Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Activités des femmes à Hodeida pour commémorer l'Achoura
[Mercredi 17 Juillet 2024]
59 violations commises par les forces d'agression à Hodeidah au cours des dernières 24 heures
[Mercredi 17 Juillet 2024]
Al-Hamli rencontre des représentants et des responsables des Nations Unies et d'organisations internationales et locales à Hodeidah, Hajjah et Raymah
[Mercredi 17 Juillet 2024]
Événements à Raymah à l'occasion de l'anniversaire du martyre de l'Imam Hussein
[Mercredi 17 Juillet 2024]
Marches massives à Hodeida pour commémorer le martyre de l'imam Hussein
[Mercredi 17 Juillet 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Pour la première fois... l'ennemi sioniste se trouve impuissant face à la résistance palestinienne à Gaza et aux fronts de soutien.
[Mercredi 17 Juillet 2024]
La résistance palestinienne gagne pour Jérusalem et Al-Aqsa en l’absence de positions arabes et musulmanes
[Mercredi 17 Juillet 2024]
Malgré la signature de la Convention contre la torture, l'ennemi sioniste continue de torturer les prisonniers palestiniens
[Lundi 15 Juillet 2024]
Malgré les massacres sionistes à Gaza, les négociations de trêve entre le Hamas et l'ennemi se poursuivent
[Lundi 15 Juillet 2024]
L'ennemi sioniste continue ses massacres barbares... et la résistance répond par des opérations qualitatives
[Lundi 15 Juillet 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Un citoyen a été tué par les tirs de l'ennemi saoudien à Saada
[Mardi 16 Juillet 2024]
Le Grand Mufti de Palestine condamne le toit ennemi dans la cour de la mosquée Ibrahimi
[Vendredi 12 Juillet 2024]
Le PM français compte remettre sa démission au président Macron
[Lundi 08 Juillet 2024]
La réponse de la résistance libanaise à l'assassinat d'"Abou Nimah"... un message clair à l'ennemi sur sa capacité à renvoyer le coup à deux reprises
[Vendredi 05 Juillet 2024]
L'agression américano-britannique a lancé deux raids sur la région de Buhais dans le Midi, Hajjah
[Jeudi 04 Juillet 2024]
  Enquêtes et reportages
L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont au premier rang des pays qui commettent des crimes de guerre, des violations des droits de l'homme et la pratique de l'esclavage en 2023: rapport
L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont au premier rang des pays qui commettent des crimes de guerre, des violations des droits de l'homme et la pratique de l'esclavage en 2023: rapport
L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont au premier rang des pays qui commettent des crimes de guerre, des violations des droits de l'homme et la pratique de l'esclavage en 2023: rapport
[Mercredi, 31 Mai 2023 20:29:04 +0300]

SANAA Mai 31. 2023 (Saba) - Il semble étrange dans notre monde d'aujourd'hui qu'il y ait des crimes de guerre de cette ampleur, des violations flagrantes des droits de l'homme et des pratiques d'esclavage sans précédent dans le monde.

Malheureusement, ces pratiques existent toujours et sont enracinées en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, où de nouvelles données et rapports montrent que les deux pays (Arabie saoudite et Émirats arabes unis) occupent des rangs avancés en commettant des crimes de guerre, des violations des droits de l'homme et en pratiquant l'esclavage.



Un rapport détaillé récemment publié par l'organisation non gouvernementale Walk Free en Australie sur le phénomène de l'esclavage moderne dans le monde en 2023 a révélé que l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis figurent parmi les dix premiers pays au monde pour l'indice d'esclavage.



L'indice "Global Slavery" pour 2023, publié par l'organisation, a également révélé que l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont en tête du classement car ces deux pays suivent le "système de parrainage" qui restreint les libertés des travailleurs étrangers et des domestiques.



Le rapport indiquait qu'environ 50 millions de personnes souffraient de ce qu'on appelle "l'esclavage moderne" dans le monde en 2021, une augmentation estimée à une dizaine de millions de personnes par rapport aux statistiques réalisées par le même organisme en 2016.



