Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Un citoyen a été tué par les tirs de l'ennemi saoudien à Saada
[Mardi 16 Juillet 2024]
Le Guide suprême de la Révolution renouvelle son conseil au régime saoudien d'écouter les avertissements du peuple yéménite et d'arrêter sa voie agressive de soutien à l'Amérique et à Israël.
[Mardi 16 Juillet 2024]
Un événement culturel commémore Achoura à al-Rujm, ville de Mahweet, Jabal Mahweet
[Mardi 16 Juillet 2024]
Le président de la Choura présente ses condoléances pour le décès de Mohammed al-Amri
[Mardi 16 Juillet 2024]
Début d'un atelier de sensibilisation au code de conduite professionnelle pour le personnel du ministère des Droits de l'Homme
[Mardi 16 Juillet 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Malgré la signature de la Convention contre la torture, l'ennemi sioniste continue de torturer les prisonniers palestiniens
[Lundi 15 Juillet 2024]
Malgré les massacres sionistes à Gaza, les négociations de trêve entre le Hamas et l'ennemi se poursuivent
[Lundi 15 Juillet 2024]
L'ennemi sioniste continue ses massacres barbares... et la résistance répond par des opérations qualitatives
[Lundi 15 Juillet 2024]
La fermeté de la résistance palestinienne, et la survie sur le terrain ont dissipé les illusions de l'ennemi sioniste.
[Samedi 13 Juillet 2024]
Aveur sortie exceptionnelle dans la capitale Sanaa et dans les gouvernorats, les yéménites confirme leur détermination à soutenir Gaza, malgré la volonté de tous.
[Samedi 13 Juillet 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Un citoyen a été tué par les tirs de l'ennemi saoudien à Saada
[Mardi 16 Juillet 2024]
Le Grand Mufti de Palestine condamne le toit ennemi dans la cour de la mosquée Ibrahimi
[Vendredi 12 Juillet 2024]
Le PM français compte remettre sa démission au président Macron
[Lundi 08 Juillet 2024]
La réponse de la résistance libanaise à l'assassinat d'"Abou Nimah"... un message clair à l'ennemi sur sa capacité à renvoyer le coup à deux reprises
[Vendredi 05 Juillet 2024]
L'agression américano-britannique a lancé deux raids sur la région de Buhais dans le Midi, Hajjah
[Jeudi 04 Juillet 2024]
  Internationale
La résistance palestinienne est victorieuse et l’ennemi sioniste n’a d’autre choix que le retrait immédiat
La résistance palestinienne est victorieuse et l’ennemi sioniste n’a d’autre choix que le retrait immédiat
La résistance palestinienne est victorieuse et l’ennemi sioniste n’a d’autre choix que le retrait immédiat
[Lundi, 24 Juin 2024 18:15:33 +0300]

SANAA Juin 24. 2024 (Saba) - Après plus de neuf mois de génocide commis par l'ennemi sioniste dans la bande de Gaza... toutes les preuves et données sur le terrain confirment que la résistance palestinienne a été victorieuse grâce à sa tactique militaire sans précédent, qui sera enseignée demain dans toutes les forces armées. académies du monde, tout comme les arts de la guérilla qu’elle a inventés sont enseignés aujourd’hui.



La résistance palestinienne, dirigée par le Mouvement de résistance islamique Hamas, a également triomphé grâce à la puissance de ses propres armes, ce qui a confirmé que la puissance des armes ne réside pas dans leur taille, leur équipement, leur nombre ou leur puissance de destruction, mais dans la manière dont il est utilisé, ainsi que la volonté, la détermination et le courage de ceux qui le portent.



La résistance palestinienne a également gagné avec sa fermeté légendaire pendant plus de neuf mois contre une armée dotée des armes les plus modernes au monde et soutenue par les plus grandes puissances militaires occidentales, dirigées par l’Amérique.



La victoire de la résistance palestinienne est devenue une nécessité urgente pour les peuples de la région qui souhaitent se libérer du complexe de peur que les régimes oppressifs leur ont inculqué. Il ne s’agit pas simplement d’un souhait émotionnel, mais plutôt d’un droit naturel. Les Palestiniens méritent une récompense pour leur fermeté, leur patience et leurs grands sacrifices. C'est le caractère inévitable de leur adhésion à leur cause, car ils en ont le droit naturel et historique. Au cours des sept dernières décennies, ils ont été exposés à toutes sortes d'injustices.



