Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Le ministre de la justice rencontre le directeur de programme de l'UNICEF
[Dimanche 21 Avril 2019]
Sharaf rencontre le directeur du bureau de l'envoyé de l'ONU à Sana'a
[Dimanche 21 Avril 2019]
Sharaf rencontre le Chef du CICR
[Dimanche 21 Avril 2019]
La compagnie de gaz distribue 183 citernes de gaz dans la Capitale
[Dimanche 21 Avril 2019]
Le Comité suprême de la sécurité pleure le ministre de l'Intérieur
[Dimanche 21 Avril 2019]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
Anéantissement de deux bulldozers militaires de l'armée saoudienne à Jizan
[Dimanche 21 Avril 2019]
YPC tient la soi-disant commission Aden responsable de la poursuite de la détention des navires transportants dérivés de pétrole
[Dimanche 21 Avril 2019]
Tribunal dans la capitale engage le parquet à exécuter ses décisions d'arrestation de traîtres et de détention de leur propérities
[Dimanche 21 Avril 2019]
L'armée abat un avion de reconnaissance saoudien au large de Najran
[Dimanche 21 Avril 2019]
L’armée tire un missile balistique sur les rassemblements de mercenaires dirigés par l’Arabie saoudite près de Jizan
[Dimanche 21 Avril 2019]
 
  Economie
YPC: Arrivée du premier navire transportant de l'essence au port de Hodeidah
[Dimanche 21 Avril 2019]
YPC annonce une alerte pour recevoir les navires de dérivés du pétrole après leur libération
[Vendredi 19 Avril 2019]
YPC et les services de sécurité mènent campagne lundi pour lutter contre le marché noir
[Lundi 15 Avril 2019]
Ministre de l'information inspecte la flux de travail des projets de service au districts de Juban de Dhalea
[Mercredi 10 Avril 2019]
Sites attribués à la mise en œuvre de cinq jardins publics dans la capitale Sanaa remis pour entamer les travaux
[Jeudi 04 Avril 2019]
 
  Enquêtes et reportages
Coalition continue de violer l'accord de la Suède et attaque plusieurs provinces au cours des dernières heures
[Dimanche 21 Avril 2019]
L'armée libère et sécurise de nouveaux sites à Taiz, Baydha et Jawf et inflige aux mercenaires saoudiens de lourdes pertes : Rapport
[Dimanche 21 Avril 2019]
La coalition continue de violer l'accord de la Suède et attaque plusieurs provinces: Rapport
[Vendredi 19 Avril 2019]
Armée libère plus de 50 sites et inflige de lourdes pertes aux mercenaires durant les dernières heures
[Vendredi 19 Avril 2019]
L’armée inflige de lourdes pertes aux mercenaires sous commandement saoudien au cours des dernières 24 heures: Rapport
[Lundi 15 Avril 2019]
  Enquêtes et reportages
Un écrivain américain de la sécurité et du renseignement : la guerre au Yémen n'a pas de soutien moral, juridique ou politique
[Samedi 08 Septembre 2018]

SANA'A, 08 Sept. (SABA)- Selon le site Internet al-masirah, un journaliste américain de la sécurité et du renseignement a appelé l'administration du président Donald Trump à revoir son soutien à la coalition saoudienne dans sa guerre contre le Yémen, qualifiée d'aveugle, affirmant qu'elle n'avait aucune soutien morale, juridique ou politique.

L’expert de la Brookings Institution, Paul R. Pillar, a déclaré dans un article du magazine National Interest que des responsables de l’administration Trump, tels que le secrétaire à la Défense James Mattis, déclarent que l’aide américaine pour la coalition saoudienne «n’est pas inconditionnelle» pour «faire tout ce qui est humainement possible pour éviter des pertes de vies innocentes», ne concorde pas avec les preuves de la façon dont cette guerre est menée. Les preuves sont beaucoup plus en accord avec le fait que Aaron David Miller et Richard Sokolsky, de la Fondation Carnegie, appellent «l’obéissance servile» de Donald Trump aux «politiques dangereuses et irresponsables» de l’Arabie saoudite.

Pillar a rappelé le rapport de l’ONU selon lequel les crimes commis par la coalition saoudo-émirienne étaient importants, largement répandus et ne pouvaient être comparés à des violations commises par une autre partie.

Mattis a parlé de l'implication des États-Unis dans la guerre au Yémen comme visant à «restaurer le gouvernement légitime». Pillar a répondu que la légitimité devrait être évaluée en sachant comment le président de ce gouvernement, Abd Rabbo Mansour Hadi, son poste. Hadi a été nommé par le Conseil de coopération du Golfe (CCG) et renommé après les élections où il était le «seul candidat».

L’auteur a également déclaré que la politique de l’administration vis-à-vis de la guerre au Yémen n’était pas non plus conforme à une perspective réaliste des intérêts américains dans la région. Et que Ansarullah combattu par la coalition ne constitue pas une menace pour les États-Unis.

Il a ajouté que l'Arabie saoudite exagère de temps en temps les missiles tirés par «l'armée et les comités yéménites sur son territoire, ignorant que ces missiles ne sont qu'une réponse à leurs raids dévastateurs au Yémen, soulignant que des missiles ne seraient pas lancés si les Saoudiens et les Emiratis n'avaient jamais lancé leur expédition destructrice.

Pillar a expliqué l’insistance de Washington à soutenir la coalition saoudo-émiratie avec l’hostilité de l’Iran, affirmant que cette obsession avait conduit l’administration Trump à s’opposer à tout ce qui avait trait à l’Iran.

Il a souligné que la fin du soutien américain à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis encouragerait cette alliance à chercher des moyens de se débarrasser de la guerre au Yémen et de parvenir à un règlement pacifique.

Abdallah al-Sawadi

SABA
  plus d'information (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Dimanche 21 Avril 2019 19:20:32 +0300