Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Galerie de photos   Vidéothèque  
Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Un stand de protestation à Bayda condamne l'incendie d'exemplaires du Saint Coran
[Mardi 07 FÈvrier 2023]
Un stand à Khadir, Taiz, condamne l'incendie d'exemplaires du Saint Coran et la détention de Marwa Al-Sabri
[Mardi 07 FÈvrier 2023]
Al-Hamli rencontre le directeur exécutif adjoint du Programme alimentaire mondial
[Lundi 06 FÈvrier 2023]
Une réunion des dirigeants d'Ansar Allah et du Congrès discutent des développements sur la scène nationale
[Lundi 06 FÈvrier 2023]
Sharaf rencontre le directeur exécutif adjoint du PAM
[Lundi 06 FÈvrier 2023]
 
  Enquêtes et reportages
Boycotter les pays qui offensent l'Islam, le Coran, le Prophète Muhammad et les saintetés est le devoir de chaque homme et femme musulman : rapport
[Dimanche 05 FÈvrier 2023]
Le mouvement politique contre les efforts de paix omanais
[Lundi 30 Janvier 2023]
La dépendance de l'Europe à l'égard de l'hégémonie américaine…une Réalité amère: rapport
[Lundi 30 Janvier 2023]
Statut des femmes en Amérique et en Occident … Faux slogans et mauvaise réalité : rapport
[Vendredi 27 Janvier 2023]
Le lobby sioniste ('israélien') et son impact sur la politique étrangère ''américaine'' : rapport
[Jeudi 12 Janvier 2023]
 
  L‘agression Américain saoudienne
Réception du prisonnier libéré Sadiq Moftah à Ibb
[Mardi 07 FÈvrier 2023]
Un citoyen tué et deux blessés via le bombardement saoudien de Shada à Saada
[Mardi 07 FÈvrier 2023]
72 violations des forces d'agression ont été enregistrées à Hodeidah au cours des dernières 24 heures
[Dimanche 05 FÈvrier 2023]
Un citoyen et six immigrés africains ont été blessés par des tirs de l'armée saoudienne à Saada
[Dimanche 05 FÈvrier 2023]
85 violations des forces d'agression ont été enregistrées à Hodeidah au cours des dernières 24 heures
[Samedi 04 FÈvrier 2023]
 
  Société civile
Des initiatives communautaires soutenues dans le district de Maqbana à Taiz avec du ciment
[Vendredi 30 DÈcembre 2022]
Le ministère iranien des Affaires étrangères condamne l'ingérence de Macron
[Samedi 15 Octobre 2022]
Le ministère des Affaires des expatriés discute du plan de vision national pour l'année 1444 de l'Hégire
[Dimanche 25 Septembre 2022]
Réunion au Conseil de la Choura pour discuter des problèmes des femmes
[Mercredi 07 Septembre 2022]
Le chef de l'ANSCC appelle les médias à contrer les rumeurs dans le traitement des affaires de corruption
[Mardi 06 Septembre 2022]
  Internationale
Un garde-frontière tué dans le sud-est de l'Iran
Un garde-frontière tué dans le sud-est de l'Iran
Un garde-frontière tué dans le sud-est de l'Iran
[08/DÈcembre/2022]

SANAA Décembre 08. 2022 (Saba) - L'un des soldats frontaliers iraniens a été martyrisé hier, mercredi, lors d'affrontements à la frontière nord de la province entre les forces du régiment frontalier de la ville de Zaboul avec des membres d'hommes armés.



L'agence de presse de la République islamique (IRNA) a cité le commandant des forces de garde-frontières dans la province du Sistan et du Baloutchistan, dans le sud-est de l'Iran, le général de brigade Malashahi, disant : les "frontières iraniennes de la fierté et de l'honneur" et confronter les éléments maléfiques dans la région frontalière zéro du pays.



Il est à noter que la ville de Zaboul est l'une des cinq grandes villes de la province du Sistan et Baloutchistan, située à 205 km de la ville de Zahedan, le centre de la province.

