Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Une réunion présidée par Abu Lahoum discute de la mise en œuvre d'un ensemble de projets d'autonomisation économique à Taiz
[Lundi 15 Avril 2024]
Dr Abulohoum et Al-Masawy inaugurent des projets d'amélioration dans le gouvernorat de Taiz
[Lundi 15 Avril 2024]
Le ministre adjoint de la Défense inspecte le personnel stationné dans l'axe Hamdan ben Zaid
[Lundi 15 Avril 2024]
Inspecter l'avancement des travaux du bureau de l'Autorité générale des terres dans le gouvernorat de Sanaa
[Lundi 15 Avril 2024]
L'Autorité des Femmes du Gouvernorat de Sanaa fournit un convoi de l'Aïd et financier aux Almoravides
[Lundi 15 Avril 2024]
 
    Enquêtes et reportages
L’effondrement du système juridique et moral occidental… L’Allemagne est un exemple
[Lundi 15 Avril 2024]
Hajjah...une ambiance unique de l'Aïd à la lumière d'un riche patrimoine populaire et de coutumes et traditions authentiques
[Dimanche 14 Avril 2024]
L'entrée du Yémen dans la bataille a exercé une forte pression sur l'ennemi sioniste, l'amenant à reconsidérer ses calculs
[Samedi 13 Avril 2024]
Sanaa : 50 000 visiteurs sur les sites touristiques et les barrages les premier et deuxième jours de l'Aïd
[Samedi 13 Avril 2024]
Les embuscades d’Al-Zana et Hay Al-Amal… preuve de la capacité de la résistance palestinienne à surprendre et à frapper l’ennemi
[Vendredi 12 Avril 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Blessure D'un civil lors d'une frappe aérienne de L'agression américano-britannique à Hodeidah
[Mardi 09 Avril 2024]
L'agression américano-britannique lance un raid sur la direction d'Al-Duraimi à Hodeidah
[Lundi 01 Avril 2024]
Cinq citoyens ont été blessés par une frappe de drone appartenant aux mercenaires de l'agression de Taëz
[Jeudi 28 Mars 2024]
L'explosion d'un objet provenant des restes de l'agression provoque l'amputation d'un jeune homme dans la direction d'Al-Duraimi à Hodeidah
[Mercredi 27 Mars 2024]
​Les crimes de l'agression américano-saoudienne en ce jour du 25 mars
[Lundi 25 Mars 2024]
  Enquêtes et reportages
Santé...réalisations et défis au cours de neuf années de persévérance
Santé...réalisations et défis au cours de neuf années de persévérance
Santé...réalisations et défis au cours de neuf années de persévérance
[31/Mars/2024]

SANAA Mars 31. 2024 (Saba) – Pendant neuf ans, le ministère de la Santé publique et de la Population a pu résister aux défis imposés par la coalition d'agression américano-saoudienne-émiratie au secteur de la santé, qui a provoqué la plus grande catastrophe sanitaire humanitaire.

Le ministère a fixé ses priorités conformément aux directives du chef de la révolution, Sayyid Abdul-Malik Badr al-Din al-Houthi, en soutenant le Conseil politique suprême et en travaillant selon des preuves scientifiques dirigées et mesurées par des indicateurs et des réalisations qui décrivent la volonté de changement positif sous le slogan (Une main qui guérit ceux qui protègent et construisent).

Réalisations réalisées par le Ministère de la Santé :

Au cours de neuf années d'agression et de siège, le Ministère de la Santé Publique et de la Population a été confronté à de nombreux défis qui ont nécessité une réponse exceptionnelle, ce qui a nécessité de lire la situation actuelle et de travailler au service des citoyens en garantissant les interventions de base, en les rendant disponibles et en permettant aux bénéficiaires de pouvoir pour les obtenir, dans le cadre des normes de qualité approuvées.

Le soutien à la direction du Conseil politique suprême a joué et continue de jouer un rôle majeur dans la réalisation d'un certain nombre de réalisations malgré les défis imposés par l'agression et le siège.

Sous le slogan « Une main qui guérit ceux qui protègent et construisent », le processus de réforme du secteur de la santé comprenait le développement structurel et l'institutionnalisation du travail à travers la révision, la mise à jour et la promulgation de lois, politiques, stratégies, réglementations et guides, le renforcement des capacités des travailleurs, l'automatisation. le système de santé, en fournissant des médicaments et des fournitures médicales et en améliorant les performances des sous-unités, notamment l'Autorité pharmaceutique, le Conseil médical et l'Autorité. L'assurance maladie et le comité médical, et la fourniture de services standard à différents niveaux du système de santé système, y compris la fourniture de médicaments, d'équipements, de fournitures et d'interventions de construction améliorant l'infrastructure, pour répondre aux besoins des patients malgré l'agression et le siège continus.

