Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Le président du Conseil judiciaire présente ses condoléances à son homologue iranien pour le martyre du président Ibrahim Raïssi
[Mardi 21 Mai 2024]
Gouverneur d'Aden : l'unité yéménite est là pour rester et ne sera pas prise en otage entre les mains des agresseurs
[Mardi 21 Mai 2024]
Parti du Progrès National: Les racines de l'unité yéménite sont à jamais solidement établies
[Mardi 21 Mai 2024]
Choura félicite le leader de la révolution et le président du CPS
[Mardi 21 Mai 2024]
Président Al-Mashat: L'anniversaire de l'unité yéménite est une étape annuelle dans la revitalisation de l'importance de la fraternité et le rejet des causes de division
[Mardi 21 Mai 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Le monde est témoin de la plus grande guerre de désinformation et de falsification concernant l’agression sioniste en cours contre Gaza.
[Mardi 21 Mai 2024]
Le quai flottant... fait partie d'un plan sioniste-américain visant à déplacer les Palestiniens hors de la bande de Gaza: rapport
[Mardi 21 Mai 2024]
L'Iran perd un dirigeant qui a toujours porté les préoccupations de son peuple et les problèmes de la nation et de la région.
[Lundi 20 Mai 2024]
L'Autorité des Femmes à Hajjah... activités pour les étudiants des cours d'été
[Lundi 20 Mai 2024]
La Résistance islamique au Liban accélère ses opérations militaires contre l’ennemi sioniste
[Dimanche 19 Mai 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
L'avion d'agression américano-britannique a lancé cinq raids sur l'aéroport de Hodeidah
[Jeudi 02 Mai 2024]
Un avion de combat d'agression américano-britannique a lancé une frappe aérienne sur Ras Issa à Hodeida
[Mardi 30 Avril 2024]
Saada: Les forces ennemies saoudiennes ciblent une maison citoyenne dans le district de Baqim
[Dimanche 28 Avril 2024]
Martyre de 3 femmes et 2 filles lors d'une attaque de drone par les mercenaires de l'agression à Taiz
[Samedi 27 Avril 2024]
Un enfant a été tué lorsqu'une bombe laissée par l'agression a explosé dans le district de Sarwah à Ma'rib
[Samedi 20 Avril 2024]
  Internationale
Opération «Vraie promesse​ »… la première attaque iranienne directe contre l’entité ennemie sioniste
Opération «Vraie promesse​ »… la première attaque iranienne directe contre l’entité ennemie sioniste
Opération «Vraie promesse​ »… la première attaque iranienne directe contre l’entité ennemie sioniste
[15/Avril/2024]

SANAA Avril 15. 2024 (Saba) – Lors de la première attaque iranienne directe contre l'entité ennemie sioniste, intitulée Opération « Vraie promesse »... Dimanche, les Gardiens de la révolution iraniens ont lancé plus de 300 drones et missiles vers l'entité usurpatrice, environ deux semaines après avoir bombardé le consulat iranien à la capitale syrienne, Damas, et a entraîné la chute de nombreux martyrs.



Outre l’ampleur des dégâts causés par cette attaque à de nombreux sites et bases sionistes, et quelle que soit l’étendue de son impact sur les capacités militaires de « l’armée » ennemie sioniste, prendre une décision de cette ampleur de la part des dirigeants iraniens est considéré comme une décision développement important et décisif pour déterminer la forme de la prochaine confrontation entre l’Iran et l’ennemi sioniste.



Coïncidant avec l'attaque militaire iranienne, les forces spécialisées dans le domaine des cyberattaques ont lancé une attaque à grande échelle qui a mis au chômage certains départements et institutions sionistes. Les médias de l'ennemi sioniste ont admis que ces cyberattaques avaient directement neutralisé certains systèmes de défense aérienne, et également. contribué à couper l’électricité et Internet dans de vastes zones de l’entité occupante.



