Agence de Presse Yéménite (SABA)
 Page principale   Chef de la révolution   le président   Locales   Internationale   L‘agression Américain saoudienne   Economie   Galerie de photos   Vidéothèque  
Deutsch | English | عـربي | RSS Feed
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Soirée oratoire organisée à Khadir, Taiz, à l'occasion de l'anniversaire du Prophète Muhammad
[Mardi 04 Octobre 2022]
​L'Autorité des femmes de Hamedan organise un événement pour commémorer l'anniversaire du Prophète
[Mardi 04 Octobre 2022]
Evénement célèbre l'anniversaire du Prophète à Hodeidah
[Mardi 04 Octobre 2022]
Le ministre de la Santé inspecte l'équipement de la place de célébration de l'anniversaire du Prophète à Taiz
[Mardi 04 Octobre 2022]
Al-Sami'i à l'événement à Taiz : La célébration de la naissance du Prophète par les Yéménites reflète leur respect pour le Dernier Prophète
[Lundi 03 Octobre 2022]
 
  Enquêtes et reportages
Sanaa anticipe l'anniversaire de l'anniversaire du Prophète du Monde avec des célébrations et des préparatifs à grande échelle : rapport
[Samedi 24 Septembre 2022]
La révolution de l'imam Zayd contre le terrorisme de l'État omeyyade : rapport
[Samedi 03 Septembre 2022]
Les dotations religieuses (Waqf) de la capitale Sanaa... Mise à niveau des travaux de dotation : rapport
[Vendredi 02 Septembre 2022]
​Umqa, Hozan à Haraz.. Efforts et initiatives positifs pour soutenir la révolution du café : rapport
[Vendredi 02 Septembre 2022]
Ils ont dit à propos de l'Imam Hussein, que la paix soit sur lui (Citations de grands et historiques personnalités au Monde à travers les âges): rapport
[Jeudi 11 Ao˚t 2022]
 
  L‘agression Américain saoudienne
L'agression commit 95 violations à Hodeïda au cours des dernières 24 heures
[Dimanche 02 Octobre 2022]
Les forces d'agression ont commis 170 violations de l'armistice au cours des dernières 24 heures
[Dimanche 02 Octobre 2022]
Les forces d'agression ont commis 122 violations d'armistice au cours des dernières 24 heures
[Samedi 01 Octobre 2022]
Les forces d'agression ont commis 140 violations d'armistice au cours des dernières 24 heures
[Vendredi 30 Septembre 2022]
Un citoyen a été tué dans l'explosion d'une mine laissée par l'agression dans le district de Majzar à Ma'rib
[Vendredi 30 Septembre 2022]
 
  Société civile
Le ministère des Affaires des expatriés discute du plan de vision national pour l'année 1444 de l'Hégire
[Dimanche 25 Septembre 2022]
Réunion au Conseil de la Choura pour discuter des problèmes des femmes
[Mercredi 07 Septembre 2022]
Le chef de l'ANSCC appelle les médias à contrer les rumeurs dans le traitement des affaires de corruption
[Mardi 06 Septembre 2022]
Le Croissant-Rouge à Ibb distribue du matériel pour les abris touchés par les inondations
[Dimanche 04 Septembre 2022]
Discussion des interventions du CICR à Amran
[Mercredi 24 Ao˚t 2022]
  Enquêtes et reportages
L'opération
L'opération "Unité des carrés" ébranle les piliers de l'ennemi sioniste et unit les arènes de la résistance
L'opération "Unité des carrés" ébranle les piliers de l'ennemi sioniste et unit les arènes de la résistance
[09/Ao˚t/2022]

SANAA, 9 Août (Saba) - Plus d'un an après la bataille de l'épée de Jérusalem (Saif Al-Quds), l'ennemi sioniste a tenté d'imposer une nouvelle équation pour diviser les arènes de la résistance palestinienne et singulariser une faction sans l'autre, en singularisant le mouvement du Jihad islamique.



Il ne fait aucun doute que la bataille de "l'unité des carrés" lancée par les Brigades Al-Qods samedi dernier a constitué une étape importante de l'affrontement avec l'ennemi sioniste, à travers laquelle elle a affirmé l'unité des champs de bataille avec cet ennemi brutal, et atteint cet objectif en insistant sur l'unité des rangs palestiniens et aussi la libération des deux captifs Khalil Awawdah et Bassam Al-Saadi.



Vendredi 5 août, l'ennemi sioniste a annoncé le début de son agression contre la bande de Gaza sous le nom d'Opération Aube, en assassinant le commandant de la région nord des Brigades Al-Qods, Tayseer Al-Jabari et équations de la bataille de "l'épée de Jérusalem" et de ses réalisations.