Incarnant les valeurs de bienveillance et de compassion dans la fourniture de services médicaux, le ministère de la Santé a tenu à mettre en œuvre les directives du chef de la révolution, M. Abdul-Malik al-Houthi, et du chef du Conseil politique suprême. Conseil, pour fournir des services médicaux gratuits aux pauvres et aux nécessiteux, et préparer un programme de services médicaux gratuits pour les familles pauvres et nécessiteuses pour la deuxième phase, pour achever l'équipement des centres cardiaques et rénaux de l'Autorité hospitalière de la Révolution. et des soins du foie à l'Autorité hospitalière républicaine et à l'hôpital Al-Sabeen, et la création du Centre de médecine et de chirurgie pédiatriques à l'hôpital universitaire du Koweït, qui rejoindra le programme de services médicaux gratuits, phase deux, avec le soutien du gouvernement et avec la participation de l'Autorité générale de la Zakat.

Interventions de construction et activités de réhabilitation :

Selon un rapport publié par le ministère, dont copie a été obtenue par l'agence de presse yéménite (Saba), les interventions au cours de la période 2020 à 2023 comprenaient le processus de réhabilitation, de construction et d'agrandissement de 377 établissements de santé, la mise en œuvre de 497 projets pour fournir de l'énergie solaire aux établissements de santé et fournir un soutien en équipements et fournitures médicaux, puisque 41 871 dispositifs médicaux de 258 types ont été fournis, dont deux appareils d'IRM pour Al-Thawra à Hodeidah et Al-Jumhuri au secrétariat, et 14 appareils de tomodensitométrie.

Un accélérateur linéaire pour la radiothérapie a également été fourni au Centre d'oncologie pour un coût de cinq millions de dollars, et six unités d'oncologie ont été ouvertes dans les gouvernorats avec des équipements, des dépenses de réadaptation et de fonctionnement, et la fourniture de médicaments oncologiques pour un total de 15 milliards. riyals, et plus d'un million et demi de séances de dialyse d'une valeur de 30 millions de dollars au cours des cinq dernières années, pour couvrir les besoins des centres de dialyse.

Des incitations ont été accordées à 25 343 agents de santé dans 2 504 établissements de santé, un soutien en médicaments et fournitures médicales, la construction d'unités de traitement et d'élimination des déchets médicaux et d'assainissement de l'environnement, la formation de cinq mille 300 stagiaires dans le domaine de la gestion des déchets médicaux et la construction. , réhabilitation et restauration d'entrepôts.

Le rapport explique que la définition standard des organismes hospitaliers de référence a été complétée dans le cadre de la mise en œuvre de la politique (06/03/12), ce qui signifie que tout organisme doit comprendre trois centres spécialisés spécifiques, six unités médicales et 12 départements spécialisés. Cette tendance comprend l'augmentation de la capacité de ses installations de services vitaux pour répondre aux besoins de la société afin d'atteindre son autorité, et pour qualifier et équiper les centres spécialisés dans les organismes pour fournir des services médicaux, thérapeutiques et diagnostiques de qualité, pour réduire le besoin de voyager. à la recherche de ces services.

Conseil yéménite des spécialisations médicales et sanitaires

Le rapport indique que le nombre de cours dispensés au Conseil, en bourses, spécialisations et diplômes arabes et yéménites, a atteint 61 cours. Des succursales du Conseil yéménite ont été ouvertes dans tous les gouvernorats de la République et le nombre de centres de formation a atteint 12 centres. dans lequel sont formés les médecins de toutes les filières.

Le rapport indique que le nombre de stagiaires au cours de l'année 2022-2023 était de trois mille 361, dont mille 602 dans les cours de bourses arabes pour l'année 2022-2023 et dans les cours de bourses yéménites, mille. et 55 stagiaires pour l'année 2022-2023, et 704 était le nombre de stagiaires en master professionnel pour la même période, et le nombre d'étudiants atteints dans les programmes de certificat de bourse arabe (Arab Board) pour les années 2018-2021 AD. , il y a mille 578 étudiants, dont 307 diplômés.

