Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
L'avion d'agression américano-britannique a lancé six raids sur l'aéroport de Hodeidah
[Lundi 17 Juin 2024]
L'agression américano-britannique lance quatre raids sur l'île de Kamaran à Hodeidah
[Lundi 17 Juin 2024]
Le premier sous-secrétaire du gouvernorat de Hodeidah rend visite au personnel stationné sur le front de la côte ouest
[Lundi 17 Juin 2024]
Les habitants du district d'Al-Sabeen marchent dans un convoi de l'Aïd pour les stationnées sur la côte ouest
[Lundi 17 Juin 2024]
Les habitants de Nouveau Sanaa défilent avec un convoi de l'Aïd pour ceux stationnés sur la ligne de front
[Lundi 17 Juin 2024]
 
    Enquêtes et reportages
La résistance palestinienne est sur le point de remporter une victoire majeure sur l'ennemi sioniste
[Lundi 17 Juin 2024]
En intensifiant ses opérations, la résistance libanaise met pratiquement fin à la dissuasion sioniste
[Lundi 17 Juin 2024]
Le parti pris aveugle de l'Amérique à l'égard de l'entité usurpatrice menace de faire en sorte que la résolution du Conseil de sécurité ne soit que de l'encre sur du papier.
[Vendredi 14 Juin 2024]
Les démissions de trois ministres sionistes annoncent la désintégration du gouvernement de Netanyahu: rapport
[Lundi 10 Juin 2024]
Campagne d'inspection des raisins secs de contrebande... protégeant le produit local et renforçant l'économie nationale: rapport
[Lundi 10 Juin 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Club des prisonniers en Palestine: Libération de (30) prisonniers des prisons de (Negev) et (Ofer)
[Vendredi 14 Juin 2024]
L'agression américano-britannique lance des raids sur la région d'Al-Tuhayta et d'Al-Jabbana à Hodeidah
[Mercredi 12 Juin 2024]
Russie : les récents événements sur la scène internationale ont fait tomber les masques de l’Occident
[Mardi 11 Juin 2024]
Un officier sioniste de l'unité Al-Yamam a été tué lors de l'opération sanglante visant à récupérer les prisonniers
[Dimanche 09 Juin 2024]
L'agression américano-britannique lance cinq raids sur Hodeida
[Vendredi 07 Juin 2024]
  Enquêtes et reportages
Le monde est témoin de la plus grande guerre de désinformation et de falsification concernant l’agression sioniste en cours contre Gaza.
Le monde est témoin de la plus grande guerre de désinformation et de falsification concernant l’agression sioniste en cours contre Gaza.
Le monde est témoin de la plus grande guerre de désinformation et de falsification concernant l’agression sioniste en cours contre Gaza.
[21/Mai/2024]

SANAA Mai 21. 2024 (Saba) - Le monde est témoin de la plus grande guerre de tromperie et de falsification de l'histoire contemporaine concernant l'agression continue contre la bande de Gaza depuis le 7 octobre dernier, les massacres, le génocide et la politique systématique de famine, avec l'influence, la polarisation et la manipulation de l'opinion publique. C'est l'opinion des médias occidentaux traditionnels et des réseaux sociaux. Il s'agit d'une guerre dont "personne ne s'attendrait à son ampleur".



Les médias occidentaux, en particulier américains, se sont écartés des traditions de professionnalisme, de neutralité et de crédibilité des médias qu’ils vantaient depuis des années et ont adopté le récit sioniste. Ces médias ont délibérément adopté des fausses nouvelles et des campagnes de désinformation pour façonner les récits et les récits sur le sujet. les événements de la guerre et les tragédies qui en résultent, en plus de manipuler les impressions des partisans et leurs émotions.



Les médias occidentaux ont fait l’objet d’un barrage de critiques en raison de leur couverture unilatérale et partiale de l’ennemi sioniste dans son agression en cours contre Gaza, ce qui a provoqué la diffusion d’informations trompeuses. Cela constitue aujourd’hui un défi fondamental pour faire face à cette féroce campagne médiatique cible la nation arabe et islamique avec l’avancement des logiciels d’intelligence artificielle.



Nous avons été témoins de campagnes de désinformation ciblant les journalistes, de récits médiatiques contradictoires, de censure, de fausses nouvelles, de désinformation médiatique et de mobilisation de l’opinion publique à travers les médias sociaux.



De nombreux séminaires ont abordé le rôle des médias numériques dans la couverture de la guerre d'agression en cours dans la bande de Gaza et les questions de justice sociale et de droits de l'homme. L'histoire du peuple palestinien a toujours été l'un des sujets fondamentaux et l'écart dans la couverture médiatique entre les médias sociaux et traditionnels.



Cependant, de nombreux critiques ont révélé que de nombreux influenceurs des médias sociaux en dehors de la Palestine utilisaient leurs plateformes pour faire la lumière sur ce qui se passe là-bas, et ce contenu brut a attiré des millions de vues et a contribué à faire prendre conscience des conditions tragiques dans lesquelles souffrent les Palestiniens.



