Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Droits de l'Homme : les crimes et violations saoudiens n'ont pas cessé un seul jour dans les zones frontalières
[Mercredi 17 Juillet 2024]
Les médias militaires diffusent des scènes de l'attaque du navire pétrolier CHIOS Lion avec un bateau drone
[Mardi 16 Juillet 2024]
Un citoyen a été tué par les tirs de l'ennemi saoudien à Saada
[Mardi 16 Juillet 2024]
Le Guide suprême de la Révolution renouvelle son conseil au régime saoudien d'écouter les avertissements du peuple yéménite et d'arrêter sa voie agressive de soutien à l'Amérique et à Israël.
[Mardi 16 Juillet 2024]
Un événement culturel commémore Achoura à al-Rujm, ville de Mahweet, Jabal Mahweet
[Mardi 16 Juillet 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Malgré la signature de la Convention contre la torture, l'ennemi sioniste continue de torturer les prisonniers palestiniens
[Lundi 15 Juillet 2024]
Malgré les massacres sionistes à Gaza, les négociations de trêve entre le Hamas et l'ennemi se poursuivent
[Lundi 15 Juillet 2024]
L'ennemi sioniste continue ses massacres barbares... et la résistance répond par des opérations qualitatives
[Lundi 15 Juillet 2024]
La fermeté de la résistance palestinienne, et la survie sur le terrain ont dissipé les illusions de l'ennemi sioniste.
[Samedi 13 Juillet 2024]
Aveur sortie exceptionnelle dans la capitale Sanaa et dans les gouvernorats, les yéménites confirme leur détermination à soutenir Gaza, malgré la volonté de tous.
[Samedi 13 Juillet 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Un citoyen a été tué par les tirs de l'ennemi saoudien à Saada
[Mardi 16 Juillet 2024]
Le Grand Mufti de Palestine condamne le toit ennemi dans la cour de la mosquée Ibrahimi
[Vendredi 12 Juillet 2024]
Le PM français compte remettre sa démission au président Macron
[Lundi 08 Juillet 2024]
La réponse de la résistance libanaise à l'assassinat d'"Abou Nimah"... un message clair à l'ennemi sur sa capacité à renvoyer le coup à deux reprises
[Vendredi 05 Juillet 2024]
L'agression américano-britannique a lancé deux raids sur la région de Buhais dans le Midi, Hajjah
[Jeudi 04 Juillet 2024]
  Internationale
UNICEF : La guerre à Gaza est une « guerre contre les enfants »
UNICEF : La guerre à Gaza est une « guerre contre les enfants »
UNICEF : La guerre à Gaza est une « guerre contre les enfants »
[Lundi, 17 Juin 2024 10:10:26 +0300]

SANAA Juin 17. 2024 (Saba) - James Elder, porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), a confirmé hier que les massacres et les destructions pratiqués par l'armée ennemie sioniste dans la bande de Gaza n'apporteront pas la paix aux enfants ni à la région, et que l'impact de la guerre sur les jeunes Les gens confirment la croyance dominante selon laquelle la guerre à Gaza « est une guerre contre les enfants ».



Dans une déclaration dimanche, Elder - qui se trouve actuellement à Gaza - a exprimé sa profonde préoccupation face à la disparition de l'espoir des habitants de la bande de Gaza, en particulier parmi les jeunes, et a exhorté le monde à agir pour mettre fin à cette tragédie humaine.



Il a raconté des histoires douloureuses sur des enfants qui ont perdu leur famille et leur foyer et qui souffrent de malnutrition et de traumatismes psychologiques, soulignant la nécessité d'un cessez-le-feu immédiat pour sauver la vie des enfants et leur fournir des soins de santé et une éducation.



Le responsable de l'ONU a déclaré dans une interview publiée sur le site Internet de l'ONU : « Il n'y a rien de normal dans la peur constante que vivent les enfants ici, et il n'y a rien de normal dans les trois dernières nuits de bombardements continus et de drones qui privent les enfants de sommeil... Et bien sûr, il n’y a rien de normal en ce qui concerne les horribles blessures des enfants que j’ai vues il y a quelques heures à l’hôpital Al-Aqsa.



Elder a souligné un petit nombre d'hôpitaux qui sont encore en mesure de fournir leurs services, sur les 36 hôpitaux qui fonctionnaient à Gaza avant le début de l'agression sioniste contre Gaza.



Il a décrit les scènes qu'il a observées lors de sa récente visite à l'hôpital Al-Aqsa en disant : « Il y avait déjà du monde, car c'était déjà une situation de guerre, et il y avait des dizaines de personnes gravement blessées, allongées sur le sol et sur les matelas. Des enfants souffrant de terribles blessures résultant d’explosions et de brûlures.



Il a ajouté : "Un médecin m'a dit qu'aucun hôpital au monde ne peut résister à la pression que nous subissons actuellement. Il y a des médecins palestiniens à Gaza qui ont un esprit formidable."



Il a également souligné que tenter d'acheminer de l'aide à la bande de Gaza comporte de nombreux risques : « Au cours de cette guerre de huit mois, le plus grand nombre de mes collègues des Nations Unies ont été tués, plus que tout autre conflit dans l'histoire de l'ONU. Nations Unies, ce n'est donc pas si simple. "Nous avons besoin de deux véhicules blindés à chaque fois que nous nous déplaçons".



Elder a souligné la nécessité pour le monde d'être terrifié par les conséquences à long terme de la destruction des établissements d'enseignement à Gaza. Il a ajouté : « Nous savons que plus la guerre dure, plus les dommages psychologiques qu'elle inflige aux enfants sont importants. cela depuis le Yémen ou l'Afghanistan. On se dirige vers l'inconnu quand « il s'agit de santé mentale des enfants ».



Elder a conclu son discours en disant : Au cours de sa visite à Gaza, il a été témoin de la disparition de l'espoir parmi les habitants de la bande avec la poursuite de l'agression sioniste malgré tous les appels et résolutions internationaux. Il a ajouté : « De manière effrayante, de nombreux jeunes. les gens m’ont dit qu’ils espéraient qu’un missile frapperait leur tente et qu’ils mourraient et que cette tragédie cesserait. Nous ne pouvons pas permettre que cela se normalise. Il n’y a rien de normal dans cette crise de malnutrition. Il n’y a rien de normal dans les bombardements incessants ou dans les atrocités que je constate dans les hôpitaux. Il n’y a certainement rien de normal dans le fait que « les enfants et leurs familles vivent dans un état de peur constant ».



A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Internationale)
Mis a jour le: Mercredi 17 Juillet 2024 12:49:05 +0300