L'assassinat d'al-Jabari a ouvert le feu sur l'ennemi sioniste, qui a été incinéré par les roquettes et les marches des forces de résistance palestiniennes, et a remporté une nouvelle victoire pour la résistance similaire à l'héroïsme du Hezbollah au Liban et en Syrie, et les missiles de Le Yémen qui a écrasé les bastions de la maison des Saoud et de l'imprimerie dans les États du Golfe jusqu'à les blesser et les amener à se rendre.



L'ennemi sioniste ('Israël’) a commencé son agression en ciblant des membres du mouvement du Jihad islamique en Cisjordanie occupée et s'est terminée par l'arrestation du cheikh Bassam al-Saadi, un dirigeant du mouvement du Jihad islamique, le 2 août.



Avec l'annonce de l'état d'alerte maximal pour le mouvement Jihad et son bras militaire, les Brigades Al-Qods, annoncé par le secrétaire général du mouvement, le commandant Ziad Al-Nakhala, qui a paralysé le mouvement des colons sionistes dans le Enveloppe de Gaza pendant quatre jours d'affilée sans que les Brigades Al-Qods ne tirent un seul coup de feu.



Alors que les médiateurs égyptiens continuaient à apaiser les tensions et à trouver une issue à la crise, et que le mouvement Jihad traitait positivement les médiateurs, l'ennemi sioniste a assassiné le chef, al-Jabari, et deux jours plus tard, il a assassiné le commandant du sud région des Brigades Al-Qods, le martyr Khaled Mansour, pour tenter de rassurer son auditoire qu'il est capable d'apporter la paix et la sécurité à ses colons dans une couverture de Gaza.



L'étendue de la confusion vécue par l'entité ennemie sioniste dans sa focalisation médiatique sur le mouvement du Jihad islamique a été démontrée par les déclarations du Premier ministre de l'entité occupée, Lapid, et de son ministre de la Guerre Gantz, qui ont déclaré que cette bataille ne visait pas le peuple palestinien, mais cible plutôt le seul mouvement du Jihad islamique.



Dans le même temps, ils ont mis en garde le Mouvement de résistance islamique (Hamas) contre le soutien du mouvement du Jihad islamique dans cette bataille.



Mais dans une position unifiée et par le biais d'une salle d'opérations conjointes au sein de laquelle toutes les factions palestiniennes, y compris le Hamas, ont convenu à l'unanimité que l'assassinat du martyr Taysir al-Jabari est une attaque contre l'ensemble du peuple palestinien, et que l'ennemi sioniste supporte les conséquences de cet attentat et qu'il est à la réponse à ses crimes à travers la salle d'opération commune.



C'est ce qui s'est réellement passé, puisque l'opération Unité des places a été lancée avec la bénédiction de toutes les factions palestiniennes, bien que Saraya al-Quds ait représenté le fer de lance de cette bataille.



Les observateurs estiment que l'une des indications les plus importantes de la bataille de "l'unité des places" lancée par les Brigades Al-Quds est qu'elle a préservé les résultats de la bataille de l'épée d'Al-Quds, dans laquelle la résistance palestinienne a établi l'unité des champs de bataille, et qui ne permettra pas à la résistance palestinienne à l'occupation ‘israélienne’ de modifier les règles d'engagement et de contourner les issues de la bataille de Saif Al-Quds avec l'unité des champs de bataille avec l'ennemi.



D'autre part, il a unifié la position palestinienne pour répondre aux crimes de l'ennemi sioniste, car toutes les factions palestiniennes ont soutenu la réponse à l'assassinat des deux dirigeants martyrs des Brigades Al-Quds, « Al-Jabari et Mansour » en une position unifiée à travers la salle des opérations conjointes, bien que les brigades Al-Quds aient pris la tête.



En outre, la réponse systématique des Brigades Al-Quds a donné une indication claire de la grande puissance possédée par les Brigades Al-Quds, de l'habileté à gérer la bataille et du maintien d'un état de peur et de terreur pour l'entité de l'ennemi sioniste, et cela a été observé à travers l'expansion de l'attaque contre les villes, les villages et les colonies de l'ennemi.



Il est à noter que les Brigades Al-Quds ont annoncé samedi dernier l'opération "Unité des carrés", qu'elles ont commencée à 9 Baha, l'heure de la résistance, dans la soirée du vendredi 5 août.