Le nombre d'étudiants dans les programmes de certificat de bourse yéménite (Conseil yéménite) a atteint mille 393 étudiants, dont 283 diplômés. Le nombre d'étudiants dans les programmes de certificat de spécialisation yéménite (maîtrise yéménite) pour la période 2018-2021 était de mille. et 257 étudiants, dont 358 diplômés, tandis que le nombre d'étudiants et diplômés dans les programmes diplômants pour la période de 2018 à 2021, 175.

Autorité suprême du médicament :

L'Autorité pharmaceutique a préparé ses règlements réglementaires et la loi sur la pharmacie et les médicaments, et le nombre total de règlements achevés a atteint 10 règlements, publiant la politique pharmaceutique pour les dix prochaines années et mettant à jour la liste des médicaments essentiels.

Le rapport indique que les entreprises ont été organisées et enregistrées de manière à améliorer la fourniture de médicaments aux citoyens et à briser le monopole, en limitant 66 types à l'industrie locale, en prenant la décision d'en localiser un millier au cours des cinq prochaines années, en stimulant le l'industrie locale et la construction de trois nouvelles usines dans le cadre du plan visant à atteindre 12 usines, et la réception de 20 demandes pour créer de nouvelles usines pharmaceutiques, ainsi que la réception d'une demande pour la première fois pour créer une usine de fournitures médicales.

Il a déclaré que 38 lignes de production de médicaments ont été construites au cours de l'année en cours et atteindront 48, que le nombre d'articles fabriqués localement est de 1 818 et que le nombre de nouveaux laboratoires est de 15. 500 millions de riyals ont été versés à Yedco pour fabriquer des solutions intraveineuses, et une enquête approfondie a été menée dans des zones qui n'avaient pas été étudiées auparavant, afin d'explorer et d'inventorier les herbes médicinales au Yémen.

Le rapport indique qu'un guide complet sur les plantes médicinales au Yémen a été préparé, 15 plantes naturelles ont été identifiées pour la culture et la propagation, 40 appareils de test HPLC et le reste des appareils prioritaires ont été achetés pour le test de drogues, et deux appareils GC et GC MAS ( moderne pour la première fois au Yémen) ont été achetés pour une valeur de 814. Mille dollars, rénovation de l'ancien laboratoire et début de la réhabilitation du nouveau laboratoire pharmaceutique pour une valeur de deux milliards et 800 millions de riyals, achevant l'automatisation de l'autorité et les points de vente, fixant le prix de trois mille 700 articles échangés dans une application, et assurant le suivi de la fixation des prix et en descendant pour surveiller les entreprises et les articles.

L'Autorité a également construit des bâtiments pharmaceutiques nationaux pour cinq pharmacies du secrétariat de la capitale, pour un montant total de 286 milliards 364 millions et 800 riyals, et les travaux se poursuivent pour achever le reste des gouvernorats, en fournissant des médicaments aux patients souffrant de maladies chroniques. des médicaments spécifiques tels que l'albumine et l'hormone de croissance, et la fourniture de trois millions de flacons d'insuline d'une valeur de 22 millions de dollars.

Des médicaments contre les maladies du sang, les maladies génétiques et l'hémophilie d'une valeur de 15 millions de dollars ont également été fournis, ainsi que des médicaments contre les maladies immunitaires, les transplantations de reins et d'organes, la sclérose en plaques, le sérum diphtérique et les médicaments de base, ainsi que des médicaments pour les centres et unités d'autres personnes. plus de deux mille installations, pour un total de plus de 25 milliards de riyals.

Services Takaful :

Plus de 300 camps médicaux, thérapeutiques et chirurgicaux ont été mis en place dans les zones les plus nécessiteuses et les plus pauvres, bénéficiant à plus de 80 000 bénéficiaires dans 12 gouvernorats.

Réalisations en matière de soins de santé primaires :

Le rapport indique que l'hôpital Al-Amal pour les maladies psychiatriques et mentales, phases un et deux, a été préparé, qu'un appareil EEG a été fourni à l'hôpital et un autre à l'hôpital général d'Al-Thawra, que l'hôpital a été doté d'un système d'énergie solaire, 10 des cliniques de santé mentale ont été réhabilitées dans des hôpitaux de huit gouvernorats, et dix psychologues ont été réhabilités en coordination avec le Conseil des spécialités médicales Al-Yamani.

