Agence de Presse Yéménite (SABA)
          Recherche
Pomme au Yémen, un produit agricole de qualité et productivité

Pomme au Yémen, un produit agricole de qualité et productivité

[Samedi 11 Juillet 2020]

SANAA, 11 Juillet (SABA) - Les spécialistes de l'agriculture s'attendaient à une productivité élevée des pommes au Yémen au cours de l'année en cours, en raison de la saison agricole fertile qui a connu de fortes pluies dans diverses régions et gouvernorats.

 

Ils ont souligné que les marchés de la capitale Sanaa ont reçu depuis le début de la saison agricole près de 50000 paniers de pommes du gouvernorat de Saada et devraient recevoir deux millions de paniers pendant la saison de production de pommes d'autres provinces malgré l'agression par la coalition US-saoudienne et le blocus que connaît le pays il y a cinq ans.

 

Le directeur de la commercialisation et du commerce des produits agricoles au ministère de l'Agriculture et de l'Irrigation, Munir Muhammad Al-Mahbashi, a déclaré que les marchés locaux reçoivent de grandes quantités de pommes ces jours-ci, dans une indication remarquable de la productivité élevée des fruits de ce fruit.

 

Il a considéré l'abondance de pluie et de torrents qui se déversent dans les vallées et les terres agricoles et les champs de pomme dans les zones de sa culture parmi les facteurs les plus importants contribuant à augmenter la productivité et la qualité de cette récolte.

 

Productivité de pommes :

 

Il a souligné que Saada est le gouvernorat le plus productif de pommes, qui alimente les marchés du Yémen avec ces fruits pendant presque toute l'année ... indiquant que des pommes locales sont présentes sur les marchés pendant neuf mois de l'année.

 

Selon les données des statistiques agricoles, la productivité du Yémen à partir des pommes a atteint 16 mille et 706 tonnes d'une superficie plantée d'arbres de ce fruit, s'élevant à deux mille et  148 hectares au cours de l'année 2018.

 

Les données ont indiqué que le gouvernorat de Saada était en tête de liste des gouvernorats dans la production et la culture de pommes, avec une productivité de sept mille et 764 tonnes de superficie agricole de 1037 hectares, suivi du gouvernorat de Marib avec une production de 1991 tonnes et du gouvernorat d'Amran avec une superficie de 250 hectares au cours de la même année.

 

Les Yéménites souhaitent acquérir ce fruit pour profiter des avantages et de la valeur de la nourriture et de la santé pour améliorer la santé du système nerveux, en plus d'être riche en fibres alimentaires qui profitent au corps humain et le protègent des maladies.

 

Les pommes yéménites se distinguent par la qualité et le goût qui les rendent uniques de leurs homologues des fruits externes importés, et ce fruit a encore besoin de plus d'attention et de soin.

 

Politique d'encouragement:

 

Le gouvernement a recouru à un certain nombre d'interventions pour encourager la productivité du pays dans la récolte des pommes et des fruits et encourager les agriculteurs à étendre la culture et la plantation de ces arbres fruitiers en empêchant progressivement l'importation du produit extérieur pendant la saison de la production municipale de pommes.

 

Al-Mahbashi a souligné la volonté du Ministère d'organiser l'importation de produits agricoles et d'empêcher l'importation de pommes externes pendant la saison de production nationale de pommes, de contribuer à encourager le produit local et de permettre aux agriculteurs de réaliser des bénéfices rentables grâce aux retours de commercialisation des pommes.

 

Il a souligné que les importateurs étaient invités à investir dans la production locale d'une manière qui encourage l'expansion de la culture et de la production de diverses cultures agricoles, en particulier les fruits "pommes, oranges, etc."

 

Le directeur de la commercialisation et du commerce des produits agricoles du ministère de l'Agriculture a évoqué le plan et les programmes du ministère pour améliorer et développer la productivité des pommes afin d'être une forte concurrence sur le marché local et extérieur en fonction des étapes progressives prises dans cet aspect, comprenant également les interventions du ministère dans le domaine de l'emballage et de la commercialisation des produits locaux.