Dans ce contexte, l'écrivain sioniste Gideon Levy s'est moqué des rapports diffusés par l'ennemi sioniste à ses médias concernant son annonce dans les prochains jours selon laquelle il avait réussi à éliminer les Brigades Qassam, la branche militaire du Mouvement de résistance islamique, le Hamas.



Dans un article qu'il a publié dans le journal sioniste « Haaretz », Levy a révélé le plan de l'ennemi derrière cette annonce, qui est de permettre le retrait de la plupart des forces sionistes de Gaza et de les transférer à la frontière nord pour lancer un autre « victorieux et glorieux » " campagne au Liban.



L'écrivain sioniste a souligné que chaque jour qui passe pour l'entité d'occupation à Gaza ne fera que conduire à davantage de noyades... en disant : « Supposons que vous écrasiez toutes les brigades du Hamas à Rafah, qui étaient à un cheveu d'obtenir une victoire complète, alors vous Il faut cacher tout ce qui est arrivé à « Israël » de l’intérieur et de l’extérieur, et ce qui l’empêche de crier victoire, car le plus important est de quitter Gaza. »



Il a souligné qu'« Israël » n'a pas remporté et ne remportera aucune victoire à Gaza et qu'il a dû faire semblant de descendre de l'arbre taché de sang sur lequel il a grimpé, un arbre sur lequel il n'aurait pas dû grimper en premier lieu.



Il a poursuivi sarcastiquement : « Il vaut mieux qu’Israël feigne la victoire, et il doit reconnaître que le Hamas a gagné diplomatiquement, socialement, moralement et économiquement. »



Levy a souligné que la situation d'Israël à la fin de la guerre était bien pire qu'elle ne l'était au début. Il a qualifié la guerre de « inutile ». Il a déclaré que les guerres se mesuraient à leurs résultats. car ils se sont manifestés par une implication inutile et des effusions de sang. Le sang des Palestiniens est comme de l’eau, et il transforme « Israël » en un État paria et « tout cela pour rien ».



Levy a conclu son article en disant : « Le moment est venu de quitter Gaza grâce à un accord avec le Hamas qui met fin à la guerre et conduit à la libération des soldats capturés et des milliers de prisonniers palestiniens... et l'accord de demain est meilleur que celui d'après. " Nous, en tant qu'« Israéliens », devons abandonner notre fierté et supporter l'insulte du maintien du Hamas au pouvoir. Nous devons nous dépêcher pour y parvenir. »



À son tour, le général à la retraite de l'armée sioniste ennemie, Yitzhak Brik, a déclaré lundi dans un article du journal sioniste « Maariv » : « Le Hamas » contrôle toujours 80 pour cent des tunnels sous la bande de Gaza, et « Tel Aviv » est toujours sous contrôle. aussi loin de vaincre le mouvement que « l’Est ».



Il a ajouté : « Chaque jour qui passe dans cette guerre, qui a perdu son but, érode nos capacités et écrase notre pays ».



Il a poursuivi en disant : « L'armée s'effondre, l'économie d'Israël s'effondre, nous perdons nos communications avec le monde et notre capacité nationale est gravement endommagée. » Il a souligné qu'« après que les forces armées ont quitté les terres qu'elles occupaient, le Hamas ». sont retournés sur ces terres par les tunnels, dont 80 pour cent sont encore entre leurs mains.



Il a souligné que cela s'est produit "dans les villes de Gaza et de Jabalia, dans le quartier d'Al-Shujaiya à l'est de Gaza, dans le quartier d'Al-Zaytoun au sud de Gaza et dans la ville de Khan Yunis (sud)." Les combattants « quittent les ouvertures des tunnels pendant un bref instant et tirent des missiles sur les chars et les véhicules blindés de transport de troupes de l'armée d'occupation, puis reviennent des ouvertures aux tunnels ».



Il a souligné qu’« Israël est aussi loin de vaincre le Hamas que l’Est l’est de l’Ouest ».