Il a souligné que cinq millions et 500 000 moustiquaires imprégnées de pesticides à action prolongée ont été distribuées entre 2018 et 2023, que des campagnes de pulvérisation par brouillard ont été mises en œuvre dans plus de 700 000 foyers et que divers médicaments contre le paludisme ont été fournis à environ un million et 500 000 personnes. patients et dix unités de lutte contre le paludisme, de surveillance des insectes et d'intervention d'urgence ont été exploitées dans des zones d'endémie.

Selon le rapport, des campagnes ont été menées pour éliminer les sources de transmission des moustiques et des pulvérisations larvaires dans 26 districts de la Tihama, mettre à jour la carte épidémiologique du paludisme, distribuer plus de cinq millions 500 mille bandelettes de dépistage rapide du paludisme et de la dengue et mettre en œuvre trois campagnes nationales pour se débarrasser de la schistosomiase et des vers intestinaux, et trois campagnes : des campagnes nationales pour se débarrasser du melanogaster, deux campagnes nationales pour se débarrasser du trachome, fournir des médicaments contre la leishmaniose à 14 gouvernorats et fournir des médicaments sériques et un vaccin contre la rage à 14 gouvernorats. .

Il a déclaré que 142 cliniques mobiles étaient exploitées pour fournir des services de traitement et de prévention dans les zones difficiles d'accès des campagnes de tous les gouvernorats, en offrant des incitations financières aux agents de santé des centres de traitement de la malnutrition aiguë sévère et en ouvrant de nouveaux centres pour traiter la malnutrition aiguë sévère. , en doublant le TFC, et en créant des laboratoires et en prenant en charge les premiers cas dans les centres de malnutrition aiguë sévère présentant des complications du TFC.

Une formation de longue durée a été dispensée pendant deux ans en épidémiologie de terrain pour deux lots de 2018 à 2023, et 27 centres de traitement du choléra ont été construits et entièrement équipés au cours de la période de 2020 à 2021, des incitations ont été accordées à 2 700 personnels de santé dans ces centres, et un millier de pulvérisateurs d'aérosols ont été fournis.

Plus de six mille trois cents médecins et agents de santé ont également été formés aux politiques nationales de traitement des cas de paludisme et de dengue dans les gouvernorats, et 391 téléphones portables ont été fournis aux agents de surveillance des nouvelles installations pour être utilisés dans le système IDOS pour signaler. cas de maladie, et plus de 12 études ont été réalisées pour évaluer la résistance des vecteurs aux pesticides. Différents types de lutte antiparasitaire.

Des campagnes d'épandage de pesticides résiduels à domicile ont été mises en œuvre pour un total de 783 000 foyers, une formation de moyenne durée, d'un an en épidémiologie de terrain (diplôme), pour 24 personnes, et une formation de courte durée, 3 mois académiques, pour 11 cours d'autonomisation.

Secteur de la population - Santé maternelle et néonatale :

Le rapport indique qu'une formation de longue durée a été dispensée, d'une durée de 3 mois, à 12 stagiaires du personnel infirmier dans les spécialités de soins néonatals et à 20 stagiaires des techniciens en anesthésie dans les opérations obstétricales d'urgence.

Des cours diplômants ont également été mis en œuvre pendant un an au sein du Conseil yéménite des spécialités médicales, notamment des cours d'obstétrique d'urgence pour les médecins, des cours néonatals pour les médecins, des cours de technicien en anesthésie pour les techniciens en anesthésie, des techniciens néonatals pour les médecins et infirmières auxiliaires, et des techniciens opératoires, ainsi que la formation de 844 personnes. des sages-femmes des zones reculées et des établissements qui ne disposent pas de sages-femmes de divers gouvernorats dans le cadre du programme de sages-femmes pour chaque village, dans le but de combler le fossé.

Le soutien au système de bons pour les établissements de santé a été élargi et a continué à fournir un ensemble de services de santé maternelle et néonatale sous forme d'assurance maladie dans les gouvernorats, et les travaux ont été lancés sur le système d'approvisionnement logistique d'information électronique au cours de l'année 2019 au niveau central du gouvernorat. et des districts, et des enquêtes de suivi sur les accouchements naturels et par césarienne grâce aux données fournies par le système d'information de la collecte de données du secteur public et du secteur privé.