Le rapport a également révélé que 28 millions de personnes souffrent du travail forcé et 22 millions du phénomène du mariage forcé, soulignant que la situation s'est détériorée en raison de "l'augmentation des conflits armés, qui sont devenus plus complexes, et de la détérioration généralisée de l'environnement" qui certaines régions du monde connaissent, ainsi que les répercussions de 'l'épidémie de "Covid-19"' et d'autres facteurs.



Selon les données recueillies par la même organisation, celle-ci indique que l'esclavage moderne comprend "l'esclavage pour dettes, l'exploitation à des fins commerciales, la traite des êtres humains, les pratiques esclavagistes, la vente et l'exploitation d'enfants".



Le système de parrainage encourage l'esclavage.



Le rapport indique que le système de "parrainage" utilisé en Arabie saoudite notamment maintient les travailleurs étrangers à la disposition des propriétaires d'entreprises et d'usines et les expose à "l'esclavage", que ce soit au niveau des entreprises de construction ou à l'intérieur des foyers, où certains étrangers les bonnes venues de pays africains ou asiatiques souffrent de la violence domestique et des pratiques répressives de la population.



Selon le même rapport, environ 1,7 million de personnes souffraient de l'esclavage moderne dans les pays arabes en 2021, soit environ 101 personnes sur mille, tandis qu'environ 4,8 % de la population de cette région étaient victimes de mariages forcés.



Bien que le travail forcé soit de plus en plus courant dans les pays à faible revenu, il est principalement lié à la demande des pays à revenu élevé, selon le rapport, qui indique que les deux tiers de tous les cas de travail forcé sont liés aux chaînes d'approvisionnement mondiales.



Le rapport indique que les pays du G20, qui comprennent l'Union européenne, ainsi que les 19 plus grandes économies du monde, importent actuellement des produits d'une valeur de 468 milliards de dollars susceptibles d'être produits par le travail forcé, contre 354 milliards de dollars dans le rapport précédent.



Walk Free est une organisation mondiale de lutte contre l'esclavage moderne et de défense des droits humains, composée de statisticiens et d'avocats pénalistes qui travaillent à éradiquer l'esclavage moderne.



Dans le même contexte, Amnesty International a révélé récemment dans son rapport annuel, qui surveille la peine de mort dans le monde au cours de l'année 2022, que l'Arabie saoudite a exécuté 81 personnes en une seule journée, ce qui est un chiffre choquant.



Le nombre le plus élevé en cinq ans, alors que les pays notoirement punis de la peine capitale du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord se livraient sans relâche à des tueries.



« Les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord ont enfreint le droit international en intensifiant le recours à la peine de mort en 2022, ce qui montre un mépris flagrant pour la vie humaine, alors que le nombre de personnes dont la vie a été enlevée a considérablement augmenté dans toute la région, », a déclaré Agnès Callamard, secrétaire générale d'Amnesty International.



Les exécutions ont triplé en Arabie saoudite, passant de 65 en 2021 à 196 en 2022, le nombre le plus élevé suivi par Amnesty International dans ce pays en 30 ans.



Toujours dans le contexte, les Nations Unies affirment de temps à autre qu'il existe des preuves de crimes de guerre saoudiens et émiratis au Yémen.



Le troisième rapport du comité du Conseil des droits de l'homme des Nations unies a révélé l'existence de "preuves raisonnables" que l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont commis des crimes de guerre au Yémen.



Le rapport de 55 pages a été préparé pour être soumis à la 45e session du Conseil des droits de l'homme le 29 septembre 2020.



Selon le rapport de l'ONU, il existe des preuves raisonnables que l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont commis des crimes de guerre au Yémen, car ce rapport met en lumière les crimes de guerre commis par des individus (officiers ou soldats) des deux pays, qui constituent la structure principale de la coalition d'agression contre le Yémen.



Le rapport de l'ONU indiquait à l'époque que les Émirats arabes unis avaient toujours une présence militaire au Yémen et que leurs attaques aériennes se poursuivaient.



Le rapport indique que l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont responsables de violations flagrantes des droits de l'homme, notamment de crimes de privation du droit à la vie, de détention arbitraire, de violence et de torture.



Le rapport mentionne notamment l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, qui ont violé les droits de l'homme, soulignant l'existence de "preuves raisonnables" qu'ils ont commis des crimes de guerre au Yémen.





resource : saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mercredi 17 Juillet 2024 20:33:10 +0300