 

Le directeur de la Société générale des services agricoles du ministère de l'Agriculture, Adnan Hashid, a déclaré que l'institution avait commencé à mettre en œuvre un plan de commercialisation pour vendre 30000 paniers de pommes achetés dans les fermes du gouvernorat de Saada, dans le but d'encourager les agriculteurs à développer la culture des pommiers et à contribuer à accroître la productivité et à assurer la sécurité alimentaire.

 

Programmes de développement de la productivité de pommes:

 

Le ministère de l'Agriculture et de l'Irrigation a intensifié ses programmes de vulgarisation pour sensibiliser les agriculteurs aux zones de culture de la pomme avec des méthodes modernes et des méthodes appropriées de plantation d'arbres en présentant aux agriculteurs comment les arbres sont plantés et l'importance de respecter les délais agricoles et les méthodes modernes d'irrigation ainsi que la manière de lutter contre les ravageurs des plantes qui affectent les fruits et le désherbage, l'élagage et les autres transactions agricoles.

 

Selon le directeur de la commercialisation et du commerce agricoles, de vastes champs de démonstration sont mis en œuvre pour les pomiculteurs du gouvernorat de Saada, ainsi que des activités de démonstration et d'orientation en coordination avec l'administration générale de la vulgarisation et de l'information agricole et le bureau de l'agriculture et de l'irrigation du gouvernorat,  indiquant que ces activités font partie des interventions du ministère de l'Agriculture pour développer et améliorer la productivité des pommes au Yémen.

 

Selon l'Administration générale de l'orientation agricole, l'ignorance de certains agriculteurs des bonnes pratiques agricoles d'irrigation, d'élagage et de récolte, et du traitement des semences est l'une des raisons menant à une faible productivité et qualité des fruits, et au fait que les agriculteurs se précipitent pour récolter les fruits avant qu'ils ne mûrissent pour obtenir des rendements rentables importants, les facteurs les plus importants qui conduisent à une faible productivité et qualité des fruits.

 

Stratégies de recherche:

 

Les stratégies de recherche agricole se concentrent sur la mise au point de variétés de cultures fruitières bonnes et productives, en particulier les pommes, pour aider à encourager les agriculteurs et à les aider à rentabiliser leurs produits fruitiers, ainsi qu'à contribuer à maintenir le flux continu de fruits vers les marchés pendant la plus longue période possible de la saison.

De nombreuses études et recherches dans le domaine du développement des fruits, y compris les pommes, le processus de leur application et leur livraison aux agriculteurs, confirment le lien entre le développement des fruits de pommes avec l'aspect indicatif concerné par la communication d'informations agricoles aux agriculteurs, qu'il s'agisse de technologies modernes ou des résultats d'expériences de recherche ou de culture de variétés et en les promouvant ainsi que des activités qui contribuent à développer la productivité et la qualité des fruits.

 

Les gouvernorats de Saada, Amran, Marib, Sanaa et Dhamar sont parmi les régions yéménites les plus importantes et les plus connues pour la culture des pommes.

 

Destruction des fermes de pommes:

 

L'agression saoudo-américaine a provoqué la baisse de la productivité des pommes et le déclin de la superficie agricole du gouvernorat de Saada au cours des cinq dernières années, à la suite du bombardement de la force aérienne d'agression ciblant la plupart des exploitations fruitières de Saada et d'un certain nombre de gouvernorats, en particulier les pommes et les grenades, où l'infrastructure du secteur agricole a été endommagée, ce qui a nui aux programmes et zones de sécurité de la nourriture dans le pays.

 

Les guides du ministère de l'Agriculture et de l'Irrigation ont appelé à la nécessité de mettre en œuvre des programmes intensifs de vulgarisation pour éduquer les agriculteurs dans divers domaines, en particulier la culture des fruits, en plus de mener des recherches agricoles sur son rôle dans la recherche de technologies et la conception de bonnes variétés de ces fruits de haute qualité et productivité.

 

Les marchés des fruits et légumes dans divers gouvernorats connaissent aujourd'hui un flux important de pommes à des prix raisonnables. Le prix d'un kilogramme varie de 500 à 700 rials et les prix varient en fonction de la qualité des fruits et de la qualité de leurs variétés.

 

Les fruits des pommes yéménites sont pour la plupart classés comme biologiques, car ils sont pour la plupart exempts de pesticides.

               

Traduit pour SABA par : Ahmed Al-Mutawakel                                        


Ressource : SABA

  more of (Economie)