Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Le Développement et les initiatives  
فارسي | Español | Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
    Locales
Taiz améliore l'accès à l'eau avec un nouveau projet de station d'énergie solaire
[Mercredi 17 Juillet 2024]
La province de Sanaa organise l'anniversaire d'Achoura
[Mercredi 17 Juillet 2024]
Un membre du CPS mène la réconciliation dans une affaire de meurtre entre tribus yéménites et prône l'unité contre les agresseurs extérieurs
[Mercredi 17 Juillet 2024]
Ibb commémore Achoura en appelant à défendre la foi et à affronter l'injustice mondiale
[Mercredi 17 Juillet 2024]
Abdulsalam condamne l'attaque contre une mosquée à Mascate
[Mercredi 17 Juillet 2024]
 
    Enquêtes et reportages
Pour la première fois... l'ennemi sioniste se trouve impuissant face à la résistance palestinienne à Gaza et aux fronts de soutien.
[Mercredi 17 Juillet 2024]
La résistance palestinienne gagne pour Jérusalem et Al-Aqsa en l’absence de positions arabes et musulmanes
[Mercredi 17 Juillet 2024]
Malgré la signature de la Convention contre la torture, l'ennemi sioniste continue de torturer les prisonniers palestiniens
[Lundi 15 Juillet 2024]
Malgré les massacres sionistes à Gaza, les négociations de trêve entre le Hamas et l'ennemi se poursuivent
[Lundi 15 Juillet 2024]
L'ennemi sioniste continue ses massacres barbares... et la résistance répond par des opérations qualitatives
[Lundi 15 Juillet 2024]
 
    L‘agression Américain saoudienne
Un citoyen a été tué par les tirs de l'ennemi saoudien à Saada
[Mardi 16 Juillet 2024]
Le Grand Mufti de Palestine condamne le toit ennemi dans la cour de la mosquée Ibrahimi
[Vendredi 12 Juillet 2024]
Le PM français compte remettre sa démission au président Macron
[Lundi 08 Juillet 2024]
La réponse de la résistance libanaise à l'assassinat d'"Abou Nimah"... un message clair à l'ennemi sur sa capacité à renvoyer le coup à deux reprises
[Vendredi 05 Juillet 2024]
L'agression américano-britannique a lancé deux raids sur la région de Buhais dans le Midi, Hajjah
[Jeudi 04 Juillet 2024]
  Locales
La CGYPMR perd Plus de trois milliards et 254 millions à la suite de l'agression et du blocus US-saoudiens
La CGYPMR perd Plus de trois milliards et 254 millions à la suite de l'agression et du blocus US-saoudiens
La CGYPMR perd Plus de trois milliards et 254 millions à la suite de l'agression et du blocus US-saoudiens
[Mercredi, 29 Mars 2023 19:05:29 +0300]

SANAA Mars 29. 2023 (Saba) –La Corporation générale yéménite des ports de la mer Rouge (CGYPMR) a révélé ce mercredi que le volume des dommages matériels directs et indirects et des pertes qu'elle a subis à la suite de l'agression US-sioniste-saoudienne et du blocus s'élevait à trois milliards 254 millions et 970 000 dollars.



Le vice-président de la Corporation, le capitaine Zaid Al-Washli, a expliqué lors d'une conférence de presse organisée par la société que la destruction des infrastructures portuaires et le ciblage systématique des équipements et services de transport maritime, en plus de l'annonce de la fermeture de tous les ports maritimes, restera un témoin des crimes de guerre commis par la coalition d'agression contre l'humanité au Yémen. .



Lors de la conférence, à laquelle assistait le président de la Corporation, le capitaine Muhammad Ishaq, il a passé en revue l'étendue des dégâts subis par les ports de la mer Rouge, notamment le port de Hodeidah, dont les ponts roulants, les hangars de maintenance et de stockage, et les toboggans des pontons marins du port ont été détruits, l'occupation du port de Mokha, le ciblage des installations et des postes d'amarrage des ports de Ras Issa et de Salif, et la perturbation de l'activité de navigation et commerciaux médicaments, carburant et besoins humanitaires.



Al-Washli considérait la destruction des ports de la mer Rouge et le bombardement délibéré de leurs infrastructures et mécanismes de transport et de déchargement des navires chargés de marchandises comme un crime de guerre à part entière et une violation du droit international humanitaire et des conventions, y compris les quatre Conventions de Genève et les protocoles qui y sont attachés, qui criminalisent le ciblage d'installations vitales et d'objets civils.