Le rapport indique qu'un programme de surveillance et de réponse à la mortalité maternelle a été mis en place et qu'un cadre national a été formé en Jordanie pour y travailler, qui vise à surveiller tous les décès survenus dans les établissements de santé ou dans la communauté dans le but d'analyser les causes de décès. , obtenir des informations précises et correctes, trouver des solutions qui ont conduit aux décès et réduire le taux, et travailler à l'amélioration des services, et préparer le guide national pour la création et la réhabilitation des hôpitaux de maternité et d'enfance au niveau du gouvernorat, un hôpital de maternité et d'enfance doté d'un d'une capacité de 100 lits et d'une capacité de 200 lits, ainsi qu'un hôpital de référence d'une capacité de 400 lits.

Un guide des procédures infirmières pour la prise en charge des prématurés et des nouveau-nés dans les services de crèches a également été élaboré et des investigations sur les anomalies fœtales ont été menées. 358 583 femmes enceintes ont accouché à domicile sous contrôle médical et 984 393 femmes enceintes ont accouché sous contrôle médical dans des établissements. .

Centre de Physiothérapie et Prothèse :

Le rapport indique que le nombre de personnes handicapées servies était de 147.769, dont 35.308 enfants, indiquant que les cas de handicaps ont augmenté jusqu'à 400% après l'agression.

Automatisation du système de santé :

Au cours de la dernière période, le ministère de la Santé s'est efforcé de trouver des solutions aux problèmes existants et s'est fixé des objectifs majeurs pour construire et adopter des systèmes de haute qualité comprenant des systèmes automatisés et des informations unifiées interconnectées dans tous les secteurs du ministère, reliant les données de santé les uns aux autres, et en fournissant des bases de données partagées et sécurisées qui préservent les indicateurs et les informations de santé par voie électronique, ainsi que l'accès.Accédez et analysez facilement les données.

Des systèmes d'information expérimentés dans d'autres pays ont été utilisés, tels que les systèmes construits à l'aide de la plateforme DHS2 et du système d'évaluation de la disponibilité des ressources et des services de santé (HeRAMS), pour former et qualifier le personnel qui traitera les données, les informations et les systèmes, et pour élever le niveau de évaluation en comparant électroniquement les performances entre les institutions de santé concernées.Conditions naturelles similaires.

Un système complet d'automatisation des hôpitaux et de divers établissements de santé a été introduit, car il contient le système médical, le système d'entrepôt et le système financier. Entre 2018 et 2023, les systèmes automatisés ont été téléchargés, mis à jour et le personnel formé à leur sujet pour 60% des hôpitaux, soit 80 hôpitaux.

Le Système National d'Information Statistique sur la Santé a également été mis en œuvre dans tous les gouvernorats et districts de la République, et une formation est actuellement dispensée sur son utilisation au niveau des établissements de santé, où 1 450 personnes ont été formées à l'utilisation de ce système.

Le site Web du Ministère de la Santé Publique et de la Population a été mis à jour pour inclure des informations sur celui-ci, sa structure organisationnelle, ses tâches, ses spécialisations, ses réglementations et ses lois, les nouvelles du ministère et du porte-parole officiel, l'actualité générale et les sujets de santé publique, les statistiques et les indicateurs de ressources et services de santé, et le site Web a été activé à la mi-2023.

Le rapport souligne que des systèmes d'information ont été créés pour gérer les services logistiques et les subventions de traitement, surveiller la disponibilité des ressources et des services de santé (Hermes), la correspondance électronique (entrante, sortante et archivage électronique) pour servir le public, mettre en œuvre la tarification des services de santé, et l'Administration Générale de Coopération Technique et Internationale pour le suivi des accords, projets et interventions dans le secteur de la santé.

Départements de preuves, de normes et d’évaluation :

Le rapport confirme que le ministère a élaboré plus de 60 guides nationaux sur les normes types, dont 30 guides pour les hôpitaux et centres spécialisés tels que les reins artificiels, la dialyse, les membres artificiels, le traitement des brûlures, les établissements médicaux et pharmaceutiques privés, les services d'urgence et d'ambulance, les soins bucco-dentaires. et santé dentaire, déchets médicaux, pharmacie clinique, soins psychologiques et autres.

Les installations médicales publiques et privées et les moyens de les développer ont également été supervisées et évaluées. Au cours du quatrième cycle, le processus d'évaluation a porté sur 190 hôpitaux, 80 dispensaires, 50 centres de diagnostic et 600 centres médicaux, et la mise en œuvre de programmes nationaux d'accréditation des hôpitaux (AHSAN). ).

