Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Commandant des Brigades Al-Quds : toute réescalade ‘israélienne’ se heurtera à une réponse de la résistance

Commandant des Brigades Al-Quds : toute réescalade ‘israélienne’ se heurtera à une réponse de la résistance

[Jeudi 10 Juin 2021]

GAZA, 10 Juin (Saba) -Un dirigeant de Saraya al-Quds, la branche militaire du Jihad islamique, a confirmé le mercredi que toute ré-escalade « israélienne » ou tout assassinat de Palestiniens se heurterait à une réponse immédiate de la résistance palestinienne.

 

Abu Al-Walid a déclaré, lors de son entretien avec l'agence Anadolu : "La résistance répétera le bal, comme elle l'a été lors de la bataille de Sif Al-Quds (Epée du Jérusalem) si l'occupation ‘israélienne’ reprend ses agressions contre la ville sainte", soulignant que la résistance n'a pas de lignes rouges face au sang palestinien.

 

Il a expliqué que depuis les premiers instants de la fin de l'agression, la résistance a commencé à ré-accumuler ses armes et équipements épuisés lors de l'affrontement, soulignant que les "ingénieurs industriels militaires" poursuivent leur travail dans ce contexte.

 

Il a souligné que les Brigades Al-Quds, ainsi que les autres factions de la résistance, sont capables de mener une bataille qui dure des mois... expliquant que ce que la résistance a révélé lors du dernier tour ne représente qu'une petite partie de ce qu'elle a préparé pour cela longue confrontation.

 

Il a poursuivi : « La résistance a remporté la victoire pour notre peuple qui lui a demandé de l'aide, après que le régime officiel et d'autres les ont laissés tomber.

 

L'adjoint de la Force Qods des gardiens de la révolution iraniens, le général de brigade Mohammad Reza Falahzadeh, a confirmé que le front de résistance poursuivra son chemin jusqu'à l'effacement complet d'"Israël".

 

L'agence de presse internationale Tasnim a cité Falahzadeh disant, dans un discours prononcé à l'occasion du 40e anniversaire du martyre du général de brigade Muhammad Ali Haq, l'un des chefs de file de la bataille pour la libération de Nubl et al-Zahraa en Syrie, : " Les Palestiniens ont surpris les violeurs sionistes, et ils ont pu, grâce à l'utilisation de diverses roquettes et missiles et à la portée des missiles, attaquer toute la zone géographique du sionisme.

 

Il a ajouté : " ‘Israël’ devrait savoir que c'est le début et que le front de résistance continuera son chemin jusqu'à ce qu'il soit complètement anéanti".

 

Il a poursuivi: "Il est de notre devoir aujourd'hui de bien connaître les ennemis de Dieu et de les attaquer avec perspicacité, patience et intégrité aussi longtemps que nous serons en vie."

 

Dans ce contexte, centaine de colons sionistes ont participé, le soir du mercredi, à une marche provocatrice qui a sillonné les routes de la vieille ville d’Al-Quds occupée, sous la stricte protection des forces d'occupation ‘israéliennes’.

 

L'agence de presse palestinienne (Wafa) a cité des témoins oculaires disant que la marche était partie du marché de Qattanin, passant par Bab Hitta et la rue Al-Wad.

 

Ils ont ajouté : Les forces d'occupation ont arrêté le jeune homme, Sabri Abu Diab, et ont entravé le mouvement des habitants d' Al-Quds, tout en assurant la protection des colons.

 

La police d'occupation avait fermé les magasins du quartier « Hospice » jusqu'au bout de la rue Al-Wad à la ville d'Al-Quds occupée, en préparation de la marche.

 

Mercredi, les colons sionistes ont commencé à construire un avant-poste de colonisation sur des terres situées entre les villes d'Al-Khader et de Nahalin, à l'ouest du gouvernorat de Bethléem en Cisjordanie occupée.

 

L'agence de presse palestinienne (Wafa) a cité le directeur du Bureau de la Commission de colonisation et de résistance au mur à Bethléem, Hassan Breijieh, déclarant : « Les colons ont commencé à établir un avant-poste de colonisation en érigeant des « convois » dans la région de les villes d'Al-Khader et de Nahalin."

 

Il a ajouté : Cette mesure vient dans le but de s'emparer de plus de terres agricoles et de les relier aux colonies de "Betar Illit" et "Daniel", qui sont construites sur les terres des citoyens.

 

 

A. A. Mohammed


Ressource : Saba

  more of (L‘agression Américain saoudienne)