Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche

Restauration de la stabilité malgré l'agression, le blocus et Corona au marchés du Ramadan

Restauration de la stabilité malgré l'agression, le blocus et Corona au marchés du Ramadan

[Mardi 19 Mai 2020]

 

SANAA, 19 Mai (SABA) – La capitale Sanaa et divers marchés des provinces connaissent une stabilité pendant le mois sacré du Ramadan et fournissent des aliments et divers biens de consommation de qualité avec des spécifications standard approuvées et des prix compétitifs malgré les conditions d'agression par la coalition US-saoudienne, de blocus et de mesures de précaution pour prévenir le virus Corona.

 

Le ministère de l'Industrie et du Commerce et ses bureaux dans les provinces travaillent en coopération avec les autorités locales pour acheminer les marchandises et sécuriser les stocks de produits alimentaires et de base et leur flux sur les marchés et tout ce qui protégerait le citoyen et ferait face aux défis économiques causés par l'agression, le blocus et les développements actuels dus à l'épidémie de Corona et aux mesures de précaution prises par le gouvernement à cet égard. .

 

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Abdul-Wahab Al-Durrah, a assuré à l'agence de presse yéménite (SABA) que le ministère s'efforçait de sécuriser tous les produits et approvisionnements sur les marchés bien avant le mois de ramadan et de fournir des stocks et des arrangements alimentaires avec les autorités compétentes pour le flux continu de marchandises et de produits en provenance des ports après avoir pris des mesures de précaution conformément à des mécanismes approuvés par le Comité supérieur d'épidémiologie.

 

Il a souligné que le Ministère et par le biais du secteur du commerce intérieur avaient élaboré un plan pour sécuriser et fournir les marchandises, en particulier pendant le mois sacré, à des prix appropriés, et avait tenu une série de réunions avec les principaux importateurs, producteurs et fabricants de denrées alimentaires pour coordonner les efforts visant à répondre aux besoins des consommateurs à des prix raisonnables.

 

 Le ministre Al-Durra a souligné que les opérations sur le terrain se poursuivent par le ministère de l'industrie et les bureaux commerciaux dans les provinces, les conseils locaux et les agences spécialisées pour contrôler les marchés, les prix, la qualité et l'adéquation des marchandises, et prendre les mesures nécessaires contre les contrevenants pour protéger le consommateur.

 

Il a apprécié le rôle du secteur privé dans le soutien aux efforts du gouvernement pour réduire les effets négatifs résultant de la poursuite de l'agression par la coalition US-saoudienne et du blocus et des conditions de vie des citoyens et ne pas les surcharger de charges supplémentaires dans les prix des produits de base et des matériaux de base. soulignant que la situation actuelle nécessite de renforcer la coopération existante entre le ministère et le secteur privé pour jouer un rôle actif pour réglementer le marché et répondre à tous les besoins des consommateurs à des prix raisonnables.

 

Le ministre de l'Industrie et du Commerce a déclaré que le gouvernement et le Comité suprême de lutte contre les épidémies exemptaient les biens et les marchandises de ses décisions concernant les mesures de précaution pour faire face à Corona et mettre en œuvre ces mesures dans les ports d'une manière qui n'entrave pas le flux de biens et de marchandises vers les provinces.

 

Il a également souligné que le stock de produits alimentaires de base et essentiels dans la capitale et les autres provinces couvrira plusieurs mois et que la situation du marché est stable du fait de la disponibilité de denrées alimentaires de divers types, soulignant que le ministère a beaucoup travaillé en coopération avec le secteur commercial pour contrôler le marché et augmenter l'approvisionnement en biens, en reconnaissance de la sensibilité de la situation, que le Yémen et le monde traversent à la suite du virus Corona et de la panique provoquée par les mouvements limités et l'accent accru mis sur les ports terrestres et maritimes qui peuvent conduire à l'exploitation des marchands de crise en monopolisant les marchandises et en augmentant les prix.

 

Le ministre Al-Durra a salué la sensibilisation des consommateurs aux citoyens en ne se précipitant pas pour acheter et stocker des produits et des denrées alimentaires.

 

Alors que le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce Mohammed Al-Hashemi a indiqué que le ministère a travaillé dans le cadre de ses plans pour assurer la stabilité des rations pendant le mois sacré du Ramadan afin de mettre en place de campagne en coopération avec les conseils locaux pour suivre et surveiller les mouvements des prix et leurs indicateurs et l'abondance des produits de base nécessaires et surveiller toutes sortes de pratiques néfastes au commerce et mener des campagnes d'inspection sur les marchés pour garantir l'étendue de son engagement envers les décisions de contrôler, de réglementer le mouvement de l'activité commerciale, ainsi que d'assurer la validité et la qualité des biens offerts.