Investissement dans le secteur de la santé :

Le ministère a préparé une carte d'investissement et 20 cartes pour plus de 290 opportunités d'investissement dans différents gouvernorats, y compris des hôpitaux généraux et spécialisés pour la création d'hôpitaux psychiatriques, et des centres spécialisés, dont dix centres spécialisés pour des services de qualité (transplantation rénale, transplantation hépatique, greffe de moelle osseuse). transplantation, transplantation de cornée, transplantation d'articulations), et mise en œuvre des première et deuxième réunions d'investissement.

Lancement du Forum mondial de la santé pour plaider en faveur de Gaza :

Les dirigeants du ministère de la Santé ont annoncé l'initiative d'organiser un forum mondial sur la santé pour soutenir Gaza, en plus de tenir des conférences médicales, qui visent toutes à soutenir Gaza, et de confirmer la volonté du secteur de la santé au Yémen de fournir des centaines de soins. du personnel médical, des spécialistes et des chirurgiens, pour soutenir le secteur de la santé dans la bande de Gaza, et pour préparer des convois médicaux et les envoyer immédiatement dans la bande.

Un site Web électronique a également été lancé pour le forum, et le porte-parole officiel du ministère yéménite de la Santé est chargé de l'alimenter en publiant des données de santé palestiniennes actualisées, en criminalisant et en condamnant les données publiées par le ministère yéménite de la Santé ( il y a jusqu'à présent 11 déclarations), surveiller et publier les crimes sionistes commis contre le personnel médical et ambulancier à Gaza et alimenter les sites Web. Communication sociale sur les derniers développements dans le domaine de la santé à Gaza, en plus des réunions du porte-parole officiel du ministère avec chaînes satellite et stations de radio locales et arabes concernant l'évolution de la situation sanitaire dans la bande de Gaza.

Victimes d'agression :

Les statistiques indiquent que depuis le début de l'agression jusqu'au 25 mars 2024, le nombre de martyrs et de blessés arrivés dans les hôpitaux a atteint 49 408 civils, dont 15 752 martyrs et 33 656 blessés. Le nombre d'enfants martyrs a atteint 3 184 martyrs et les blessés 4 714. tandis que le nombre de femmes martyres a atteint 3 223 femmes et 3 306 femmes ont été blessées.

Le nombre total de victimes civiles handicapées ciblées s'élève à 14 406 personnes handicapées, dont plus de 6 000 enfants.

Cibler les établissements de santé, les centres et les équipes médicales :

Selon les statistiques, des hôpitaux et des installations médicales ont été visés, qui sont considérés comme des biens civils bénéficiant d'une protection spéciale en vertu du droit de la guerre, et les prendre pour cible est considéré comme un crime de guerre dont les auteurs sont passibles de poursuites judiciaires.

Comme 539 établissements sanitaires et administratifs ont été ciblés dans 14 gouvernorats, dont 162 établissements de santé ont été complètement détruits et 376 partiellement détruits, ce qui a entraîné une forte pression sur le secteur de la santé, et plus de 55 % des établissements de santé étaient sans travail, et sous le siège, 45% des installations fonctionnent.

Le rapport indique que le nombre total de victimes parmi le personnel médical a atteint 69 membres du personnel médical et infirmier, dont 66 martyrs. L'agression a provoqué le départ d'environ plus de 95% du personnel médical travaillant dans le pays, la destruction directe d'une usine pharmaceutique. et deux usines d'oxygène, et le fait que 100 ambulances ont été bombardées pendant l'attaque.

L'impact de l'agression sur la situation humanitaire au Yémen :

L'agression et le siège ont créé une profonde crise humanitaire au Yémen, considérée comme la plus grande au monde, selon les organisations humanitaires. Selon les indicateurs, les centres médicaux ont enregistré la mort de plus de 830 000 enfants de moins de cinq ans. pendant neuf ans d'agression, et 80 nouveau-nés de moins de 28 jours meurent chaque jour, et 46. Mille femmes à la suite de complications résultant du siège et de l'agression.

On a également enregistré 350 000 cas de fausses couches et une augmentation significative des malformations fœtales, atteignant plus de 22 000 cas de malformation dans les zones qui ont été intensément ciblées par l'agression avec des armes internationalement interdites, et le nombre de naissances prématurées et d'insuffisance pondérale a augmenté chaque année en raison de l'agression et du siège, de plus de 9 % ; 50 % d'entre eux meurent à cause des répercussions du siège, de l'agression, de la malnutrition et d'une faible immunité.