Hier, mercredi, la Libye a officiellement protesté contre la signature des autorités grecques avec des sociétés internationales effectuant des travaux de recherche et d'exploration de pétrole et de gaz dans les frontières maritimes contestées entre la Libye et la Grèce.



Selon Sputnik, le ministère libyen des Affaires étrangères du gouvernement d'unité intérimaire à Tripoli a indiqué, dans un communiqué, que "les rapports contenus à cet égard sont exacts, et que le navire Sanko Soft, spécialisé dans la recherche et l'arpentage, a effectué ces travaille dans la zone contestée."



Le ministère a déclaré que "la Grèce travaille dur pour exploiter la crise libyenne et nous imposer un fait accompli en dessinant les frontières maritimes libyo-grecques", avertissant "des conséquences de ce comportement".



Le communiqué souligne que "le ministère libyen des Affaires étrangères continue de défendre les frontières maritimes et les droits souverains dans les zones maritimes par tous les moyens juridiques et diplomatiques disponibles".



Le gouvernement d'union libyenne a récemment demandé à l'ambassadeur libyen en Grèce, Hamad Bashir al-Mabrouk, de soumettre une note de protestation à la Grèce pour clarifier les circonstances du refus de son ministre des Affaires étrangères de débarquer de son avion à son arrivée à Tripoli.



"Le ministère des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur de Libye en Grèce et le chargé d'affaires grec à Tripoli, pour protester contre la position du ministre grec des Affaires étrangères Nikos Dendias à l'aéroport de Mitiga", a déclaré Mohamed Hamouda, porte-parole du gouvernement d'unité, dans des déclarations à la chaîne de télévision libyenne Al-Ahrar.



Auparavant, la Grèce avait accusé le gouvernement libyen d'unité nationale d'avoir violé les arrangements convenus lors de la visite de son ministre des Affaires étrangères en Libye.



Et le ministère grec des Affaires étrangères a indiqué, dans un communiqué, que "la visite du ministre des Affaires étrangères, Nikos Dendias, à Tripoli, où il devait rencontrer le président du Conseil présidentiel, Muhammad al-Munfi, a été annulée". "



Le communiqué ajoute que "le ministère libyen des Affaires étrangères a violé l'accord existant de ne pas rencontrer le ministère libyen des Affaires étrangères", continuant : "L'étape de la visite dans l'est de la Libye se poursuit comme d'habitude".



Plus tôt dans la journée, le ministère des Affaires étrangères du gouvernement intérimaire libyen d'unité nationale a dénoncé le comportement du ministre grec des Affaires étrangères après avoir refusé de descendre de son avion à l'aéroport international de Mitiga dans la capitale, Tripoli.



Dans une déclaration sur sa page Facebook, le ministère libyen des Affaires étrangères a évoqué « les politiques et positions grossières adoptées par le ministre grec des Affaires étrangères au cours des derniers jours à l'égard des intérêts de l'État libyen, qui se sont reflétées dans ses déclarations déséquilibrées concernant la souveraineté de la Libye et son droit à des relations qui répondent aux aspirations de son peuple ».



Le communiqué ajoute : « À la demande de la Grèce, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a accordé au ministre grec des Affaires étrangères son approbation pour se rendre à Tripoli aujourd'hui, et le ministre des Affaires étrangères Naglaa Al-Mangoush attendait de le recevoir conformément aux normes diplomatiques. ."



Et le ministère libyen des Affaires étrangères de poursuivre : "Cependant, dans une situation surprenante qui appelle le ressentiment, le ministre grec a refusé de descendre de son avion et est retourné d'où il venait sans aucune explication", soulignant "sa condamnation de ce comportement et qu'il prendra les mesures diplomatiques appropriées qui préservent le prestige et la souveraineté de l'État libyen. »



A. A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Internationale)
Mis a jour le: Mardi 07 FÈvrier 2023 11:51:35 +0300