Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Rouhani d’Iran considéré le Projet de transport de Pétrole, via Nouveau Oléoduc à Jask, réponse ferme aux conspirateurs et la Syrie attaque complices impérialistes avec les sionistes et terroristes

Rouhani d’Iran considéré le Projet de transport de Pétrole, via Nouveau Oléoduc à Jask, réponse ferme aux conspirateurs et la Syrie attaque complices impérialistes avec les sionistes et terroristes

[Jeudi 22 Juillet 2021]

CAPITALES, 22 Juillet (Saba) -  Le président iranien Hassan Rouhani a inauguré jeudi un nouvel oléoduc pour l'exportation de pétrole du port de Jask, déclarant que le projet constitue une réponse ferme à l'Amérique et à tous les conspirateurs contre son pays.

 

L'agence de presse iranienne (IRNA) a cité Rouhani disant, au cours de la 83e semaine de l'ouverture des projets nationaux iraniens, que l'inauguration du projet représente une réponse ferme et forte à tous les conspirateurs, en particulier ‘l'Amérique’, ajoutant que le secteur pétrolier faisait partie des secteurs touchés par les sanctions américaines, alors que Washington a lancé une guerre contre les deux secteurs. L'exportation de pétrole et la fourniture de produits de base sont deux domaines d'une grande importance pour le pays.

 

Rouhani a précisé que ‘l'Amérique’ a entravé l'exportation de pétrole dans le but de réduire les exportations à zéro pour réduire nos revenus en devises fortes, tandis que l'Iran était en mesure de fournir des devises fortes pour l'achat de médicaments.

 

Il a souligné que l'inauguration du projet après deux ans et plus représente une fierté pour l'industrie pétrolière iranienne, soulignant que l'Iran a franchi une étape nationale importante, car l'exportation de pétrole à travers de nouvelles raffineries est d'une grande importance.

 

La Syrie avait affirmé que le fait que certains membres de la communauté internationale ignorent les attaques et les crimes ‘israéliens’ en fait un partenaire de l'entité sioniste dans ses opérations criminelles aux côtés des organisations terroristes armées. Elle a affirmé son droit à défendre sa terre, son peuple et sa souveraineté en tous les moyens garantis par sa constitution et le droit international.

 

Le ministère syrien des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué publié aujourd'hui par l'Agence de presse syrienne (SANA) que les autorités d'occupation israéliennes ont commis une nouvelle agression aérienne sur le territoire syrien, vers 1 h 13 aujourd'hui, jeudi, en lançant des vagues de missiles qui ont visé certains zones dans la région d'Al-Qusayr dans le gouvernorat de Homs. .

 

Le ministère syrien des Affaires étrangères a souligné que cette lâche agression ‘israélienne’ est survenue deux jours après qu'« Israël » a lancé une agression aérienne perfide visant la zone d'Al-Safira au sud-est du gouvernorat d'Alep, et deux jours après qu'un hélicoptère de l'occupant américain ait bombardé une maison dans le village de Jamous dans le gouvernorat de Hasaka, tuant 3 civils.

 

« En outre, elle est intervenue deux jours après que l'organisation terroriste « Jabhat al-Nosra », présente dans la campagne ouest et sud-ouest du gouvernorat d'Alep, ait pris pour cible la ville de Nubl dans la campagne nord d'Alep, entraînant la mort d'un femme et la blessure d'un enfant, et après que l'occupant turc ait coupé l'eau de la gare d'Allouk et abaissé le niveau de l'Euphrate, » selon le communiqué.

 

Il a expliqué que la Syrie considère que ce n'est pas une coïncidence si ces forces terroristes intensifient leurs attaques criminelles sur le territoire syrien, mais plutôt que cela vient de la mise en œuvre de stratégies géopolitiques-conspiratoires continues contre la Syrie en raison de leurs positions de principe, en particulier celles liées à lutte contre le terrorisme, ses outils et ses agents dans la région.

 

Il a souligné que la Syrie affirme que la poursuite des autorités d'occupation ‘israéliennes’ dans la pratique du terrorisme dans la région n'aurait pas eu lieu sans la protection des administrations américaines successives et de certains pays occidentaux, couvrant leurs crimes et étant convaincus qu'ils ne seront pas détenus. responsables de leurs innombrables crimes qui sont documentés dans les documents et les résolutions des ‘Nations Unies’ et des organisations des droits de l'homme, des droits de l'homme et de la plupart des autres organisations internationales.

 

Le ministère a ajouté dans sa déclaration que la Syrie confirme que l'ignorance continue de certains membres de la communauté internationale des attaques et des crimes israéliens, qui se sont multipliés ces derniers temps, en fait un autre partenaire d'"Israël" dans sa criminalité, avec les forces armées des organisations terroristes déployées dans certaines régions de Syrie, comme le « Front Al-Nusra » et « ‘ISIS’ (daech) et d'autres.

 

La Syrie confirme également, selon le communiqué, qu'elle n'hésitera pas à exercer son droit de défendre sa terre, son peuple et sa souveraineté de toutes les manières garanties par sa constitution, la Charte des ‘Nations Unies’ et les dispositions du droit international.

 

L'armée syrienne avait repoussé une agression ‘israélienne’ avec des missiles sur la région d'Al-Qusayr dans la campagne de Homs, et la plupart des missiles hostiles ont été abattus.

الدفاعات السورية تتصدى لعدوان إسرائيلي على منطقة القصير بريف حمص وتسقط معظم الصواريخ المعادية

L'agence de presse syrienne (SANA) a cité une source militaire disant que vers 1 h 13 du matin aujourd'hui, l'ennemi ‘israélien’ a mené une attaque aérienne depuis le nord-est de Beyrouth, ciblant certains points de la région d'Al-Qusayr dans la campagne de Homs. les défenses aériennes ont affronté les missiles de l'agression et en ont abattu la plupart, et les dégâts se sont limités au matériel.

 

Les défenses aériennes de l'armée syrienne, avant-hier, ont fait face à une autre agression ‘israélienne’ avec des missiles sur certains points aux alentours de la zone d'Al-Safira dans la campagne d'Alep, et ont abattu la plupart des missiles hostiles.

 

Dans un autre contexte liée l’Egypte et le Soudan, les deux pays parmi ceux de l’agression sur le Yémen, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a annoncé l'achèvement du deuxième remplissage du barrage de la Renaissance, soulignant que cette procédure ne nuira pas aux pays en aval, en référence à l'Égypte et au Soudan.

Aujourd’hui, il a publié sur son compte sur « Twitter », que le deuxième remplissage du barrage de la Renaissance a eu lieu le vingt de ce mois, et je pense que le pays a rempli le barrage avec prudence pendant la saison des pluies et de manière utile, notant que ce remplissage ne porterait pas préjudice aux pays en aval.

 

Pour sa part, le membre de l'équipe de négociation éthiopienne dans le barrage de la Renaissance, Yelma Selechel, a déclaré hier, mercredi, que le deuxième remplissage du barrage de la Renaissance a levé toutes les ambiguïtés soulevées par l'Egypte et le Soudan concernant l'impact du barrage sur l'aval des pays.

 

Tandis que les médias égyptiens faisaient état de l'échec du deuxième remplissage du barrage de la Renaissance selon les plans éthiopiens, tandis que les autorités soudanaises annonçaient le rejet des mesures modernistes de l'Éthiopie et la politique d'imposition du fait accompli.

 

 

 

 

A.A. Mohammed

 


Ressource : Saba

  more of (L‘agression Américain saoudienne)