit des épopées héroïques qui seront immortalisées dans l’histoire.
[08/Novembre/2023]

SANAA Novembre 08. 2023 (Saba) – Pour la première fois dans l’histoire de l’entité ennemie sioniste usurpatrice, la résistance palestinienne, depuis le début de la bataille bénie du « Déluge d’Al-Aqsa » le 7 octobre dernier jusqu’à aujourd’hui, a écrit des épopées héroïques et légendaires qui être immortalisé dans l'histoire avec des lettres d'or, infligeant de lourdes pertes à l'entité occupante.

Les héros de la résistance après le « déluge d’Al-Aqsa », avec les grandes victoires qu’ils ont remportées et qui ont restauré le respect de la dignité de la nation islamique et de ses valeurs sacrées, et avec son axe étendu dans la région, constituent un grand espoir qui fait que le La région entière s'oriente vers une transformation historique dans le conflit avec l'ennemi sioniste. Le titre de cette transformation est le début et la fin de la défaite. Le projet sioniste en terre de Palestine est possible et pas difficile.

Depuis le début du déluge qui a commencé à partir de Gaza, l'ennemi sioniste a subi de très nombreuses pertes, encaissant coup sur coup, subissant défaite sur défaite, souffrant beaucoup et parlant à peine. Le Tout-Puissant a dit : (Et ne vous évanouissez pas en cherchant les gens. Si vous souffrez, alors ils souffriront. Et comme vous souffrez Et vous attendez de Dieu ce qu'ils n'espèrent pas. Et Dieu est Omniscient et Très Sage.) (104) An-Nisa.

Peut-être que ce que révèlent les médias ennemis sionistes sur les pertes et les revers subis par la résistance palestinienne est négligeable, car ce qui est caché et dissimulé est certainement plus important.

Pertes humaines dans les rangs ennemis :

Pour la première fois dans l'histoire de l'entité usurpatrice, l'ennemi sioniste a subi de lourdes pertes humaines en un temps record, moins d'un mois après le début de la bataille du « déluge d'Al-Aqsa », où les moudjahidines d'Al-Qassam et d'autres factions de la résistance palestinienne ont pu prendre d'assaut de nombreuses colonies et sites ennemis et tuer et capturer un grand nombre de leurs soldats, comme l'ennemi l'a admis (dans un bilan infini) le nombre de ses morts s'est élevé à plus de 2 000 morts ou capturés, tandis que le bilan des victimes parmi ses rangs dépassaient plus de 6 000 sionistes, dont des centaines en danger extrême.

En outre, plus de 230 000 sionistes ont quitté l’entité occupante depuis le début de l’opération « Inondation d’Al-Aqsa », et le nombre de départs devrait augmenter avec la poursuite de l’agression contre la bande de Gaza, l’escalade des tensions dans la bande de Gaza et l’escalade des tensions dans la bande de Gaza. le front nord avec le Liban et la poursuite des affrontements en Cisjordanie occupée.

L'entité ennemie a également annoncé que le bilan des morts parmi ses soldats s'était élevé à environ 40 morts depuis le début de la guerre terrestre dans la bande de Gaza et a également reconnu que le bilan des morts parmi les militaires s'était élevé à 348 soldats est bien plus élevé, mais le black-out médiatique sioniste cache beaucoup de choses par crainte de l’effondrement de son front interne.

Holocauste des véhicules ennemis :

À l’heure où l’ennemi sioniste, par la voix de son armée « invincible » caricaturale, fait valoir des affirmations indiquant le succès de la séparation du nord de la bande de Gaza du sud, les Brigades « Martyr Izz al-Din al-Qassam » continuent de lancer leurs attaques de missiles dans les profondeurs sionistes et ont diffusé des scènes nocturnes de forces sionistes affrontant et faisant exploser ses chars à distance nulle.

Malgré l'intensité des bombardements nocturnes et la politique de la terre brûlée dans l'avancée des soldats sionistes, la résistance a créé une nouvelle surprise en diffusant des scènes nocturnes montrant certains de ses combattants affrontant les forces ennemies qui tentaient d'avancer à l'est du gouvernorat de Khan Yunis en le sud de la bande de Gaza, et détruisant un certain nombre de leurs véhicules.

Abou Ubaida, porte-parole des Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, a annoncé que « les moudjahidines d'Al-Qassam ont détruit complètement ou partiellement 27 véhicules militaires dans les zones de combat au cours des dernières 48 heures ».

Les Brigades Al-Qassam ont également annoncé aujourd'hui la destruction de onze chars de l'ennemi sioniste, en plus d'autres véhicules, avec des obus Al-Yassin aux abords du Beach Camp, à l'ouest de Gaza, et à Beit Hanoun, au moment où les les épopées et les actes héroïques de la confrontation à l'incursion sioniste dans plusieurs zones de la bande de Gaza se poursuivent, en plus de continuer... Les salves de roquettes vers les positions et les colonies ennemies.

Peut-être que les épopées héroïques que les Brigades Qassam documentent et publient de temps à autre prouvent que l’ennemi sioniste reçoit des coups majeurs face aux héros de la résistance palestinienne, et que ses véhicules militaires géants reçoivent de grands holocaustes qui seront immortalisés dans l’histoire.