De son côté, le magazine américain Foreign Affairs a publié une analyse de Robert Pabb, professeur de sciences politiques et directeur du Chicago Project on Security and Threats à l'Université de Chicago, sous le titre (Le Hamas gagne... Pourquoi l'échec d'Israël stratégie rend son ennemi plus fort ?), dans lequel il confirme que l'entité Le mouvement sioniste, après neuf mois de guerre aérienne et terrestre à Gaza, n'a pas vaincu le Hamas, ni n'est sur le point de le vaincre. Au contraire, le Hamas. est devenu plus fort qu’avant l’attaque du « déluge d’Al-Aqsa ».



Le chercheur américain a souligné que le principal défaut de la stratégie de l'entité sioniste n'est pas l'échec de la tactique ou l'imposition de restrictions politiques et morales à la force militaire, mais plutôt l'incapacité totale et flagrante à comprendre les sources du pouvoir du Hamas.



Il considère que l'entité usurpatrice n'a pas compris, à son grand détriment, que le massacre et les destructions qu'elle a déclenchés à Gaza n'ont fait qu'accroître la force du mouvement Hamas.



Il a souligné que le Hamas peut toujours frapper Israël et que plus de 80 pour cent de son réseau de tunnels souterrains est toujours utilisé pour planifier et stocker des armes, échapper à la surveillance sioniste et pour des saisies et des attaques, et que la plupart des hauts dirigeants du Hamas à Gaza sont toujours intacts.



Il a souligné que la force d'un mouvement comme le Hamas ne vient pas des facteurs matériels typiques que les analystes utilisent pour juger de la force des pays, tels que la taille de l'économie, le développement technologique des armées, le montant du soutien étranger dont il bénéficie. , et la force des systèmes éducatifs, mais la source la plus importante de ces mouvements est plutôt la capacité de recrutement, en particulier sa capacité à attirer de nouvelles générations de combattants et d’éléments qui mènent des campagnes meurtrières et sont prêts à mourir pour la cause.



Le chercheur américain a conclu en disant : Il est temps, après neuf mois de guerre acharnée, de reconnaître la dure réalité : la méthode militaire à elle seule ne vaincra pas le Hamas, car elle représente plus que le nombre total de combattants actuels, et elle C'est aussi plus qu'une simple idée évocatrice… soulignant que le Hamas est un mouvement politique et social qui n'est pas au bord de la défaite et qui ne va pas disparaître de si tôt. Sa cause est plus populaire et son attrait plus fort qu'avant octobre. 7. Ses combattants continueront d’affluer et de participer aux combats en plus grand nombre, et la menace qu’elle représente pour l’entité sioniste occupante augmentera.



Moralement... le dossier des prisonniers sionistes a révélé des différences morales et humanitaires entre la résistance palestinienne, qui a prouvé son bon traitement envers les prisonniers entre ses mains, et les crimes commis par les forces ennemies sionistes contre les Palestiniens qu'elle détient.



La comparaison du traitement entre les deux parties a commencé très tôt, lorsque les deux parties ont conclu une trêve temporaire qui comprenait un échange de prisonniers, lorsque les sionistes quittant la bande de Gaza sont apparus échangeant des salutations, des sourires et des gestes d'adieu avec les combattants de la résistance.



Les scènes de certains de ces prisonniers ont également envahi les réseaux sociaux, en raison du sentiment de sécurité qu'elles véhiculaient, et parfois même de la douleur de la séparation, comme cela s'est produit avec la captive Maya Regev, qui a fait ses adieux à un combattant d'Al-Qassam. Brigades en disant : « Merci », accompagné d'un regard dont les commentaires ont inondé les réseaux sociaux en quelques heures.



D'un autre côté, les prisonniers palestiniens ont été soumis à toutes sortes d'abus à l'intérieur et à l'extérieur des prisons ennemies. Le cas du prisonnier palestinien libéré Farouk Al-Khatib dresse un tableau sombre des mauvais traitements infligés aux prisonniers par les sionistes. martyrisé quelques jours après sa libération à cause d'un cancer et de l'impossibilité de recevoir des soins pendant une longue période, ce qui a conduit au martyre du prisonnier Walid Daqqa à l'intérieur de la prison.
Sanaa - Saba : Merzah Al-Asal





A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Internationale)
Mis a jour le: Mardi 16 Juillet 2024 19:25:05 +0300