Quant à l’attaque géographiquement complexe, l’axe de la résistance a lancé des attaques majeures depuis le sud de la Syrie, le sud du Liban, le Yémen et l’Irak, dans une simulation de la bataille finale avec l’entité sioniste, où le concept de l’unité des arènes a été pratiquement activé.



L'opération iranienne "True Promise" s'inscrit dans la continuité de l'opération historique "Inondation d'Al-Aqsa", dont les aspects positifs doivent être exploités en faveur de l'arrêt de la guerre "génocidaire" sioniste contre Gaza assiégée et de la libération de Jérusalem, Aqsa et autres lieux saints dans les territoires palestiniens.



Cette opération a prouvé que la République islamique a réussi, malgré le siège, les guerres et les conflits auxquels elle a été soumise pendant plus de 45 ans, à construire un arsenal militaire important et avancé que les ennemis de l’Iran réalisent qu’il est capable de répondre à toute confrontation anticipée avec eux.



La réponse iranienne a également établi une nouvelle équation dans le conflit entre la République islamique et l’entité sioniste ennemie, basée sur le fait que la réponse à toute attaque sioniste contre elle viendra de l’intérieur d’elle et non de ses alliés dans l’axe de la résistance. Cela a également joué un rôle notable dans le relèvement du moral des masses arabes et islamiques, en particulier en Palestine, notamment dans la bande de Gaza, dont les habitants étaient confrontés à un discours qui cherchait à leur suggérer qu’ils combattaient seuls.



La réponse iranienne a également fourni un modèle à suivre dans la réalité arabe et islamique officielle. Avec la possibilité d’une confrontation militaire avec cette entité fragile et temporaire, et la possibilité d’une victoire sur elle si les forces sont unies, les efforts sont intégrés, la parole et la position sont unifiées et la volonté est libérée des diktats américains et atlantiques. Les réactions occidentales en général, et américaines en particulier, ont révélé la profondeur des relations entre l’Atlantique occidental et l’entité sioniste, qui s’oriente vers la conclusion d’une alliance internationale pour protéger l’entité, comme ce fut le cas lors des précédentes alliances contre l’Irak et la Syrie. , Libye et Yémen.



Parallèlement au début de l'opération iranienne, plusieurs pays de la région ont arrêté le trafic aérien, notamment l'Irak, la Syrie, le Liban et la Jordanie. L'ennemi sioniste a annoncé que le nombre de marches dépassait les 200, et l'un de ses résultats a été l'attaque contre. un aéroport militaire sioniste, selon ce qu'a admis le porte-parole de l'armée ennemie sioniste, Daniel Hagari, en outre, une base de l'armée israélienne a subi des dégâts matériels mineurs et une jeune fille a été légèrement blessée à la suite de l'attaque.



Le porte-parole de l'armée ennemie sioniste a affirmé avoir intercepté 99 pour cent des missiles, drones et missiles tirés sur elle, tandis que l'Iran a annoncé que la moitié de ses missiles avaient touché des cibles sionistes.



Le président iranien, Sayyid Ebrahim Raisi, a estimé que la coordination entre le terrain et la diplomatie et la très haute précision dans la mise en œuvre sont des signes qui inspirent fierté et fierté pour l'opération qualitative et décisive « Promesse sincère » menée par l'Iran. Forces armées en réponse aux attaques de l'ennemi sioniste.



M. Raïssi a déclaré dimanche : « La République islamique, grâce au sang pur de nos martyrs, aux sacrifices de nos forces armées et aux sages directives du Guide de la Révolution islamique, a atteint aujourd'hui les sommets de la puissance et de la majesté. et avec cette mesure honorable, tout en remplissant sa promesse de punir l’ennemi agresseur, il a apporté joie et stabilité aux cœurs tristes, aux peuples du monde, à la nation islamique et au peuple palestinien opprimé, à cause des crimes de l’entité sioniste usurpatrice.



Le président iranien a mis en garde contre les tentatives de l'ennemi, après cet échec lamentable et le désespoir qui l'a frappé suite à l'opération qualitative des forces armées iraniennes, de viser délibérément la sécurité du peuple iranien, de nuire à la situation économique et de compliquer la situation. conditions de vie des citoyens.



