Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Phase exécutive de la première vente aux enchères nationale de café yéménite lancée

Phase exécutive de la première vente aux enchères nationale de café yéménite lancée

[Lundi 15 Novembre 2021]

SANAA, 15 Nov. (Saba) - La première vente aux enchères nationale de café yéménite a été lancée dimanche à Sanaa sous les auspices du Comité supérieur de l'agriculture et de la pêche et en partenariat avec le ministère de l'Agriculture et de l'Irrigation et la Fédération des associations de producteurs de café.

 

Lors de l'inauguration de la phase exécutive de la première vente aux enchères nationale de café yéménite par la Fondation Mocha, le responsable de l'unité café du Comité suprême de l'agriculture et de la pêche, Muhammad Al Qasimi, a souligné l'importance de la vente aux enchères pour encourager les communautés de café à prêter attention aux production et élever la qualité d'une manière qui sied à la réputation de la première maison du café.

 

Il a souligné que la vente aux enchères visait à élargir la portée de la commercialisation du café yéménite, à ouvrir de nouvelles opportunités et de nouveaux marchés, et à mettre en évidence les réussites et les luttes des communautés de café yéménites aux niveaux local et mondial.

 

Al-Qasimi a souligné l'importance de contribuer à l'amélioration du niveau de vie des communautés de café au Yémen en vendant leurs produits de haute qualité à des prix compétitifs.

 

Et il a indiqué que la première vente aux enchères nationale de café yéménite vise à unifier tous les efforts et initiatives nationaux pour développer le secteur du café au Yémen et le commercialiser et le promouvoir à des prix équitables et compétitifs, similaires aux marques de luxe internationales.

 

Le responsable de l'unité café a évoqué le rôle de la vente aux enchères dans la contribution au renforcement de l'économie nationale en trouvant de nouveaux marchés qui apprécient la qualité du café yéménite et les efforts déployés pour le produire, ainsi qu'en améliorant l'image mentale au niveau local et mondial.

 

Il a estimé que la vente aux enchères nationale de café yéménite est une réelle opportunité pour les agriculteurs et exportateurs de café yéménite de construire une relation fructueuse entre la patrie d'origine du café "Yémen" et les amateurs de café yéménite de haute qualité qui répond au désir du consommateur mondial. à des prix raisonnables, et que la vente aux enchères est l'un des moyens qui permet de restaurer le statut et la réputation du café yéménite authentique...

 

 

Al Qasimi a appelé les exportateurs et les producteurs à profiter de la vente aux enchères pour atteindre de nouveaux marchés pour le café, qui est la denrée la plus recherchée dans le monde et largement acceptée par les consommateurs et les connaisseurs.

 

Pour sa part, le directeur exécutif de la Fondation Mocha pour le développement du café yéménite, Mukhtar Al-Khanshali, a indiqué dans son discours prononcé via un circuit télévisé, que la première vente aux enchères nationale de café yéménite est l'un des moyens qui aident à transférer le statut du café à des niveaux dignes de lui sur les marchés mondiaux et d'être un produit compétitif.

 

Il a souligné que la Fondation Mocha cherche à permettre au produit de café local d'être compétitif sur le marché étranger, mais qu'elle a besoin de plus de soin et d'attention de la part des agriculteurs yéménites.

 

Al-Khanshali a souligné la nécessité de prêter attention à ce produit, car il porte l'identité yéménite et est l'ambassadeur du Yémen dans le monde entier, notant les avantages dont bénéficie le café yéménite qui le distingue de ses homologues des produits d'autres pays.

 

Il a salué l'organisation de la première vente aux enchères de café yéménite car elle représente un pont de communication entre les fermes et les autorités responsables et concernées pour connaître les difficultés rencontrées par la culture et la productivité de cette culture.

 

Il a souligné l'importance de la vente aux enchères, qui vise à créer un marché central pour le café, à promouvoir ses différents types et à renforcer la croissance économique, soulignant la nécessité de réfléchir à l'autonomisation économique à travers ce produit stratégique et à l'autosuffisance.

 

Il a exhorté les agriculteurs à accorder plus d'attention à la culture et à la productivité du café en adhérant aux directives et aux pratiques agricoles saines qui l'aident à obtenir un produit naturel de grande qualité et saveur qui lui permet d'être compétitif sur le marché local et étranger.

 

Au cours de la vente aux enchères, des exemples de réussites et d'expériences ont été présentés à un certain nombre d'agriculteurs, de travailleurs du commerce du café et de ceux qui travaillent dans ce domaine, ainsi que la faisabilité et l'importance du commerce du café dans l'approvisionnement de l'économie.

 

Le spécialiste de la recherche agricole, le Dr Amin Al-Hakimi, et le chef du Centre de recherche et d'études du café de l'Autorité générale de recherche et de vulgarisation agricoles, l'ingénieur Ahmed Al-Moallem, ont souligné que les expériences réussies ne sont venues que par l'étude et la recherche scientifique orientée vers le développement.

 

Il a noté l'importance de la vente aux enchères pour briser le monopole du café et améliorer sa réputation et sa compétitivité aux niveaux local et externe pour soutenir l'économie nationale et encourager les agriculteurs à développer sa culture et sa productivité.

 

Alors que le chef de l'Union des producteurs de café, le Dr Saad Al-Marri, a indiqué que la culture du café est l'une des principales cultures de rente au Yémen, qui est une grande source de revenus pour un certain nombre de familles dans de nombreuses zones rurales.

 

Al-Marri a appelé aux efforts concertés de tous et à la coordination entre les agriculteurs et les exportateurs de café pour servir les tendances du développement, en particulier à la lumière de la révolution agricole, qui établit une nouvelle phase caractérisée par la bienveillance et le don.

 

L'événement de vente aux enchères a été enrichi par de nombreuses interventions qui ont appelé à travailler pour développer la productivité du café et réduire la contrebande de café étranger, qui constitue l'un des obstacles à la culture et à la productivité du café yéménite authentique.

 

 

 

 

 

A. A. Muhammad


Ressource : Saba

  more of (Economie)