Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Saada reçoit du matériel pour la flotte centrale d'intervention
[Lundi 22 Juillet 2024]
Discussion sur les moyens de préserver les antiquités à Ibb
[Lundi 22 Juillet 2024]
Le ministre des Transports confirme l'entrée régulière des navires aux quais du port de Hodeidah
[Lundi 22 Juillet 2024]
La réunion discute du manuel touristique d'Ibb
[Lundi 22 Juillet 2024]
Ibb discusses report on last year plan's implemented projects
[Lundi 22 Juillet 2024]
 
    Enquêtes et reportages
L’agression sioniste contre le Yémen annonce l’expansion du conflit, et sa prétendue dissuasion s’érode et est en jeu.
[Lundi 22 Juillet 2024]
Cibler l’ennemi sioniste « Tel-Aviv » est une réussite et un développement qualitatif pour les forces armées yéménites
[Samedi 20 Juillet 2024]
Le drone « Jaffa »... une surprise pour le monde et un choc pour l'ennemi sioniste
[Samedi 20 Juillet 2024]
Echos de l'opération qualitative menée par les forces armées yéménites au cœur de l'entité usurpatrice
[Vendredi 19 Juillet 2024]
Bureau d'orientation à Hajjah... Des efforts concrets pour renforcer l'identité religieuse
[Vendredi 19 Juillet 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
L'agression israélienne lance une série de frappes aériennes sur Hodeidah et cible les réservoirs de pétrole
[Samedi 20 Juillet 2024]
Un citoyen a été tué par les tirs de l'ennemi saoudien à Saada
[Mardi 16 Juillet 2024]
Le Grand Mufti de Palestine condamne le toit ennemi dans la cour de la mosquée Ibrahimi
[Vendredi 12 Juillet 2024]
Le PM français compte remettre sa démission au président Macron
[Lundi 08 Juillet 2024]
La réponse de la résistance libanaise à l'assassinat d'"Abou Nimah"... un message clair à l'ennemi sur sa capacité à renvoyer le coup à deux reprises
[Vendredi 05 Juillet 2024]
  Locales
Le discours du chef de la révolution constitue le dernier avertissement adressé à l’Arabie saoudite contre toute initiative agressive contre le Yémen.
Le discours du chef de la révolution constitue le dernier avertissement adressé à l’Arabie saoudite contre toute initiative agressive contre le Yémen.
Le discours du chef de la révolution constitue le dernier avertissement adressé à l’Arabie saoudite contre toute initiative agressive contre le Yémen.
[Lundi, 08 Juillet 2024 17:06:36 +0300]

SANAA Juillet 08. 2024 (Saba) – Un dernier avertissement du chef de la révolution, Sayyid Abdul-Malik Badr al-Din al-Houthi, au régime saoudien contre la poursuite de mesures agressives contre le peuple yéménite au service de l'Amérique et de l'entité sioniste.



M. Leader a déclaré franchement que le Yémen ne resterait pas les bras croisés face à l'escalade et aux mesures insensées par lesquelles l'agression et ses mercenaires cherchent à épuiser économiquement le peuple yéménite et à doubler ses souffrances humaines.



Lors de son discours historique à l'occasion de l'anniversaire de la migration du Prophète, le Guide suprême de la Révolution a mis les points sur les lettres concernant l'évasion du régime saoudien et ses récentes mesures agressives visant à imposer davantage de défis économiques au peuple yéménite, sur fond de position de soutien du Yémen. du peuple palestinien, en application des directives de l'administration américaine.



Après le discours de l'homme de paroles et d'actes, le régime saoudien n'a d'autre choix que de cesser immédiatement d'appliquer les diktats américains, de se retirer de toutes ses récentes mesures d'escalade dans le domaine économique, de cesser son ingérence dans les affaires yéménites et de remplir toutes ses obligations. envers le Yémen, à moins que la réponse yéménite ne vienne inévitablement, et alors elle ne se produira pas. Il est avantageux pour le Royaume de regretter, et même les Américains ne le sauveront pas de la colère yéménite.