À son tour, le chef d'état-major iranien, le général de brigade Mohammad Bagheri, a confirmé que l'opération « Véritable promesse » menée par les Gardiens de la révolution contre des cibles sionistes, à l'aide de centaines de drones et de missiles balistiques, a été mise en œuvre avec succès et a pleinement atteint ses objectifs.



Il a expliqué que la réponse iranienne excluait les questions économiques, sociales et politiques, car Téhéran ne voulait pas allumer la mèche d’une guerre dont les flammes pourraient affecter le monde entier s’il n’y était pas contraint.

Les déclarations de Bagheri ont été renforcées par le commandant en chef des Gardiens de la révolution, le général de division Hossein Salami, qui a parlé des graves dommages causés à une base aérienne sioniste qui a contribué à l'attaque du consulat iranien et a réfuté le récit sioniste qui parlait de l'échec de l'opération militaire, en confirmant que l'abattage de la marche iranienne faisait partie de plans iraniens bien étudiés, dans le but de désactiver les multiples lignes de défense et les systèmes avancés de défense aérienne possédés par l'entité sioniste.

Le général Salami a annoncé une nouvelle équation dans le conflit irano-sioniste. À partir d'aujourd'hui, selon le haut commandant militaire iranien, l'Iran répondra depuis son territoire à tout ciblage de ses terres, de ses citoyens ou de ses intérêts, n'importe où dans le monde. Souligner la fin de la réponse iranienne initiale, à moins qu'elle n'engage « Israël », est une nouvelle folie, comme il l'a décrit.

Les observateurs estiment que la décision iranienne de cibler les profondeurs de l'entité sioniste avec des missiles et des drones venant du cœur du territoire iranien, dans le cadre de sa réponse au crime de cibler son consulat dans la capitale syrienne, Damas, et au martyre de sept commandants des Gardiens de la révolution iraniens, est tout à fait similaire à ce qui s'est produit après l'assassinat par l'avion américain du lieutenant-général Qassem Soleimani, commandant de la force Qods des Gardiens de la révolution iraniens, il y a environ quatre ans et demi, près de l'aéroport international de Bagdad, qui a été considéré comme un incident. le temps d’avoir franchi toutes les lignes rouges habituelles et enfreint bon nombre des règles d’engagement entre les parties américaine et iranienne.

Il convient de noter ici que la base sioniste « Nafatim » ciblée, également appelée base aérienne 28, est considérée comme l’une des bases aériennes les plus importantes de l’entité ennemie sioniste et est classée comme aéroport militaire sioniste et une base internationale également, puisque la base est située dans la ville occupée de Beer Sheva, dans laquelle se trouvent des escadrons d'avions F-35, à environ 70 km de la bande de Gaza.

Il est à noter que, plus de six mois après le début de la guerre sioniste contre Gaza, dimanche soir a été une nuit calme pour le peuple palestinien à Gaza, les habitants de Gaza se sentant rassurés et fiers, car l'opération iranienne a restauré l'esprit de résistance aux opprimés. les peuples arabes et islamiques et la grande victoire imminente sur l’entité ennemie sioniste.

Il convient de mentionner que l’opération « True Promise » est importante car il s’agit de la première opération militaire à grande échelle menée à la suite de la guerre d’octobre 1973. Au cours de cette opération, l’Iran a décidé de discipliner à la fois l’ennemi sioniste et l’Amérique en coupant une distance de plus de 1 500 kilomètres entre l'Iran et les territoires occupés. L'attaque Le régime iranien a fait vivre aux troupeaux de colons et de soldats sionistes de l'entité usurpatrice un peu de ce que la population sans défense de Gaza a vécu pendant plus de six mois. de meurtre et de destruction.

Sanaa - Saba : Merzah Al-Asal
traduit par





A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Internationale)
Mis a jour le: Mardi 21 Mai 2024 21:02:55 +0300