Sans parler de la couverture médiatique réalisée par les journalistes de Gaza même via les réseaux sociaux, qui a contribué à « humaniser » les Palestiniens aux yeux du spectateur extérieur et a conduit à un changement majeur dans le récit mondial grâce à la publication via les réseaux sociaux, malgré le couverture unilatérale et censure pratiquée par les médias sociaux occidentaux.



Les critiques ont soulevé la question du cadrage de la guerre contre Gaza et des récits médiatiques, car ils constituent un outil important utilisé pour orienter l’opinion publique. L’information peut être contrôlée en utilisant délibérément des mots spécifiques ou en s’abstenant d’utiliser certains mots afin de commercialiser un récit spécifique, et les efforts vastes et délibérés déployés par les médias occidentaux pour soutenir l’entité sioniste afin de faire la lumière sur les événements du 7 octobre et de séparer l’opération «Déluge Al-Aqsa» de son contexte historique.



Cet aveuglement face au contexte historique et la désinformation pratiquée par les médias traditionnels ont atteint les cercles de décision politique, où le contexte est souvent ignoré car il ne correspond pas aux objectifs politiques des politiciens « américains et sionistes ».



Cependant, grâce à une couverture transparente croissante de la part des médias régionaux et des journalistes indépendants sur le terrain à Gaza, les gens commencent de plus en plus à remettre en question la partialité des médias occidentaux et à se tourner vers des sources locales.



Les critiques ont souligné la différence entre la désinformation et les fausses informations, et la manière dont l’information est utilisée comme une arme dans le cadre de la couverture médiatique mondiale de la guerre contre Gaza.



Les critiques ont expliqué que la « désinformation » signifie la diffusion involontaire de fausses nouvelles, tandis que la « fausse information » signifie la diffusion intentionnelle de fausses nouvelles dans le but de causer du tort.



Les critiques ont déclaré : Certains partis peuvent recourir à des tactiques de diffusion de fausses informations afin de légitimer les atrocités qu'ils commettent et de mobiliser l'opinion publique en leur faveur... rappelant l'exemple historique des fausses nouvelles que les Américains ont diffusées pendant la guerre en Irak pour pour justifier leur guerre illégale, et la comparant aux efforts visant à justifier l'attaque contre la bande de Gaza.



En général, la diffusion de fausses nouvelles parrainée par l’État est utilisée comme moyen de déshumaniser les Palestiniens et d’influencer l’opinion publique mondiale sur les actions militaires sionistes.



Les critiques ont souligné l’importance mondiale des médias sociaux et de l’engagement des jeunes, appelant à la création d’un lobby palestinien pour faire pression sur les décideurs à Washington.



Les critiques ont critiqué le processus de normalisation des relations de certains pays arabes avec l'entité ennemie sioniste, malgré le soutien populaire arabe aux Palestiniens, qui reste solide.



Les critiques estiment que même si l’opinion publique de nombreux pays occidentaux soutient un cessez-le-feu, nous manquons toujours de volonté politique pour trouver une solution viable.

L’agression sioniste contre Gaza en est la manifestation la plus marquante et la plus récente, ainsi que l’investissement plus large dans les technologies d’intelligence artificielle dans les médias sociaux et la tentative d’influencer l’opinion publique. Cette réalité met désormais le monde face à la prise de conscience des plus importantes. craintes qui ont longtemps entouré l'utilisation de l'intelligence artificielle, en termes de sa capacité à falsifier la réalité, et de l'étendue de la persuasion qu'elle peut avoir, et par conséquent de l'étendue de son influence, qui a récemment atteint un stade qui a amené ceux qui travaillent dans le domaine de la vérification de l'information et de la lutte contre les informations trompeuses dans un état d'impuissance et de confusion, en faisant face à l'utilisation abusive de l'intelligence artificielle à des fins trompeuses.



Au cours de deux mois d’agression, des centaines de fausses photos, histoires, nouvelles et informations ont envahi les sites de réseaux sociaux et se sont répandues dans le monde entier grâce au suivi généralisé du cours des événements qui ont commencé le 7 octobre dernier. C’était quelque chose d’attendu pour les auditeurs de l’information, habitués au niveau croissant de fausses nouvelles et de campagnes de désinformation dans le pays en période de crise et de guerre.



Les formes de contrefaçon les plus répandues étaient les photos et les vidéos, dont certaines étaient largement crues, tandis que dans d’autres, la manipulation était évidente et les gens n’étaient pas largement induits en erreur.



Les experts ont souligné que les chatbots peuvent « partager les théories du complot de manière plus crédible et convaincante, en réduisant les erreurs structurelles ou les erreurs de traduction », notant qu’il n’existe « aucune tactique disponible pour les surveiller efficacement ».



Ils ont expliqué qu’« il n’existe aucun mécanisme clair permettant d’éliminer les menaces créées » par les robots à intelligence artificielle générative.
Sanaa - Saba : Abdulaziz Al-Hazzi
traduit par


A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Lundi 17 Juin 2024 20:21:29 +0300