Alors que le nombre de personnes souffrant de malformations cardiaques a atteint plus de trois mille enfants et que le nombre d'enfants souffrant de malnutrition aiguë a atteint plus de deux millions et six cent mille enfants de moins de cinq ans, dont 630 mille enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère, et plus d'un million et 800 000 femmes souffrent de malnutrition, un million de femmes souffrent d'anémie et 36 % des femmes enceintes qui fréquentent les établissements de santé souffrent d'anémie.

Selon les indicateurs, les cas de pneumonie chez les enfants ont atteint 18%, 18% des femmes souffrent de malnutrition et 7 387 cas de thalassémie et de troubles sanguins héréditaires risquent la mort en raison de l'empêchement de l'entrée des médicaments et du faible niveau économique. de leurs familles, dont 541 sont morts à cause du siège, tandis que cinq mille patients souffrant d'insuffisance rénale sont confrontés à une pénurie de médicaments pour les séances de dialyse à cause du blocus, en plus des médicaments accompagnant chaque séance, et il y a plus de 498 appareils d'hémodialyse dans plusieurs centres qui ont besoin de pièces de rechange.

Les statistiques montrent qu'il y a plus de deux mille cas de déformations et d'ulcères cornéens nécessitant une greffe de cornée à l'étranger, et l'entrée des fournitures médicales nécessaires pour sauver la vie de millions de patients atteints de maladies chroniques a été empêchée, comme : 50 % des médicaments contre le cancer, 38 types de médicaments principaux et produits sanguins nécessitant des conditions de transport, notamment le refroidissement, 68 types de médicaments chirurgicaux, 31 types de médicaments de réanimation et d'anesthésie, 120 types de médicaments pour les maladies chroniques, 65 types de solutions de laboratoire et examens des tissus.

Elle a expliqué qu'il y a plus de 95 850 cas enregistrés au Centre national d'oncologie, soit une augmentation de 50%, et plus de trois mille enfants atteints de leucémie risquent la mort, et 300 d'entre eux doivent voyager d'urgence pour recevoir un traitement, dont 30% ont besoin d'une greffe de moelle osseuse, et neuf milliers de patients atteints de cancer s'ajoutent chaque année, dont 15 % sont des enfants, et l'empêchement de l'entrée de médicaments a conduit à une grave pénurie de 50 % de médicaments de soutien.

L'effet de l'agression sur la situation pharmacologique :

L'impact de l'agression sur le secteur pharmaceutique à travers l'absence et la rareté de la plupart des médicaments qui nécessitent des conditions de transport spéciales (réfrigération), car les variétés dépassaient 38 noms scientifiques, dont des centaines de noms commerciaux qui étaient en circulation avant l'agression dans une large mesure. Il y a donc des milliers de patients qui ont perdu leurs médicaments à cause du siège, notamment des médicaments pour les transplantations rénales, des dérivés sanguins, des médicaments hormonaux et certaines solutions de diagnostic.

Les statistiques montrent que 1 630 types de 98 médicaments sont en pénurie en raison de l'agression et du siège et ne sont pas fabriqués localement selon leur nom scientifique. 16 entreprises qui produisaient 559 types de médicaments ont fermé leurs marchés au Yémen à cause du siège, et 83 les importateurs qui fournissaient 1 329 types ont arrêté d'importer en raison de la situation insatisfaisante et des commodités imposées par l'agression et le siège.

Elle a confirmé le taux d'augmentation élevé des besoins annuels moyens de dizaines de types de produits pharmaceutiques, de 200 à 500 pour cent, et la prévention de l'entrée d'iode radioactif chez les patients atteints d'un cancer de la thyroïde à la suite du blocus.

Malnutrition:

Les femmes et les enfants sont considérés comme les groupes les plus touchés par l'agression et le siège, en particulier ceux qui souffrent de certaines maladies telles que la malnutrition et l'anémie, plutôt que de l'état de santé de la mère, du fœtus ou du nouveau-né dans la tranche d'âge de 0 à 28 jours. ou moins de 5 ans.

Les statistiques confirment que 24,1 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire, dont 18,2 millions de femmes et d'enfants, et 3,5 millions d'enfants yéménites souffrant de malnutrition, dont 500 000 enfants souffrant de malnutrition sévère.

