Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Forum intellectuel et politique yéménite de Damas organise un colloque sur la révolution du 14 octobre

Forum intellectuel et politique yéménite de Damas organise un colloque sur la révolution du 14 octobre

[Vendredi 15 Octobre 2021]

SANAA, 15 Oct. (Saba) - Aujourd'hui, le vendredi, le Forum intellectuel et politique yéménite a organisé à Damas un colloque intellectuel ouvert à l'occasion du 58e anniversaire de la glorieuse Révolution du 14 octobre.

 

Lors du colloque, l'ambassadeur de la République du Yémen en Syrie, Abdullah Sabri, a félicité tout le monde à cette occasion nationale, grâce à laquelle le Yémen a été libéré des griffes de l'occupation britannique, qui a englouti le sud du pays depuis plus de 129 années.

 

Il a déclaré : « Cette révolution a confirmé l'unité et l'unité du Yémen, car son étincelle a éclaté juste un an après la révolution du 26 septembre dans le nord du pays.

 

Il a ajouté : « L'histoire se répète avec le retour de l'occupation étrangère avec des outils arabes dans le sud, ce qui donne aux forces nationales la légitimité pour s'opposer à l'agression américano-saoudienne et achever la libération de chaque centimètre des terres du Yémen au nord et au sud. ."

L'ambassadeur Sabri a affirmé que le pari de l'ennemi sur la division du Yémen est une illusion et une imagination, indiquant que le peuple yéménite qui s'est révolté et a vaincu la Grande-Bretagne hier poursuit sa révolution aujourd'hui jusqu'à la victoire sur l'Amérique et tous ses outils dans la région.

De son côté, le chercheur en affaires politiques, Nasser Amir, a passé en revue les étapes et les tournants historiques de la révolution du 14 octobre 1963, et le développement du mouvement de libération nationale au sud du Yémen.

 

Il a expliqué que les opérations de commando contre l'occupant britannique ont été lancées depuis les monts Radfan, pour rejoindre la lutte de la classe ouvrière et des intellectuels révolutionnaires, à travers la lutte armée pour la libération nationale et l'indépendance, qui s'est en fait accomplie le 30 novembre 1967.

Le chercheur Omair a répertorié les stations d'appui des révolutionnaires de septembre à la révolution d'Octobre, lorsque les révolutionnaires ont pris les gouvernorats de Taiz et de Bayda - au centre du pays - comme sites d'entraînement, points d'approvisionnement et point de départ pour résister aux Occupation britannique.

Il a souligné que la révolution incarnait l'esprit d'une seule nation et les sacrifices des Yéménites afin de construire un Yémen fort et uni qui rassemble tout son peuple.

Les participants au symposium ont félicité le peuple yéménite, et sa sage direction, pour cette occasion qui a ramené la gloire des victoires et la libération arabe de l'occupation étrangère.

 

Ils ont félicité le chef de la révolution, Sayyed Abdul-Malik al-Houthi, l'armée et les comités populaires qui font face à l'agression extérieure et marchent sur la ligne des révolutionnaires pour le bien de la souveraineté et de l'indépendance du Yémen... sage volonté des dirigeants de l'axe de résistance face à l'entité sioniste, et contrecarrant les projets de démantèlement au Yémen, en Syrie, en Palestine et au Liban.

Le symposium a réuni un groupe de personnalités politiques, intellectuelles et médiatiques syriennes, palestiniennes et libanaises, un groupe d'étudiants yéménites et un certain nombre de membres de la mission diplomatique yéménite en Syrie.

 

 

 

A. A. Mohammed


Ressource : Saba

  more of (L‘agression Américain saoudienne)