Il a déclaré: "Notre pays approche du mois de Ramadan pour la huitième année consécutive, à la lumière des répercussions difficiles dont a été témoin la Red Sea Ports Corporation à la suite de l'agression et du blocus, et des dommages et pertes qui en résultent nécessitait une intensification des efforts pour y faire face et renforcer la constance dans la performance et la fourniture continue de services parmi les décombres des défis et des restrictions imposés par la coalition d'agression." ".



Il a poursuivi en disant: "Cette conférence de presse annuelle n'est pas une station de passage, ni une activité de routine, mais plutôt un événement important pour raconter une narration partielle d'une réalité amère et d'une douleur patriotique. Un certain nombre d'indicateurs en retour du travail, les efforts et les solutions qui ont été accomplis pour faire face aux défis et à l'ampleur de la catastrophe auxquels les ports de la mer Rouge ont été exposés.



Le capitaine Al-Washli a poursuivi en disant : « Nous passons en revue devant vous la trilogie de la douleur, la réalité de la détente et les vastes espoirs que le peuple yéménite attend pour mettre fin à toute la tragédie que notre patrie bien-aimée a connue à la suite du siège et la destruction systématique des ports et le ciblage injustifié du port de Hodeidah dans un crime de guerre contre l'humanité qui a délibérément perturbé l'infrastructure portuaire. Outre la grande tragédie de la baisse des entrées de marchandises, de nourriture, de médicaments et d'autres besoins humanitaires .



Le vice-président de la Corporation a confirmé que les pertes matérielles directes et indirectes subies par la Red Sea Ports Corporation du fait de l'agression, du blocus et des restrictions illégales à la fermeture des ports constituaient une violation flagrante des pactes internationaux et des quatre Conventions de Genève qui criminalisent le ciblage des services et des équipements vitaux.



Il a souligné que la Ports Corporation n'était pas restée les bras croisés au cours des huit dernières années, mais avait plutôt travaillé sans relâche et renforcé son rôle pour suivre le rythme de l'accueil des navires et de l'entrée des marchandises, bien que partiellement.



Il a expliqué que les efforts de la Fondation se sont concentrés au cours de la dernière période sur la réparation d'une partie de ce qui a été détruit par l'agression, la mise en œuvre de projets de développement, la préparation d'études techniques, la fourniture de certains équipements et mécanismes opérationnels et l'entretien des équipements pour lesquels les pièces de rechange n'ont pas pu être fournies en raison de le blocus d'agression et l'interdiction d'entrée.



Il a également souligné que parmi les efforts qui ont été accomplis figurent la réhabilitation des routes et des places asphaltées dans les ports de Hodeidah et de Salif, l'entretien des hangars de l'incubateur, de la centrale électrique, des entrepôts de stockage et d'autres travaux réalisés par la Corporation dans le contexte de traitement et de réparation d'une partie de ce qui a été détruit par l'agression.



Le capitaine Zaid Al-Washli a évoqué les répercussions du blocus et de la fermeture de l'activité portuaire, qui ont provoqué un déficit important qui a conduit à priver l'État de revenus et de revenus, et une grave pénurie d'entrée de nourriture, de médicaments et de construction, et la pénurie aiguë à l'entrée des dérivés du pétrole a entraîné une hausse des prix et une crise des services publics qui en a résulté C'est la plus grande catastrophe humanitaire au monde.

Il a passé en revue les travaux menés par la Société récemment, dans le cadre de la percée de l'ouverture du port, qui a eu un impact significatif sur le fonctionnement des ports, notamment l'octroi d'installations et d'avantages pour rétablir l'activité de navigation, l'encouragement des commerçants et des importateurs et la mise en place d'une matrice de mesures qui amélioreraient le mouvement du flux et l'entrée des navires.



Il a noté les résultats des réunions et des réunions entre la Société et les chefs d'État concernés, qui ont abouti à un travail fructueux pour accroître l'efficacité de l'exploitation portuaire malgré les défis, en disant : « Si nous fermons huit ans de souffrance et la ténacité des Ports Cadres et équipages de la Corporation, nous lançons aujourd'hui la neuvième année de constance avec la saveur de la détente et des indicateurs d'ouverture de ports et de réception d'un afflux de navires chargés de marchandises, de carburant, de gaz et d'autres besoins de la vie, avec un trafic de navigation direct.



Il a appelé les Nations Unies à s'acquitter de leurs responsabilités et obligations en matière de rétablissement de l'activité des ports de la mer Rouge, qui n'ont pas encore été mises en œuvre, malgré l'accord.