Il y a 52 mille décès d'enfants par an, à raison d'un enfant toutes les dix minutes, et à raison de 60 enfants pour mille naissances, selon une déclaration du représentant du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), et du Le nombre de cas quotidiens de malnutrition atteint 80 à 90 cas, dont 40 cas graves. C'est grave et il y a 25 cas enregistrés quotidiennement à Sanaa.

Épidémies et maladies :

Dès le début, l’agression a ciblé le système de santé lié à l’eau, à l’assainissement et aux services de prévention, ce qui a conduit à la propagation de nombreuses maladies et épidémies au cours des neuf années de l’agression.

Le nombre de cas suspects de maladies épidémiques au cours de la période allant de 2016 à mars 2024 a atteint 22 millions 788 mille 333 cas, dont 11 mille 188 décès.

La souffrance des patients qui doivent voyager à l’étranger :

De nombreux patients qui doivent voyager à l'étranger souffrent encore d'une série de complications allant de mal en pis, car le nombre de patients enregistrés a atteint 100 000 patients et ce nombre est en augmentation, et actuellement seuls 500 patients voyagent par mois, en raison du nombre limité de patients. de sièges pour les patients et les soumettant à la politique du marché des billets de voyage vers la Jordanie.

Le siège du Yémen a affecté les patients qui ont besoin de voyager à l'étranger en tant que droit légal et humanitaire, et la coalition a prétendu augmenter les vols au cours de l'année écoulée, passant d'un vol orphelin par semaine à seulement 5 vols par semaine, et via le seul transporteur. (Yéménie) et vers une seule destination, qui est la Jordanie.

Les statistiques confirment que cinq vols hebdomadaires vers la Jordanie ne couvrent pas 10 % des besoins réels des patients pour se rendre seuls en Jordanie, alors que le nombre de patients augmente chaque jour, car il y a des centaines de demandes d'inscription sur les listes du Bureau médical suprême. Comité qui doit se rendre en urgence vers une destination de traitement en dehors du pays.

Les statistiques pour l'année 2023 concernant ceux qui ont reçu un rapport médical pour voyager à l'étranger s'élèvent à neuf mille 665 cas difficiles à traiter à l'intérieur du pays.

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population a imputé aux pays agresseurs les répercussions de la catastrophe sanitaire en raison de leur agression et de la destruction systématique du secteur de la santé et des crimes qu'ils ont commis et qui se poursuivent.

Il appelle à ouvrir l'aéroport international de Sanaa à tous les vols humanitaires et commerciaux sur une base continue, vers de multiples destinations et plusieurs compagnies de transport, afin de soulager les souffrances des patients qui doivent être soignés vers n'importe quelle destination sans procédures arbitraires et d'acheminer les médicaments en toute sécurité.

Il a souligné que le refus des pays agresseurs de mettre en œuvre la trêve dans le cadre humanitaire concernant l'aéroport international de Sanaa est un crime de guerre ajouté à leurs crimes odieux contre l'humanité et la vie.

Le ministère a appelé à l'ouverture de tous les ports yéménites et à la levée du blocus naval pour l'arrivée des fournitures médicales et des médicaments... exigeant que les Nations Unies autorisent l'entrée des missions médicales au Yémen.

Il a également appelé à autoriser l'entrée de l'aide humanitaire, médicale et alimentaire sans conditions ni détention... appelant les médecins étrangers à revenir servir leur pays, indiquant que le secteur de la santé a besoin d'environ 40 000 médecins pour combler le déficit, notamment en les campagnes et les centres médicaux, et plus de dix mille spécialistes.

Le ministère a également appelé les professionnels des médias arabes et internationaux à dénoncer l'horreur du crime commis par les pays d'agression contre le Yémen, le siège injuste et en cours, leur utilisation de tous types d'armes internationalement interdites, leurs meurtres avec préméditation et leur commission. de tous les crimes contre l'humanité.

Les associations d'action civile, les organisations de défense des droits de l'homme et les institutions et organisations de défense des droits de l'homme compétentes ont appelé à engager des poursuites contre les pays d'agression et ceux qui ont facilité cette guerre d'agression, sur le plan logistique et militaire, auprès des entreprises américaines, européennes et britanniques, et à les poursuivre en justice. criminels de guerre et de poursuivre en justice toutes les entreprises qui ont fourni des armes prohibées à ces régimes criminels.

Sanaa - Saba : Rapport / Mahdi Al-Bahri
traduit par


A.A.A.



Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Lundi 15 Avril 2024 12:47:09 +0300