Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche

Le président al-Mashat félicite tous les Yéménites à l'occasion du jour de l'indépendance

Le président al-Mashat félicite tous les Yéménites à l'occasion du jour de l'indépendance

[Samedi 30 Novembre 2019]

SANAA, 30 Nov. (SABA) - Le président du Conseil politique suprême, Mahdi al-Mashat, a félicité vendredi tous les Yéménites en général, leurs tribus, l'armée et les comités populaires à l'occasion du Jour de l'indépendance. qui coïncide avec le 30 novembre de chaque année.

Il a confirmé que "l'occasion du 30 novembre serait un renouvellement du projet de libération jusqu'à la pleine indépendance du Yémen".

"L'anniversaire de l'indépendance est une occasion de renouveler le projet de libération de la terre et des décisions", a déclaré Mahdi al-Mashat dans un discours prononcé vendredi soir devant le peuple yéménite, à la maison et à l'étranger, à l'occasion du 52ème anniversaire du National. Jour de l'indépendance du sud du Yémen de l'occupation britannique.

Il a appelé les combattants libres à "prendre des leçons des événements passés".

Dans son discours télévisé, al-Mashat a exprimé ses regrets devant la situation dans les provinces du sud du Yémen, contrôlées par les forces de la coalition d'agression saoudienne, les Emirats Arabes Unis et leurs milices, en tant que "forces d'invasion et de nouvelle occupation étrangère",

Il a déclaré: "Il est triste que cette occasion se passe, alors qu'Aden est à nouveau sous le contrôle d'une nouvelle occupation."

"Le 30 novembre, les militants doivent obtenir leur ferme détermination et la certitude de l'inévitabilité de la victoire", a déclaré le président.

"Le 30 novembre restera le témoin des machinations du conflit entre le juste et le faux et entre l'oppresseur et l'opprimé," al-Mashat ajouté.

«Nous affirmons que notre célébration du 30e anniversaire de novembre 1967 est aujourd'hui une occasion de renouveler notre détermination de continuer à libérer la résolution,» a-t-il dit.

Il a mis en garde la coalition dirigée par l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis contre ce qu'il a qualifié de "risques majeurs" pour la poursuite de la guerre au Yémen.

"Nous nous félicitons de toute négociation sérieuse visant à mettre un terme à la guerre et à la destruction, à lever le siège et à mettre fin à la présence militaire étrangère sur notre territoire", a déclaré le président al-Mashat.

Il a noté que la poursuite de la guerre et du siège entraînerait pour la région dans son ensemble de grands risques difficiles à tolérer.

Un examen complet de toutes les erreurs et un engagement à respecter le Yémen est l'une des premières conditions de la stabilité dans la région, a-t-il déclaré.

Al-Mashat a confirmé que le Yémen et la région constituaient une seule nation et ne permettaient pas la stabilité, à moins que tout le monde accepte les conditions et les fondements de la stabilité.

«Nous nous félicitons de toute négociation sérieuse visant à mettre fin à la guerre et à la destruction, à lever le siège et à mettre fin à la présence militaire étrangère sur notre territoire. Notre destin au Yémen et dans la région est un et il n’ya de place pour la stabilité que si nous sommes en mesure de le faire, a-t-il confirmé.

"Nous réaffirmons notre souci de la paix, saluons les récents progrès sur la voie du calme et saluons l'initiative qui a conduit à la libération de nos héros prisonniers en réponse à notre précédente initiative," a-t-il dit.

Il a noté la possibilité de progresser sur cette voie, sur la base de relations amicales, en déclarant: "Nous nous félicitons des intérêts légitimes et des relations sur la base du bon voisinage et du respect mutuel."

Il a ajouté: "Tout le monde a les conditions et les fondements de la stabilité." La première de ces conditions est "un engagement à respecter la souveraineté du Yémen".

Il a déclaré qu'il était nécessaire de "s'engager pour la mise en œuvre de l'accord suédois et de mettre un terme à l'escalade militaire à Hodeidah."

Dans le même contexte, Al-Mashat a réitéré le soutien du Conseil politique suprême et du gouvernement du Salut national dans la capitale, Sanaa, aux efforts déployés par l'ONU pour instaurer une paix juste et globale.

 


Ressource : SABA

  more of (le président)