Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Irak affirme que le 4ième  round de dialogue avec les ‘EUA’ sur un accord sur la programmation de la fin de l'occupation de l'Irak est le dernier

Irak affirme que le 4ième  round de dialogue avec les ‘EUA’ sur un accord sur la programmation de la fin de l'occupation de l'Irak est le dernier

[Jeudi 22 Juillet 2021]

SANAA, 22 Juillet (Saba) - Mercredi, le ministre irakien des Affaires étrangères Fuad Hussein a confirmé que le quatrième cycle de dialogue entre son pays et les ‘États-Unis’ sera le dernier.

 

Hussein a déclaré dans des déclarations diffusées par "Alsumaria News": "La réunion du Premier ministre Mustafa Al-Kazemi et du président ‘américain’ Joe Biden discutera de l'ensemble des relations irako-‘américaines’, y compris le fait de ne pas maintenir de base ‘américaine’ en Irak."

 

Il a ajouté: "Le cycle de dialogue verra un accord sur la programmation du retrait américain de toutes les terres irakiennes", notant que "les Américains sont présents dans des camps irakiens, pas américains, comme certains le disent et le déclarent".

 

Hussein a expliqué : « L'administration américaine actuelle comprend la situation en Irak d'une manière qui contredit l'administration précédente », soulignant que « les deux parties pourraient revenir à l'accord de 2008 après la fin du cycle de dialogue stratégique ».

 

Il est à noter que le ministre irakien des Affaires étrangères Fouad Hussein est arrivé lundi dernier à la tête d'une délégation de haut niveau dans la capitale ‘américaine’, Washington, en prévision de la date du dialogue stratégique, quatrième étape, pour évoquer les questions de le retrait ‘américain’ d'Irak.

 

La Syrie a condamné hier dans les termes les plus énergiques les pratiques sionistes contre la mosquée Al-Aqsa et les fidèles palestiniens qui s'y trouvent, et a appelé les pays du monde et les ‘Nations Unies’ à mettre fin à ces pratiques honteuses et inhumaines et à permettre au peuple palestinien de obtenir leurs droits historiques légitimes.

سوريا تندد بأشد العبارات الممارسات الصهيونية بحق المسجد الأقصى والمصلين فيه

L'agence de presse syrienne (SANA) a cité le ministère syrien des Affaires étrangères dans un communiqué mercredi, déclarant : « Les derniers mois et semaines ont été témoins d'une escalade agressive sans précédent des gangs sionistes des colonies contre le peuple palestinien dans toutes les parties de la Palestine occupée, en particulier en la ville de Jérusalem."

 

Le communiqué ajoute : « Ces attaques ont été menées avec le soutien, la protection, les encouragements et le leadership du gouvernement ‘israélien’, dont le dernier en date a permis aux troupeaux d'extrémistes de prendre d'assaut la mosquée Al-Aqsa en grand nombre, avec une protection totale assurée par les forces de police ‘israélienne’, en plus d'attaquer les fidèles à l'intérieur et à l'extérieur de la mosquée.

 

Il a poursuivi : « Le gouvernement syrien considère ces pratiques ‘israéliennes’ contre la mosquée Al-Aqsa et ses fidèles comme un acte immoral qui reflète la véritable image de l'entité ‘israélienne’, et que ces pratiques constituent une violation de la situation historique et juridique par les autorités d'occupation ‘israéliennes’, qui imposent à l'autorité ‘israélienne’ d'occupation de respecter le caractère sacré de la mosquée et la liberté des fidèles."

 

Le ministère syrien des Affaires étrangères a condamné dans les termes les plus fermes ces pratiques ‘israéliennes’ et a appelé les autorités d'occupation à respecter les droits humains du peuple palestinien à Al-Quds (Jérusalem) et à la mosquée Al-Aqsa et dans toute la Palestine occupée.

 

Il a appelé les pays du monde et les Nations Unies, y compris le Conseil de sécurité, à mettre un terme à ces pratiques honteuses et inhumaines et à permettre au peuple palestinien d'obtenir ses droits historiques légitimes, y compris son droit d'établir son État indépendant sur leur terre et de mettre fin à l'occupation de toutes les terres arabes occupées en Syrie, en Palestine et au Liban.

 

D’autre, le Membre de la commission des Affaires étrangères et des Emigrants du Parlement libanais du bloc "Loyauté à la Résistance", Ibrahim al-Moussawi, a considéré hier la politique de Washington envers le Liban comme une "politique agressive".

الموسوي: سياسة واشنطن تجاه لبنان عدوانيّة ومحور المقاومة ثابت

Al-Mayadeen TV a cité Al-Moussawi, commentant la nouvelle décision ‘américaine’ de prolonger d'un an l'état d'"urgence nationale" envers le Liban, en disant : Cette décision "ne vaincra personne, et ne changera pas la équation."

 

Il a ajouté : « L'axe de la Résistance est stable, et il ne succombera pas à la pression, et il ne prendra pas l'initiative d'attaquer.

 

Commentant les récentes menaces « israéliennes » contre le Liban, Al-Moussawi a déclaré : « Cela vise à faire chanter davantage l'aide ‘américaine’… ajoutant : cela n'affecte pas la Résistance, mais montre plutôt la peur des capacités de cette Résistance.

 

Il a souligné que "les ‘israéliens’ veulent intensifier et chauffer la scène, et la Résistance est Prête à repousser toute agression".

 

Al-Moussawi a souligné, à la fin de son discours, que la Résistance a le droit de défendre le Liban... en même temps, il a exclu de lancer une agression "israélienne", car "Tel-Aviv" n'en supporte pas le coût.

 

 

 

A.A. Mohammed


Ressource : Saba

  more of (L‘agression Américain saoudienne)