Peut-être que ce qu'a admis le ministre de la Guerre du gouvernement de l'ennemi sioniste, Yoav Gallant, le confirme, comme il l'a dit : « Nous avons de nombreux jours de combat devant nous, et c'est une guerre différente de celle que nous avons connue... et cela prendra du temps.

Il y a quelques jours, Gallant a admis qu’ils payaient « un lourd tribut à Gaza » et a déclaré dans un discours aux forces d’occupation, selon les médias ennemis : « Nous activons des forces de grande taille, au plus profond de la bande de Gaza, et il y a des combats contre les forces en action... et malheureusement, dans la guerre là-bas, les prix, et ceux du dernier jour, étaient exorbitants.»

D'énormes pertes diplomatiques :

Ces dernières années, et même dans les mois précédant le 7 octobre dernier, l'entité sioniste se sentait très euphorique et fière des relations diplomatiques grâce auxquelles elle a ouvert les portes de nombreux pays au point de devenir l'État leader de la région du Moyen-Orient. .

Entre le renforcement des relations avec une entité avec laquelle elle avait rompu les liens, la signature d'accords de normalisation et l'atteinte de stades avancés d'identification dans les politiques, l'entité usurpatrice est devenue un allié stratégique, voire un partenaire essentiel, qui l'a presque amenée à constituer un groupe d'acteurs. alliances sécuritaires, économiques et politiques.

Mais aujourd'hui, un mois après la bataille du « déluge d'Al-Aqsa » et son agression contre la bande de Gaza, un ensemble de transformations ont émergé dans cette voie à plusieurs niveaux. De nombreux pays ont annoncé la rupture de leurs relations diplomatiques avec cette entité, en pour protester contre les massacres qu'elle commet dans la bande de Gaza. Simultanément, de nombreux pays ont convoqué leurs ambassadeurs auprès de l'entité occupante pour des consultations en raison de la poursuite de la guerre et de la commission d'un « massacre du peuple palestinien ».

Le journal "Israel Hayom" estime qu'il existe des indicateurs sur tout le continent sud-américain d'une vague de changement de régime vers la gauche, ce qui rend les relations avec l'entité sioniste pleines de dangers, ainsi qu'au Mexique, au Honduras, en Colombie, en Bolivie, L'Équateur, le Brésil, l'Argentine et le Venezuela, ce qui signifie que cette guerre et ses résultats renforceront également cette tendance future.

Selon les estimations des médias ennemis et des chercheurs en politique étrangère et régionale, la poursuite de la guerre dans la bande de Gaza élargira le cercle des tensions diplomatiques entre l'entité usurpatrice et d'autres pays. On estime également que cette tension pourrait s'étendre au Moyen-Orient. région de l’Est et même aux pays favorables à cette entité.

L’économie sioniste est ébranlée :

L’économie sioniste a été exposée à des effets négatifs majeurs depuis le 7 octobre, le plus important étant peut-être l’état d’ambiguïté et d’incertitude quant à l’avenir, l’ambiguïté étant le plus grand ennemi de l’économie et des investisseurs.

L’ambiguïté compromet la prévisibilité de l’activité commerciale, de la consommation, des investissements et de la valeur monétaire, ce qui accroît les pertes, la résilience des entreprises et la complexité des comptes.

En plus de l’ambiguïté et de l’incertitude, il y a des répercussions directes sur l’économie sioniste, telles que la hausse des prix, des taux d’intérêt, du chômage, du déficit commercial, de la dette publique et du taux de change par rapport aux devises étrangères.

Revenant au 7 octobre, le gouvernement Netanyahu n’a pas réussi à protéger les actifs et les investissements des entreprises et des hommes d’affaires, et le fossé de confiance s’est creusé avec l’entrée en guerre et les pertes qu’ils subissent quotidiennement.

Dans une enquête menée par Bloomberg auprès de 500 entreprises technologiques, nous constatons que près de 250 entreprises ont déclaré avoir annulé ou retardé un accord d'investissement, et plus de 70 % des entreprises ont indiqué que de grands projets avaient été reportés ou annulés.

Pour la première fois, des rapports économiques locaux et internationaux indiquent la gravité de ce que traverse l'économie sioniste et que ce qui se passe ne constitue pas une rupture, puisque 1,8 million de travailleurs, qui constituent environ 41 pour cent de la main-d'œuvre de l'entité sioniste, sont susceptibles d'être au chômage, l'économie tombera dans un état de récession et le système éducatif et la plupart des entreprises seront fermés.

On s'attend à ce que les pertes atteignent plus de 18 milliards de dollars et que le déficit budgétaire général dépasse 20 milliards de dollars en 2024. Le coût de l'indemnisation des victimes et des dommages atteindra 4,25 milliards de dollars et la guerre entraînera des pertes de recettes fiscales d'une valeur de 7,75 milliards de dollars.

Sanaa - Saba : Marzah Al-Asal


traduit par


A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mercredi 21 FÈvrier 2024 19:03:07 +0300