Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
Les scouts et les guides se préparent à allumer la torche révolutionnaire du 21 septembre au Yémen
[Mercredi 19 Septembre 2018]
Discussion des activités du Comité international de secours
[Mercredi 19 Septembre 2018]
Le ministre des Affaires étrangères rencontre la mission néerlandaise de Médecins sans frontières
[Mercredi 19 Septembre 2018]
Le Cabinet écoute le message du gouvernement sur les comptes définitifs du budget général
[Mercredi 19 Septembre 2018]
La FM demande à la Russie de mettre un terme aux actions illégales contre l'ambassade du Yémen à Moscou
[Mardi 18 Septembre 2018]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
L'armée détruit 2 mercenaires dirigés par des Saoudiens à Jizan, au Najrn
[Mercredi 19 Septembre 2018]
L'armée yéménite attaque des milices soutenus par la coalition à Al-Bayda
[Mercredi 19 Septembre 2018]
L'armée tue des dizaines de mercenaires soutenus par les États-Unis à Jawf
[Mercredi 19 Septembre 2018]
Le ministère de la Santé condamne le crime d'agression contre les pêcheurs à Hodeïda
[Mercredi 19 Septembre 2018]
L'armée inflige de lourdes pertes aux mercenaires saoudiens à Nehm
[Mercredi 19 Septembre 2018]
 
  Economie
Solutions aux problèmes des investisseurs, moyens d'organiser la distribution des produits dérivés à Sanaa
[Mercredi 19 Septembre 2018]
Besoins des citoyens d'Ibb vis-à-vis des dérivés pétroliers, discussion du gaz domestique
[Mercredi 19 Septembre 2018]
De grandes quantités de dérivés pétroliers pour arriver à la capitale Sanaa: CYP
[Dimanche 16 Septembre 2018]
GNL fournit 209 points de vente en capitalSanaa
[Samedi 15 Septembre 2018]
Le maire de la capitale inspecte plusieurs projets de services
[Jeudi 13 Septembre 2018]
 
  Enquêtes et reportages
L'armée inflige de lourdes pertes aux mercenaires américano-saoudiens pendant 24 heures
[Lundi 17 Septembre 2018]
L'équipe Al-Shaab gagne par-dessus Al-Arouba, retourne en tête du championnat junior de la capitale Sanaa
[Vendredi 14 Septembre 2018]
Des dizaines de mercenaires soutenus par les Etats-Unis tués lors d'une opération militaire menée par l'armée : Report
[Jeudi 13 Septembre 2018]
Rapport: L'armée attaque des mercenaires saoudiens au front
[Mercredi 12 Septembre 2018]
Un écrivain américain de la sécurité et du renseignement : la guerre au Yémen n'a pas de soutien moral, juridique ou politique
[Samedi 08 Septembre 2018]
  Enquêtes et reportages
UNICEF : Au moins 1,8 million d'enfants souffrant de malnutrition aiguë au Yémen
[Samedi 08 Septembre 2018]

SANA'A, 08 Sept. (SABA)- Avec l’impact dévastateur de la campagne en cours menée par le régime saoudien à Riyad contre le pays appauvri du Yémen, on assiste à une augmentation constante du nombre de cas de malnutrition, dont beaucoup menacent la vie.

Sawsan Hussein Hatem Al-Hababi est une médecin au sien du Comité international de secours. Il a pris la parole vendredi dans une clinique du centre de Sana'a, signalant «une augmentation significative» du nombre de cas qui arrivent.

Elle a dit que le nombre avait augmenté «surtout après que des personnes ont été déplacées de Hudaydah à Sana'a».

Dr. Al-Hababi a déclaré que la plupart des cas récupérés grâce à l'aide médicale avaient «rechuté» en raison de la situation économique.

Om Abdel Malek, mère d'un enfant de trois ans, Abdel Malek Mastoor, qui est soigné pour la malnutrition, a déclaré qu'elle avait essayé de lui acheter du lait mais qu'elle n'en avait pas les moyens.

«Si je peux, je vais lui acheter du lait. Si je ne peux pas, je ne le fais pas. Je ne peux pas le lui fournir », a-t-elle déclaré. Abdel Malek est le plus maigre de ses cinq enfants.

Selon le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), 1,8 million d’enfants souffrent de malnutrition aiguë au Yémen.

Sherin Varkey, représentante adjointe de l'UNICEF au Yémen, a prévenu qu'il n'y avait pas beaucoup de temps à perdre pour des enfants comme Abdel Malek.

«Nous exhortons les parties au conflit à respecter le droit international humanitaire et à respecter les droits des enfants. Les enfants ont vécu des souffrances inimaginables au cours des trois dernières années. Le temps de la paix est maintenant.

Des représentants du gouvernement yéménite, allié au populaire mouvement Houthi Ansarullah, et l'ancien régime du pays, soutenu par l'Arabie saoudite, devaient participer aux négociations à Genève jeudi, mais les négociations sont toujours en suspens alors que Riyad refuse toujours permettre aux Houthis de se rendre dans la ville suisse.

L'ancien gouvernement yéménite a démissionné en 2015 alors que le pays connaissait des troubles politiques.

Le chef de ce gouvernement, Abd Rabbuh Mansur Hadi, a fui à Riyad après sa démission. Là, il a encouragé les plans saoudiens à lancer des attaques contre le Yémen, où le mouvement houthi avait pris le relais des affaires de l’État en l’absence d’un gouvernement opérationnel.

Une coalition soutenue par l’Arabie saoudite a rapidement envahi la nation la plus pauvre du monde arabe dans le but de réinstaller au pouvoir les anciens responsables de Riyad, malgré leur démission. Le royaume a également imposé un blocus total au Yémen, qui, selon l’ONU, est actuellement le théâtre de la pire crise mondiale provoquée par l’homme.

La guerre a déclenché une crise humanitaire et économique dans le pays déjà pauvre.

Des milliers de personnes ont été tuées lors de l'invasion menée par l'Arabie saoudite et le pays a été repoussé au bord de la famine. Une épidémie de choléra, résultant de la destruction de l’infrastructure sanitaire du Yémen, a également fait plus de 2 000 morts.

Abdallah al-Sawadi
La source: Press TV

SABA
  plus d'information (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Mercredi 19 Septembre 2018 21:37:41 +0300