Les brigades ont affirmé la poursuite de son combat en réponse à l'agression sioniste et a rassuré le public de la résistance et le peuple palestinien que le moral de ses combattants est à son meilleur et que la main de ses combattants restera suprême sur le terrain.



Dans ce contexte, le député palestinien Fathi Qarawi a affirmé que l'arène palestinienne est soumise à une vaste attaque de l'occupation sioniste, dont le but est de saper la fermeté et la constance du peuple palestinien.



Le secrétaire général du mouvement du Jihad islamique en Palestine, le commandant Ziad Al-Nakhala, a à son tour confirmé que la résistance palestinienne dans la bande de Gaza a enregistré un exploit, mené par le mouvement du Jihad islamique. Il a déclaré : « Le mouvement Al-Quds Des brigades défendaient tous les bataillons de moudjahidines en Cisjordanie, et dès que l'ennemi a attaqué le cheikh Bassam Al-Saadi. "Nous nous sommes déplacés pour protéger le cheikh et faire face à l'agression."



Al-Nakhala a expliqué que si l'ennemi avait réalisé un exploit, il n'aurait pas cherché à s'entendre avec le Jihad islamique pour un cessez-le-feu sous les auspices égyptiens.



Il convient de noter que le mouvement du Jihad islamique et toutes les forces de résistance ont enseigné à l'ennemi sioniste une nouvelle leçon qui présentera à la cause palestinienne de nouvelles étapes vers la fin de la vie de cette entité temporaire et sa disparition.



Quant aux feux de la résistance palestinienne, comme il est d'usage, ils atteindront de plus en plus les profondeurs de l'entité ennemie sioniste et introduiront de nouvelles équations qui frappent stratégiquement les dactylographes dans les papiers d'humiliation qu'ils ont signés, les brûlent puis se répandent ses cendres sur leurs trônes, les éliminant.



Le porte-parole des Brigades Al-Quds, Abou Hamza, a déclaré dans un communiqué diffusé par l'agence Palestine Today : « Les dirigeants ennemis et les colons se sont sentis au-dessus et au-dessous d'eux et autour d'eux devant l'horreur de la mobilisation de nos combattants en les Brigades Al-Qods avec les différentes unités de combat.



Il a ajouté : « Nous, les Brigades Al-Quds, avons pu, dans la bataille d'alerte, grâce à l'opération « unité des carrés » et au sang des chefs martyrs « Taysir al-Jabari » et « Khaled Mansour » et avec eux un groupe de commandants sur le terrain, les moudjahidines et les héros de notre peuple courageux et moudjahid, pour prouver le droit des Palestiniens à la dignité et à la liberté. »



Il a poursuivi: "Nous avons également pu incarner les significations les plus élevées de l'appartenance à la Palestine géographique unique, loin des projets de séparation, d'isolement et d'exclusivité, ainsi que de défendre la justice de la cause de nos prisonniers libres."



Quant au chef du Mouvement du Jihad islamique, Cheikh Khader Adnan, il a souligné que la bataille de "l'unité des places" préservait ce que la bataille de l'épée de Jérusalem avait réalisé en termes d'unité du peuple palestinien et constituait une la défense de la bienheureuse résistance d'Al-Aqsa et de la Cisjordanie et préservé la dignité et la liberté des prisonniers.



Il convient de noter que jusqu'à onze heures hier soir, dimanche, les Brigades Al-Quds ont poursuivi l'opération "unité des carrés" qu'elles ont lancée pour répondre à l'agression sioniste contre la bande de Gaza, et pour le troisième jour consécutif, elle ont continué à bombarder les villes et les colonies de l'ennemi sioniste avec d'intenses attaques de missiles.



Selon les médias de l'ennemi sioniste, la résistance palestinienne a lancé plus de 950 roquettes depuis la bande de Gaza, rasant la plupart des villes et colonies ennemies et provoquant la terreur et la panique parmi les colons sionistes, et nombre d'entre eux ont fui pour échapper aux roquettes de la résistance. , tandis que des dizaines d'entre eux ont été directement touchés.



Selon les dernières statistiques, la bande de Gaza a été soumise à une agression sioniste brutale et brutale pendant trois jours, qui a entraîné la mort de 45 citoyens palestiniens, dont 14 enfants, et la blessure de plus de 300, dont des enfants et des femmes, en en plus de la destruction de centaines de maisons, d'infrastructures et de logements devenus inhabitables.



Capitales - Saba : Merzat Al-Assal





A.A.A.



resource : Saba

Whatsapp
Telegram
Print

  more of (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mardi 04 Octobre 2022 12:48:45 +0300