Le Royaume, s'il est soucieux de ses aéroports, de ses ports et de tous ses intérêts économiques et installations vitales, n'a d'autre choix que de retirer sa main des aéroports, des ports et des banques yéménites, à moins que l'aéroport de Sanaa ne rencontre l'aéroport de Riyad, et que la réponse soit sera le même et encore plus grand à l’égard de chaque mesure agressive contre le Yémen.



Si le régime saoudien persiste dans ses actes répréhensibles, il doit s’attendre aux pires éventualités, et se rendre compte très bien qu’il sera cette fois le plus grand perdant. Quant au peuple yéménite, il n’a plus rien à perdre après le conflit américano-saoudien-émirien. L'agression des neuf dernières années a détruit toutes leurs capacités et infrastructures, tout comme le Yémen. Il n'a pas encore quitté le terrain de l'agression et du siège, qu'il soit américano-saoudien ou américano-britannique.



Le régime saoudien devra également bien comprendre que le peuple yéménite d’aujourd’hui n’est plus ce qu’il était au cours des dernières années d’agression et de siège. Il possède désormais des armes de dissuasion stratégique qui atteignent toutes les cibles vitales du Royaume.



D'après ce qui a été déclaré dans le discours, il est devenu clair que les dirigeants yéménites libres à Sanaa ne permettront plus à l'Arabie Saoudite ou à qui que ce soit d'autre de cibler la population de quelque manière que ce soit, que ce soit militaire, économique ou autre, et la réponse yéménite sera bouleversant et sans tenir compte des conséquences.



L'un des conseils les plus importants que le commandant a donné au régime saoudien était qu'il ne devait pas compter sur l'Amérique pour assurer la moindre protection à son pays, car celle-ci n'avait pas réussi à protéger ses navires et ses porte-avions contre les missiles, les avions et les missiles du Yémen et bateaux d'attaque.



En outre, la préoccupation du Yémen et de ses forces armées dans la bataille directe pour soutenir Gaza ne l'affectera pas ni ne l'empêchera de faire face aux mesures d'escalade prises par l'Arabie Saoudite et ses mercenaires pour cibler le peuple yéménite dans ses moyens de subsistance, son économie et toutes ses garanties. droits.



L'un des éléments les plus importants du discours du leader révolutionnaire a été le rappel des actions du régime saoudien au Yémen au cours des neuf dernières années, notamment les meurtres et les destructions et les souffrances qu'ils ont causées à des millions de Yéménites, ainsi que son occupation continue d'un territoire. grande partie du pays et son contrôle sur ses richesses, le tout sans prescription.



En tant que pays qui a mené l'agression contre le Yémen, le peuple yéménite, ses dirigeants et son armée ne lui permettront pas de se soustraire à la responsabilité de supporter toutes les conséquences de l'agression et du siège, de payer toutes ses obligations, de réparer les dégâts, de reconstruire ce qui a été détruit. par la guerre, en versant les salaires qui ont provoqué sa cessation, et d'autres conséquences.



Selon de nombreux observateurs, le discours prononcé hier par le leader de la révolution s'inscrit dans le cadre de la « présentation d'un argument » contre l'Arabie Saoudite, qui a fait preuve d'hostilité envers le Yémen et lui a mené la guerre sans aucune justification et sans émettre quoi que ce soit qui justifierait tout. les crimes de guerre qu’il a commis dans tous les gouvernorats yéménites, avant de recommencer à exercer des pressions sur le pays, à la demande de l’Amérique, pour tenter de le dissuader de soutenir le peuple palestinien frère face à l’agression sioniste.



En conséquence, le discours du leader de la révolution représentait le dernier avertissement adressé à l'Arabie saoudite contre le fait de continuer à jouer avec le feu, car le peuple yéménite est bien conscient qu'il est à l'origine de toutes les récentes escalades, à commencer par la pression sur les banques et les tentatives de fermeture de l'aéroport international de Sanaa et d'autres mesures d'escalade et de provocation. Quant aux mercenaires de l'agression, ils n'ont aucun pouvoir sur eux. Ils ne peuvent prendre aucune décision sans que l'Arabie Saoudite le sache et le veuille.

A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Locales)
Mis a jour le: Lundi 22 Juillet 2024 19:07:31 +0300