Le capitaine Al-Washli a renouvelé l'engagement de poursuivre les efforts pour activer le travail et mobiliser les capacités opérationnelles pour suivre le rythme des exigences de la restauration de l'activité commerciale et maritime et du mouvement d'entrée des marchandises et des navires d'une manière qui réponde aux aspirations et aux espoirs des Yéménites. peuple et traduit les directives de la direction révolutionnaire, du Conseil politique suprême et du gouvernement.



Il a indiqué que les travaux battent leur plein pour établir un projet de guichet unique pour surmonter les procédures de réception et de déchargement des navires, et d'autres actions stratégiques ciblées, appréciant le rôle de la direction révolutionnaire, du Conseil politique suprême, du gouvernement de salut et du ministère. of Transport en soutenant les efforts de la Ports Corporation et en veillant à assurer le suivi et à résoudre certaines difficultés.



Une déclaration publiée lors de la conférence de presse a salué les efforts de la direction révolutionnaire, du Conseil politique suprême et de la délégation nationale de négociation et leur rôle avisé dans la victoire des droits du peuple yéménite.



Il a également apprécié le rôle actif du gouvernement, du Comité économique et du leadership du ministère des Transports dans le suivi du dépassement des difficultés et des obstacles auxquels la société est confrontée en raison des conséquences et des dommages majeurs subis par elle à la suite de le ciblage des ports de la mer Rouge par la coalition d'agression systématique.



Il a félicité tous les employés de la société et de la direction du port et les indicateurs atteints grâce à leur constance et leur constance dans le travail, qui n'ont pas été dissuadés par les répercussions de l'agression de continuer à exercer leur devoir national à divers niveaux techniques, administratifs et de terrain. , et de jouer un rôle actif dans le traitement et la réparation des dommages en fonction de ce qui est disponible et en se tenant résolument face aux défis.



La déclaration a confirmé que les pays d'agression ont violé la terre du Yémen et imposé un blocus appliqué par voie terrestre, maritime et aérienne, ce qui constitue une violation et une violation du droit international humanitaire et des conventions, y compris les quatre Conventions de Genève et les protocoles qui y sont attachés, qui criminalisent le ciblage d'installations vitales indispensables aux personnes, telles que les ports et les installations économiques, car ce sont des biens de caractère civil.



Le communiqué considérait ce type de crime comme un crime de guerre du premier degré, et des crimes contre l'humanité imprescriptibles, disant : La destruction systématique du ciblage du port de Hodeidah et la perturbation des grues, des équipements de pont et les chantiers de réception des navires ont entraîné des pertes matérielles directes et indirectes dépassant les trois milliards et 254 millions de dollars jusqu'en 2022.



Il a expliqué que la tromperie pratiquée par les pays d'agression en bloquant les ports de la mer Rouge pendant huit ans et en imposant les plus grandes souffrances humaines au peuple yéménite, et en liant le droit humanitaire et légal de livrer de la nourriture, des médicaments et des dérivés du pétrole aux forces militaires et politiques fichiers, est une violation flagrante des droits de l'homme.



Dans le communiqué, la Red Sea Ports Corporation a appelé les Nations Unies et ses organisations affiliées à remplir rapidement leurs obligations conformément à ce qui avait été convenu pour fournir les ponts roulants et les équipements détruits par l'agression, et les besoins d'exploitation du port qui avaient été précédemment identifiés. par l'équipe d'experts mandatée par le PNUD pour évaluer les ports de Hodeïda, Salif et Ras Issa, et elle était programmée dans le cadre de trois parcours d'urgence, ambulatoire et d'accompagnement.



La déclaration a confirmé la volonté de la Société yéménite des ports de la mer Rouge d'activer les services portuaires et de poursuivre le développement des capacités opérationnelles et de suivre le rythme de tout ce qui permettrait de rétablir l'activité de navigation à ce qu'elle était pour atténuer les souffrances du peuple yéménite et mobiliser les efforts et capacités à mettre en œuvre les responsabilités pour répondre aux exigences de l'étape actuelle.



La conférence, qui s'est tenue aux quais du port de Hodeidah en présence de représentants des médias, a vu la présentation des statistiques de l'activité entrante totale en tonnes, la préparation des pontons maritimes dans les ports de la mer Rouge, et la activité de manutention de conteneurs dans le port de Hodeidah au cours des années 2014 à 2022 après J.-C. L'activité du port de Hodeidah a également été revue en trois phases (naturelle, ciblage, résilience).



A.A.A.



resource : saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Locales)
Mis a jour le: Mercredi 17 Juillet 2024 18:14:34 +0300