 

 Il a souligné que le ministère avait tenu un certain nombre de réunions avec le secteur commercial, les propriétaires de centres commerciaux, les importateurs et les grossistes pour discuter des arrangements et des préparatifs pour l'établissement de remises pendant le mois sacré et des mécanismes pour offrir des offres de Ramadan aux citoyens et convenir de remises pour le panier du Ramadan dans tous les provinces.

 

Al-Hashemi a déclaré que les secteurs du ministère collaborent avec toutes les institutions et organes qui lui sont affiliés et coordonnent avec les autorités compétentes dans le domaine le suivi des efforts du système industriel pour améliorer la sécurité alimentaire et la fourniture de biens et faciliter leur flux, ce qui a conduit à la stabilité pendant le mois sacré.

 

Il a affirmé la volonté du Ministère de continuer à fournir au consommateur les produits de base et les produits de consommation nécessaires en quantités suffisantes et son accès à des prix compétitifs.

 

 Pour sa part, le sous-ministre du Commerce intérieur, Bassam Al-Ghourbani, a indiqué que le ministère, en coopération avec le secteur privé, a travaillé pour offrir des offres pour le mois béni de Ramadan pour les denrées alimentaires, les produits de base et de consommation pour les citoyens afin de tenir compte de leur situation, en particulier dans les situations que le pays traverse à la suite de l'agression et du blocus.

 

Il a souligné que le ministère accorde la priorité aux conditions de soins et de prix et une priorité dans son activité générale, et que les rapports reçus des salles d'opération de la capitale et des provinces confirment l'abondance de biens et de biens sur les marchés, en particulier les produits alimentaires de base tels que le blé, la farine, le riz, le lait, l'huile, etc., ce qui signifie la continuité du flux des produits et répond aux besoins des citoyens.

 

Le sous-ministre a indiqué que le gouvernement travaillait en partenariat avec le secteur privé pour assurer la circulation continue des marchandises et la disponibilité des produits alimentaires de base tout en veillant à maintenir un stock stratégique approprié pour trouver un équilibre et à contrer toute pénurie ou augmentation de la demande, et briser toute tentative de monopolisation en toute circonstance.

 

Il a expliqué que le ministère a pris un certain nombre de mesures immédiates et provisoires visant à limiter les prix des denrées alimentaires, à limiter leur hausse, à fournir des produits alimentaires de base et des produits de base, à encourager la concurrence et à faire face à toutes les pratiques monopolistiques, notamment s'abstenir de vendre ou de retenir des marchandises dans le but de contrôler les prix et de souligner la nécessité de faire connaître les prix des produits de base et de prendre toutes les mesures contre celui qui est responsable de la stabilité des prix des rations, y compris des mesures dissuasives et strictes contre les contrevenants, à la lumière des lois et décisions en vigueur.

Une série de réunions ont eu lieu entre les agences gouvernementales compétentes, le secteur privé et la Chambre de commerce pour trouver un mécanisme de coordination conjoint entre les organismes représentés par les ministères de l'industrie et du commerce, de la santé, des transports, de l'intérieur, des autorités des spécifications, des douanes, de la Haute Autorité des médicaments et le secteur privé pour mettre en œuvre des mesures de précaution pour lutter contre Corona et faciliter la circulation des biens et des marchandises et pour trouver des solutions aux problèmes qui surviennent en premier.

 

Le chef de l'Autorité de régulation des transports terrestres, Walid Al-Wadai, a confirmé que le ministère des Transports et l'autorité ont fourni toutes les installations nécessaires pour garantir que les marchandises ne retardent pas l'entrée en coordination avec le ministère de l'Industrie et du Commerce et les autorités compétentes, appréciant la coopération fructueuse entre les deux ministères et le secteur privé à cet égard.

 

À son tour, le vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie dans la capitale Sanaa, Mohamed Salah, a affirmé l'engagement positif du secteur privé dans les décisions et mesures du gouvernement pour protéger le pays et s'acquitter de ses devoirs envers les citoyens et mettre en œuvre des travaux conformément aux mécanismes convenus pour sécuriser le stock alimentaire.

 

Il a salué la coopération du Ministère de l'industrie et du commerce avec le secteur privé et commercial, la simplification des procédures et la communication continue avec diverses entités pour faciliter l'entrée de différents biens et produits.

 


Ressource : SABA

  more of (Economie)