Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Fonctionnaires français : la nomination de l'émirati Al Raisi à la tête d'Interpol est un réel danger

Fonctionnaires français : la nomination de l'émirati Al Raisi à la tête d'Interpol est un réel danger

[Mercredi 24 Novembre 2021]

SANAA, 24 Nov. (Saba) - Des responsables en France ont mis en garde le mercredi contre l'arrivée d'un officier de la police émirienne à la présidence de l'Organisation internationale de police criminelle (Interpol) lors de ses élections attendues jeudi prochain.

 

Laurent Wauquet, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et Bruno Bernard, président de la ville de Lyon, où se trouve le siège d'Interpol, ont indiqué dans une lettre adressée au ministre de l'Intérieur de leur pays, Gérald Darmanin, que le général de division Ahmed Nasser Al Raisi, inspecteur général du ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis, fait face à un procès pour torture déposé contre lui par les Britanniques et une organisation non gouvernementale.

 

Les deux élus ont écrit dans leur courrier conjoint, selon l'Agence France-Presse, qu'"une candidature entachée de plaintes pourrait constituer un réel danger et pourrait délégitimer l'establishment et son implantation dans notre démocratie".

 

Il est prévu que les élections à la présidence d'Interpol se tiendront jeudi prochain à Istanbul, où l'Organisation internationale de police criminelle tiendra sa 88e Assemblée générale.

 

La Tchèque Sarka Havrankova est candidate à la présidence d'INTERPOL, l'organisation qui compte 194 membres.

 

 

 

A. A. Muhammad


Ressource : Saba

  more of (L‘agression Américain saoudienne)